FANTASY & IMAGINAIRELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

Animae Symphonia de Nicolas Bonin

Format : Numérique
Nombre de pages : 467 pages
Editeur : Stories by Fyctia
Date de sortie : 14 novembre 2019
Collection : Fantastique
Langue : Français 
ASIN: B0816WSWJS
Prix éditeur : 3,99 €

De quoi ça parle ?

La musique est une chose sérieuse, Monsieur Bardos. Elle permet de soulever les rochers, charmer des animaux et même remonter le temps !

Au lycée de Montgimel, on ne plaisante pas avec la musique… et pour cause ! Pour qui sait la maîtriser, la musique est une forme de magie ancienne et puissante.

Le jeune Stéphane Bardos rêve juste d’être une Rockstar pour séduire la belle Yseult. Avec son pote Jean, il veut monter un groupe de Rock alternatif. Le soir du concert de rentrée, alors qu’il garde les instruments, Stéphane découvre une étrange guitare et se retrouve face à une mystérieuse forêt, peuplée d’animaux étranges. Qui a ouvert ce passage ? Quel est le lien entre ces créatures étranges et les lycéens ?

Entre univers musical des années 90 et monde des contes et légendes, Animae Symphonia revisite le mythe d’Orphée à grand coup de riff électriques. Vous n’écouterez plus Téléphone, Cabrel, la Mano Negra ou Metallica de la même manière.

Mon avis

Je découvre la plume de Nicolas Bonin avec son roman « Animae Symphonia », son résumé m’a intriguée, magie et musique, je ne pouvais pas laisser passer ce roman sans le lire.

Stéphane, est un adolescent de 14 ans, scolarisé dans un lycée où la musique à son importance. Lui aussi est musicien, sauf que personne n’en tient compte, alors plutôt que de jouer, il est range les instruments. Ce n’est pas passionnant surtout quand les autres les éparpillent un peu partout, comme cet étui à guitare posé sur la table. Alors forcément il aurait dû se méfier lorsqu’il a vu l’étui serti de serpents qui s’entremêlaient dessus. En plus ils sont phosphorescents ! Mais bon Stéphane n’est pas du genre à se poser trop de questions… Sauf quand il se retrouve en pleine forêt au lieu de la cour du lycée, et que face à lui se trouvent des Animae.

Chaque être humain a un anima, une forme animale (c’est la princesse grenouille qui le dit, pas moi) il ne reste plus de souvenirs des vrais noms mais ils sont là, dans cette autre dimension, et Stéphane se retrouve avec cet étui qui contient une lyre. Et il ne sait fichtrement pas quoi en faire, il aurait sûrement préféré jouer du Francis Cabrel, du coup. C’est peut-être un brin ennuyeux mais c’est surtout beaucoup moins dangereux que de se retrouver armé d’un tournevis, face à des créatures aux queues de serpent à la place des jambes.

Un monde inconnu fait de musique et peuplé de créatures incroyables… Et la nuit Stéphane ne sera pas au bout de ses peines et les malédictions risquent de lui mener la vie dure ou seraient-ce les trouvères ?

L’auteur nous plonge dans une intrigue originale, alors même si les débuts m’ont paru un peu confus, une fois immergée dans ces deux mondes où se joignent la réalité et l’imaginaire, j’ai passé un bon moment de lecture. Stéphane est un jeune adolescent complètement dépassé par les événements, mais c’est aussi un gentil garçon et assez amusant avec ça. Il ne sait plus vraiment vers qui se tourner, entre les anguipèdes, l’ours, le lynx, la biche, le cygneau et les chiens errants, sa vie a pris une tournure assez étrange.

J’ai apprécié le style de l’auteur, quelques maladresses parfois, si je veux être pointilleuse, mais l’histoire est bien construite, on ne s’ennuie pas une seconde, tout s’enchevêtre avec la musique, c’est La clef face à ces créatures, il va devoir chercher la note qui convient à chacun, ici la musique n’est que magie... Une épopée remplie de surprises et de rebondissements en tout genre et cette fin vraiment incroyable. Des personnages secondaires sympathiques… ou non (oui c’est logique aussi). C’est vraiment un joli roman fantastique qui convient parfaitement aux adultes ainsi qu’aux jeunes adolescents.

J’ai fait une belle découverte et j’en suis ravie, je vous laisse donc le soin de partir à l’aventure avec Stéphane au lycée ou dans la forêt de Cernautes, c’est vous qui voyez…

Animae Symphonia de Nicolas Bonin

3,99
8.1

La plume de l'auteur

8.5/10

Les personnages

8.0/10

L'intrigue

8.0/10

L'intérêt des lecteurs

8.0/10

On aime :

  • L'intrigue originale
  • Le personnage principal sympathique et amusant

On aime moins :

  • Le début un peu difficile à comprendre
Publicités
Tags
Voir Plus

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

2 Commentaires

  1. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire mon roman et de me faire ce retour complêt. Je suis heureux que l’histoire vous ait offert un bon moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :