BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHONEN

Bakemonogatari T04 – de NisiOisiN et Oh!Great


Nombre de pages
: 192 pages
Editeur : Pika
Collection : Pika Shônen
Date de sortie : 6 novembre 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2811651969
ISBN-13 : 978-2811651961
Prix éditeur : 7,20€
Disponible sur liseuse : Oui –  4,49€

Chronique des précédentes: Tome 1 et Tome 2 Artemissia Gold Tome 3 par Mady.

De quoi ça parle ?

Grâce à l’affaire Hachikuji, Koyomi et Hitagi se sont rapprochés. Désormais en couple, les deux tourtereaux aspirent à savourer enfin le quotidien tranquille de banals lycéens. Mais c’était sans compter sur la propension de Koyomi à attirer les anomalies, dont un mystérieux individu encapuchonné et doté d’un bras de singe à la force titanesque,  qui semble bien décidé à en découdre avec lui pour une raison obscure…

Mon avis

Ce tome 4 lance une nouvelle intrigue sans oublier les précédents protagonistes. Nous sommes deux semaines après les événements du tome 3, Hachikuji est toujours présente et c’est un personnage décalé que j’ai aimé retrouver dans le manga.

Koyomi se retrouve confronté à un problème plus compliqué que la gestion de chimère : le passage d’un examen à l’issue duquel il devra ou non redoubler. Heureusement, il peut compter sur sa nouvelle petite amie pour l’aider à réviser. C’est agréable de voir que le héros, bien qu’ils puissent tremper régulièrement dans des problématiques surnaturelles, reste soumis aux obligations des lycéens de son âge et vie aussi avec ça.

Bref, il sort maintenant avec Senjôgahara, mais alors que son petit monde semble aller tranquillement, il se fait attaquer par une chimère encapuchonnée à la force surhumaine ! Ça n’a pour lui aucun sens, mais à bien y réfléchir, cela pourrait avoir un lien avec Suruga Kanbaru… cette jeune fille ultra populaire qui ne cesse de le harceler depuis dix jours au lycée. C’est donc un nouveau personnage que nous découvrons ici, Kanbaru la jeune sportive de haut niveau, aussi populaire en son temps que Senjôgahara décide de tourner autour de lui sans raison apparente. Jusqu’à ce que Senjogahara lui apprenne que Kanbaru avait découvert son secret 1 an avant lui…

Ici nous découvrons donc une nouvelle chimère, un nouveau personnage, on en apprend plus sur le passé de Senjôgahara, mais surtout, on commence à en savoir un peu plus sur ce qui habite Koyomi.  J’ai toujours un peu de mal avec Senjôgahara qui a des réactions de grande psychopathe tout au long de ce tome, dans le 3e opus elle m’avait paru un peu plus « humaine », mais ici ce sentiment est gommé.

Les graphismes restent un point fort de ces mangas,  et j’ai hâte de découvrir quelle histoire se cache derrière le personnage de Kanbaru !

Bakemonogatari T04 - de NisiOisiN et Oh!Great

l'histoire
Les personnages
Les dessins
L'intérêt des lecteurs

Une nouvelle chimère et de nouveaux secrets pour un tome trés punchy!

On aime : les dessins, le nouveau personnage, retrouver les personnages croisés par Koyomi.

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

willelyone

Je suis une passionnée de lecture en tout genre (Bit-lit, MxM, FxF, policier, jeunesse, young adulte, érotique, mangas, comics, Bd, ect… ) ; mais aussi de Jeux De Rôle (sur table) ; de jeux vidéo et de série TV. J’aime les happy end ( eh oui, on ne se refait pas). Quand mes deux affreux chats ne réclament pas de caresses à corps et à cris je me plonge rapidement dans un roman tout en regardant un film ou une série ( j’aime faire plusieurs choses en même temps) ou je cours les librairies pour assouvir ma passion. Je fais énormément de salons autour du livre pour découvrir de nouveau éditeur ou auteurs. Nouvelle chroniqueuse sur Songe j’espère pouvoir partager avec vous ma passion et mes découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :