LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

P.S: Je ne t’ai jamais dit de Brigid Kemmerer

Nombre de pages : 440 pages
Editeur : Hachette romans
Date de sortie : 23 octobre 2019
Collection : Romance contemporaine
Langue : Français
ISBN-10 : 2016212667
ISBN-13 : 978-2016212660
Prix éditeur : 17,90€
Disponible sur liseuse : Oui –  12,99€

De quoi ça parle ?

Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser.
Qui ne savaient pas ce qu’est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés.

Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices
des sept années qu’il a subies sous les coups de son père.
Quant à Emma, c’est dans son cœur qu’elle porte les siennes  :
elle n’existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler.
Rev et Emma ne se sont jamais vus que de loin.
Pourtant, le hasard les réunit, un soir.
Petit à petit, les deux ados blessés s’apprivoisent,
et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines.
Malheureusement, ce moment de grâce ne pouvait pas durer.
Rev est parti rendre visite à son père, qui a refait surface.
Sauf qu’Emma a besoin d’aide. Harcelée par un gamer appelé Nightmare,
elle s’adresse à la mauvaise personne – un garçon
qui fréquente le jeu vidéo en ligne qu’elle a créé pour s’évader.

Rev rejoindra-t-il Emma à temps pour la sauver ?

Mon avis

Le nouveau roman de Brigid Kemmerer « PS : Je ne t’ai jamais dit » est un livre qui m’a énormément plu. Une histoire touchante et des personnages tout aussi plaisants.

Emma est une jeune adolescente de 16 ans passionnée par les jeux-vidéo, elle souhaite marcher sur les pas de son père, et d’ailleurs, elle a conçu un jeu en ligne qui a un petit succès auprès de quelques joueurs invétérés. Tout se passe pour le mieux, jusqu’au jour où elle reçoit un message de menace d’un joueur mécontent. Si au départ, elle ne veut pas s’en soucier, les messages deviennent de plus en plus insultants. Heureusement que d’autres joueurs sont plus sympathiques et reconnaissent volontiers le talent d’Emma, comme le jeune Ethan… Si cette passion la ravit, ce n’est pas le cas pour son entourage, sa mère ne lui laisse rien passer, et son père reste scotché à son ordinateur. La vie d’Emma n’est pas des plus réjouissante.

Pendant une balade avec son chien, elle fait une drôle de rencontre. Ce jeune homme, elle l’a déjà croisé au lycée, mais difficile d’apercevoir son visage avec cette capuche qui le dissimule du monde extérieur. Qui est ce jeune homme près de l’église ? Et pourquoi se cache t-il ?

Rev, 18 ans, adopté par une famille aimante, voit sa vie bouleversée le jour où il reçoit une lettre… De son père biologique. Cet homme diabolique qui lui a tant fait de mal. Des blessures ancrées sur sa peau et celles invisibles sur son cœur. Il ne peut pas croire que cet homme l’ai retrouvé. Que lui veut-il ? Quand il se retrouve derrière cette église, il ne s’attendait pas à se retrouver acculé par un chien ni par se sentir à l’aise avec cette jeune fille.

Deux âmes blessées qui vont tenter de se reconstruire face à tant de noirceur.

J’avais eu un coup de cœur pour le premier tome « P.S. : tu me manques » et j’avais hâte de retrouver Declan, mais surtout de découvrir l’histoire de ce mystérieux meilleur ami, Rev. Je n’ai pas été déçue, ce n’est pas un coup de cœur, mais on s’en rapproche quand même assez. C’est l’histoire de deux adolescents aux vies assez similaires, mais aux apparences trompeuses. Rev a un passé extrêmement difficile, c’est un personnage qui m’a beaucoup émue. Emma, à côté, ses problèmes sont plus futiles, mais tout aussi intéressants et d’actualité. J’ai dû prendre du recul avec ce personnage, parce que parfois, elle est vraiment pénible, mais cela reste une adolescente, en mal d’attention que peu lui accordent, du coup, elle a des circonstances atténuantes pour son attitude.

L’intrigue est bien menée, scindée en deux, les histoires de nos personnages ne s’entremêlent pas, elles sont vraiment distinctes de l’une de l’autre, ce qui fait que celle d’Emma paraît vraiment dérisoire face à celle de Rev, mais c’est une association parfaite. Et puis, il y a cette fin qui chamboule tout. Vraiment, c’est une fin surprenante et bouleversante qui conclut assez bien ce roman.

J’ai retrouvé le style de l’auteure qui m’avait plu déjà, c’est toujours aussi poignant, la romance est en second plan, on découvre les personnages, on en rencontre de nouveau, et du coup pourquoi pas un prochain roman, quelques années plus tard avec Matthew… Brigid Kemmerer manie encore une fois avec brio une large palette d’émotions. Le seul bémol serait que certains points n’ont pas été suffisamment développés selon moi et surtout un épilogue aurait été intéressant.

Encore une histoire magnifique que je vous conseille de lire, au moins pour Rev, un personnage qui ne laisse pas indifférent.

P.S: Je ne t'ai jamais dit de Brigid Kemmerer

17,90€
8.5

L'intrigue

8.5/10

Les personnages

9.0/10

La romance

8.0/10

L'intérêt des lecteurs

8.5/10

La plume de l'auteure

8.5/10

Les plus :

  • L'histoire bouleversante de Rev
  • La romance en second plan
  • Une fin incroyable

Les moins :

  • Le caractère d'Emma
  • Le manque d'épilogue
Tags

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :