LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMXM BookmarkROMANCE M/M

La gourmandise n’est pas un vilain défaut d’A.L. Morgann

Nombre de pages : 200 pages
Editeur : MXM Bookmark
Date de sortie : 13 janvier 2020
Collection : Romance M/M
Langue : Français
ISBN-10 : 2375749863
ISBN-13 : 978-2375749869
Prix éditeur : 12€
Disponible sur liseuse : Oui –  5,99€ (sortie le 11 décembre 2019)

De quoi ça parle ?

Appelé à la rescousse, Benjamin débarque chez sa soeur et son beau-frère pour garder son neveu le temps des fêtes de fin d’années. Seulement, Benjamin déteste Noël. Ce qui n’est pas le cas d’Alan, qui lui, est tout le contraire. Sa boutique de confiserie et salon de thé est un véritable temple à Noël et aux fêtes de fins d’années. Entre son neveu et le beau confiseur, Benjamin aura bien du mal à résister à l’appel des fêtes.

Mon avis

« La gourmandise n’est pas un vilain défaut » est le premier roman d’ A.L. Morgann, c’est un feel-good qui m’a plu. La recette ? Une simple rencontre, une jolie histoire d’amour, des personnages sympas et des parts de gâteaux au chocolat…

Benjamin, un trentenaire célibataire, en recherche d’une histoire d’amour sérieuse, déteste Noël ! Oui, vous avez bien lu, il n’aime pas cette fête trop commerciale à son goût. Se réunir en famille, d’accord, mais les décorations, les marchés, les pulls, et autres effervescences “Noëlesques”, non merci ! Alors, quand il va devoir se rendre dans un village pittoresque où les habitants célèbrent Noël comme si leurs vies en dépendaient, il n’est pas vraiment réjoui à cette idée. Mais il ne veut pas laisser en plan sa sœur et son meilleur ami, mari de sa sœur, ainsi que son petit neveu Noah, 5 ans, amoureux transi et qui ne tient pas en place une minute. 

Sa tâche est facile, s’occuper de Noah après l’école et lui faire faire toutes les activités possibles et inimaginables, mais surtout ne pas oublier le mercredi l’après-midi avec son cours au cirque et encore moins oublier de prendre le goûter juste après, au salon de thé du village. Il ne s’attendait pas apprécié autant les pâtisseries et le thé fumé surtout quand un bel homme lui sert. Alan aux pulls de Noël improbables et aux magnifiques yeux qui font tout oublier.

C’est l’histoire d’une belle rencontre de deux hommes que l’on va découvrir dans ce roman. Une jolie histoire d’amour va naître, c’est simple rempli de tendresse et où l’esprit de Noël, malgré les réticences de certains, reste fort.

J’ai apprécié les personnages qui sont matures et avec un bon sens de l’humour. On les suit durant cette tranche de vie, l’intrigue est assez simple finalement, il n’y a pas de rebondissements grandiloquents, on se laisse vraiment porter par les protagonistes. Alors si, parfois j’ai trouvé cela un peu lent mais c’est un bon livre qui se lit rapidement, sans trop de “prise de tête” et qui est agréable pour cette période de l’année et entre deux lectures plus intense par exemple. 

La plume de l’auteure est sympathique également, son histoire est bien construite et son style intéressant. J’aurais peut-être aimé un roman à deux voix, ce qui m’aurait permis de mieux connaître Alan, et puis de basculer l’un vers l’autre aurait casser ce rythme parfois redondant. Mais dans tous les cas, j’ai passé un bon moment… La simplicité a du bon parfois et les parts de gâteau au chocolat aussi.

Je vous laisse découvrir maintenant ce joli feel-good, le premier roman publié d’ A.L. Morgann, et vous souhaite une belle lecture. 

La gourmandise n'est pas un vilain défaut de A.L. Morgann

12€
7.3

L'intrigue

7.5/10

Les personnages

7.5/10

La romance

7.0/10

L'intérêt des lecteurs

7.0/10

La plume de l'auteur

7.5/10

Les plus :

  • Une jolie rencontre
  • Une jolie histoire d'amour
  • Une intrigue tout en simplicité

Les moins :

  • Un début lent
  • Des passages un peu longs

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :