Songe d'une Nuit d'été

L’Amant déchiré de J.R. Ward

La confrérie de la Dague Noire T17

Nombre de pages : 480 pages
Éditeur : Milady
Collection : Bit-lit
Date de sortie : 20 Novembre 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2811222480
ISBN-13: 978-2811222482
Prix éditeur : 25.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 12.99€

Tome 13 / Tome 14 / Tome 16


De quoi ça parle ?

Une guerre fait rage à l’insu des humains.

De toute la vénérable histoire de la Confrérie, un seul mâle a été banni – mais la folie de Mheurtre n’a laissé aucun choix à ses frères. Hanté par le souvenir de la femme qu’il n’a pas pu sauver, il est de retour à Caldwell pour redresser un tort ancien. Son chemin croise alors celui du docteur Sarah Watkins, qui doit elle-même faire face à une vérité difficile : l’homme qu’elle aimait et a perdu a mené à bien des expériences inhumaines et soumis des gens à la torture. Tandis que le désir s’empare d’eux, Mheurtre et Sarah pourront-ils construire un avenir malgré le gouffre entre leurs deux espèces ? Et Mheurtre reviendra-t-il auprès de ses frères… ou finira-t-il sa vie en solitaire ?

Mon avis : 

J.R. Ward est une valeur sûre dans le domaine de la Bit-Lit. Elle est la première auteure qui m’a lancée dans ce nouveau genre très peu connu des années plus tôt. Et si j’ai adoré découvrir Sarah et surtout Mheurtre, qui a enfin sa propre histoire à raconter, j’ai aussi beaucoup aimé avoir en parallèle de leur histoire, celle de Xhex et John, deux protagonistes qui font partie de mes couples préférés (même si personne n’a encore battu à ce jour Rhage/Mary et Viszs/Jane, qui gardent une belle place dans mon petit cœur d’artichaut).

Sarah est une jeune femme courageuse et téméraire qui va voir son quotidien bousculé par une succession de bouleversements et révélations. Des faits qui seront pour la plupart dur à entendre pour la chercheuse très terre à terre et juste qu’elle est. Ce qui m’a fait aimer son personnage c’est qu’elle sait rester forte, malgré les coups bas et les épreuves qui jalonnent sa vie. Car si son présent est loin d’être beau, son passé lui est poignant et douloureux.   

Mheurtre est un vampire qui a été banni de la confrérie des années plus tôt, mystérieux, troublant, sombre et secret, on en connaît très peu sur lui ou sur son passé. Car même si l’auteure en a fait allusion dans certains des précédents tomes de la série, elle ne s’est pas pour autant penché plus que ça sur son personnage, entretenant donc un certain mystère le concernant. Et pour tout avouer, j’ai complètement adhéré à son personnage, il est d’une telle intensité dans ses gestes, dans certains de ses propos, que je n’ai pu que fondre pour lui et craquer face à ce couple poignant qui va devoir passer par nombre d’épreuves et se surpasser pour espérer vivre pleinement leur relation et laisser l’amour s’épanouir entre eux.

Elle le soignera de sa solitude, il sera celui dont elle a besoin…

L’intrigue est comme à son habitude intense, addictive et menée d’une main de maître. On suit le schéma habituel made in J.R. Ward, autrement dit une première histoire sur un couple inédit, ainsi qu’une autre en parallèle, voire deux par moments. Et cette fois-ci, elle se recentre sur John et Xhes qui ont encore un bout de chemin à faire pour laisser derrière eux le passé et profiter de l’avenir. Et rassurez-vous, l’auteure nous gâte aussi en incluant certains membres de la confrérie au fil des chapitres.

La plume de J.R. Ward est égale à elle-même, fluide, percutante et agréable à lire. Et même si on suit le schéma habituel et parfois redondant de ses trames, j’ai tout de même apprécié ma lecture. L’auteure mêle avec brio, amitié, amour et suspense en une danse complexe et intense. Les scènes de sexe sont toujours aussi intenses et la romance explosive. Il me tarde de découvrir le prochain tome et voir si la magie va opérer de nouveau. Car depuis quelques tomes, mon avis c’est quelque peu modifié sur cette série, j’adore la confrérie, mais malheureusement la trame reste trop souvent la même, je me suis donc un peu essoufflée depuis le tome 11. Le tome 17 m’a quelque peu réconcilié avec la série, car Mheurtre est un personnage à part, complètement brisé, traité de fou, isolé, il était un peu comme un fantôme dans la confrérie, un guerrier dont on ne murmure le nom qu’en de rares occasions. Et si je dis était, c’est bien parce que le chemin qu’il va tracer auprès de Sarah, va lui ouvrir de nouvelles portes et lui permettre de retrouver la confiance de certaines personnes.

En bref, « l’amant déchiré » ne sort pas vraiment des sentiers battus, même si son originalité reste dans le personnage de Mheurtre, pour qui j’ai complètement craqué et qui représente un souffle d’air frais dans la série, tout  comme Sarah, qui aura son rôle à jouer au sein de la confrérie.

L'amant déchiré de J.R. Ward

La plume de l'auteure - 90%
L'intrigue - 85%
Les personnages - 90%
La romance - 90%
L'intérêt des lecteurs - 90%

89%

Un tome intéressant et un craquage littéral pour Mheurtre.

On aime : la couverture, la plume de l'auteure, les personnages, l'intrigue, la romance, revoir certains protagonistes de la confrérie, le suspense.

On aime moins : une trame trop redondante.

Acheter sur Amazon
User Rating: 5 ( 1 votes)