FANTASY & IMAGINAIREFleuve éditionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

Six petites gouttes de sang de Michel Robert

Largo Callahan, partie 2

Nombre de pages : 498 pages
Editeur : Fleuve Editions
Date de sortie : 3 octobre 2019
Collection : fantasy – western
Langue : Français
ISBN-10 : 2265144126
ISBN-13 : 978-2265144125
Prix éditeur : 20,90€
Disponible sur liseuse : Oui –  14,99€

De quoi ça parle ?

Après avoir accepté la mission dangereuse commanditée par la comtesse Di Sforza, Largo et ses redoutables pistoleros vont-ils réussir à rapporter le mystérieux coffre du Mexique ? Au bout de la piste, il n’y aura que deux voies : la mort ou les dollars. Cependant, face à la trahison, à l’horreur, traqué, Largo devra consentir au pire des pactes s’il veut survivre et avoir une chance de mener à bien sa vengeance.

Mon avis

Attention risque de spoiler

Après la fin quelque peu frustrante de la première partie, j’étais ravie de retrouver l’univers de Michel Robert avec sa seconde partie de « Largo Callahan, six petites gouttes de sang ». Une histoire qui m’a beaucoup plu, où se mêlent le genre western et fantasy. L’action est encore au rendez-vous et Largo Callahan toujours aussi prompt à se venger.

On retrouve donc le métis, Largo Callahan toujours aussi téméraire, sarcastique à souhait et au caractère bien trempé. Après avoir accepté la mission périlleuse commanditée par la comtesse Di Sforza, Largo et ses pistoleros vont se mettre en quête du mystérieux coffre du Mexique. Reste à savoir s’ils atteindront leur but sans grand dommage. Et surtout à quel prix ? Poursuivis, trahis, Largo Callahan va devoir faire face à de nombreuses péripéties et accepter l’inévitable pour mener à bien sa vengeance personnelle.

Si dans la première partie les forces obscures arrivent sur la fin, ici, on se retrouve complètement immergé dans ce côté fantastique pour mon plus grand plaisir. L’aspect western lui est mis de côté, ce qui est un peu dommage néanmoins. La vengeance et l’aventure s’entremêlent à la magie indienne, avec tout un pan d’ésotérisme qui m’a tenu en haleine de bout en bout du roman. Les révélations se font, on découvre l’origine du titre. C’est épique, le suspense est là, les rebondissements bien amenés et puis cette fin qui annonce une suite sur une nouvelle aventure captivante et qui je l’espère ne tardera pas à venir.

La plume de l’auteur reste toujours aussi agréable à lire, le rythme est soutenu, le côté descriptif de la première partie qui m’avait semblé très lourd, ici est amoindri, ce qui me fait penser que l’on a lu plus une sorte de grosse introduction et que c’est dans cette partie que l’intrigue prend vraiment tout son sens et l’auteur explore en profondeur sa trame. C’est un genre que je ne lis que rarement, le western ne m’est pas vraiment familier, et j’ai apprécié même si c’est le côté imaginaire qui m’a le plus happé, puisque là, je suis dans ma zone de confort.

J’ai vraiment pris du plaisir dans ma lecture, l’univers est bien mené et puis les personnages sont incroyables, rien que pour eux, il vous faut découvrir ces deux romans. Combats, manipulation, créatures à faire pâlir bons nombres d’hommes, rien n’est laissé au hasard et tout fonctionne, on ne s’ennuie pas une seconde, les pages défilent facilement. Je suis arrivée à la fin sans m’en rendre compte.

Un univers fascinant, une plume incroyable, une aventure épique, des personnages audacieux, voilà les raisons de lire « Largo Callahan », je vous conseille de vous y plonger et vous laisser transporter par cette épopée.

Largo Callahan, partie 2 : Six petites gouttes de sang de Michel Robert

20,90€
9.1

La plume de l'auteur

8.5/10

Les personnages

9.5/10

L'intrigue

9.0/10

Le suspense

9.0/10

L'univers

9.5/10

On aime :

  • Les personnages et leurs caractères
  • L'intrigue bien imaginée

On aime moins :

  • Le côté western mis un peu de côtés
Publicités
Tags
Voir Plus

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :