LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

Les prisonniers de la liberté Luca Di Fulvio

Nombre de pages : 653 pages
Éditeur : Slatkine & Cie
Date de sortie : 12 Septembre 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2889440966
ISBN-13: 978-2889440962
Prix éditeur : 23.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 14.99€


De quoi ça parle ?

Le retour du maître Di Fulvio !
Après New York, Luca Di Fulvio nous emmène à Buenos Aires. Un parcours semé d’embûches, où amitié, amour et trahisons s’entremêlent… Un grand Di Fulvio.

1913, un paquebot quitte l’Europe. A son bord, trois jeunes en quête d’une seconde chance.
Rosetta, jeune femme indépendante et rebelle, fuit son village italien. A la mort de ses parents, harcelée et violentée par la pègre, ayant perdu son honneur, elle n’a eu d’autre choix que d’abandonner la ferme familiale.
Rocco, fier et fougueux jeune homme, laisse derrière lui sa Sicile natale. Il cherche à échapper à la Mafia locale, à laquelle il a refusé de se soumettre.
Raquel, petite juive russe, a vu toute sa famille décimée dans un pogrom. Elle n’emporte avec elle que le souvenir de l’amour que lui portaient ses parents.
Le nouveau monde les réunira.
Après New York, Luca Di Fulvio nous emmène à Buenos Aires. Un parcours semé d’embûches, où amitié, amour et trahisons s’entremêlent…
Un grand Di Fulvio.

Mon avis : 

Dire que ce livre est bien n’est pas lui rendre justice. Pour être honnête, en commençant ma lecture je m’attendais à lire un simple roman contemporain, je ne connaissais pas jusqu’alors la plume de Luca Di Fulvio et n’avais lu aucune de ses œuvres. Et je compte bien y remédier, car en plus d’avoir découvert une plume magnifique, j’ai été plongée dans le quotidien de 3 personnes hors du commun.

Trois personnages, trois passés, trois destins, une histoire…

L’histoire débute en 1913 par la rencontre de 3 personnes qui ne se connaissent pas et qui ont pourtant un point commun : fuir l’Italie et trouver le bonheur. Et ils ont chacun un lourd bagage à traîner derrière eux. Si le seul malheur de Rosetta est d’être née femme et vécue dans un quotidien fait de violence et préjugé, Rocco quant à lui évolué dans un univers mafieux dont il a horreur. Raquel, elle, dont j’ai eu un véritable coup de cœur face à son audace et sa détermination, est embarquée par un proxénète (étant destinée à servir dans une maison close) et n’a qu’un but, se battre, survivre et fuir son passé. Tout 3 prient et espèrent pour une vie meilleure, mais malheureusement pour eux, ce rêve ne sera pas tels qu’ils l’avaient espéré ou rêvé, car drogue, prostitution, misère et violence sont aussi présentes dans le nouveau monde. Un pays qu’ils vont d’ailleurs devoir apprivoiser rapidement s’ils veulent survivre et ne pas être entraînés dans ce qui fait la laideur de Buenos Aires. Et l’auteur au fil des lignes nous montre que pour survivre il n’y a que deux armes, la détermination et l’amour et si la première va leur permettre de se faire une place dans ce pays insoumis, la seconde, elle, les guidera tout au long de leur périple.

La plume de Luca Di Fulvio est intense et entraînante, il m’a littéralement transporté dans le destin de trois personnages charismatiques et déterminés à se faire une place et changer les choses, quitte à se mettre en danger. Et c’est dans une intrigue criante de vérité, bouleversante et pleine de violence et d’amour, qu’il nous raconte le quotidien des 3R et nous entraîne dans l’Argentine des années 1900, un pays qui commence à s’élever, mais ou la corruption, la violence et la misère guident le quotidien de nombreux Argentins. J’ai beaucoup aimé l’approche que Luca Di Fulvio nous donne de ce pays qui recèle de mystère et de traditions. De plus, il a choisi avec beaucoup de soin les thèmes autour de sa trame, comme le féminisme, l’immigration, la misère, ou encore, le rêve de richesse face à un monde inconnu.

En bref et pour ne pas trop en révéler, « les prisonniers de la liberté », un roman qui porte d’ailleurs très bien son nom, car à force de rêver de liberté, nos 3R vont finir par s’en retrouver prisonniers, est un roman coup de cœur pour moi. Et je vous recommande de vous jeter dessus sans attendre.

Les prisonniers de la liberté de Luca Di Fulvio

La plume de l'auteur - 95%
L'intrigue - 95%
Les personnages - 95%
Les thèmes abordés - 95%
L'intérêt des lecteurs - 95%

95%

Un roman coup de cœur

On aime : la plume de l'auteur, l'intrigue, la couverture, les personnages charismatiques, les thèmes abordés.

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :