LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESSuspense Romantique - Harlequin

Le visage de la sorcière de Lisa Childs

Nombre de pages : 320 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 1er octobre 2019
Collection : Hors collection
Langue : Français
ISBN-10: 2280418630
ISBN-13: 9782280418638
Prix Editeur : 6,90€
Disponible sur Liseuse : Oui-  5,99€

De quoi ça parle ?

Descendante d’une lignée de sorcières persécutées à travers les siècles, Ariel n’a jamais révélé à quiconque l’existence de ses pouvoirs. Pas même à David Koster, l’homme riche et puissant dont elle partage la vie et qui vient de lui demander de l’épouser. Depuis l’enfance, en effet, elle a appris à taire son dangereux secret. Sauf qu’aujourd’hui il semblerait que la chasse aux sorcières recommence… Terrifiée, Ariel décide de dire la vérité à David. Mais à peine s’est-elle confiée à lui qu’il change d’attitude à son égard. Secret, distant, il semble s’éloigner d’elle un peu plus chaque jour. Comme s’il était son ennemi…

Mon avis :

De prime abord, j’ai trouvé le résumé intéressant. Une histoire de chasse aux sorcières à notre époque et sur une même famille, il y a de quoi être intrigué.

Au final, cette curiosité n’aura pas tenu très longtemps. Certes l’histoire se lit très vite mais j’ai ressenti un gros manque comme si on avait oublié une pièce de puzzle. On suit Ariel vingt ans après que les services sociaux les ont retirés elle et ses sœurs à leur mère. Au début, j’ai été décontenancée par le fait que celles-ci ont été séparées. Et surtout qu’elles n’ont gardé aucun contact. Cependant, je me suis rendue compte que c’est ce que vivent certains orphelins ou enfants retirés à leurs parents. Ensuite, je ne sais pourquoi mais je n’ai eu aucune empathie, aucun attachement pour les personnages qu’ils soient principaux ou secondaires. J’étais juste une spectatrice du récit que je lisais.

Concernant l’histoire en elle-même. Je suis restée finalement sur ma faim et dans un flou total pour le personnage qui traque la famille d’Ariel. Le côté sorcière est pauvre, il manque du contenu, du développement, des détails et de la profondeur à tout ce qui est sur ce thème et qui est présent depuis des siècles dans cette famille En plus du mythe où les sorcières n’ont que des filles… Et je ne parle pas d’Irina la plus jeune sœur d’Ariel dont seul le nom fait figuration.

Pour l’intrigue, elle m’a plu dans son ensemble même si nous manquons cruellement de réponses. Il y a tous les éléments pour un bon thriller, on se pose beaucoup de questions, on essaie de deviner qui peut bien être le chasseur. Malheureusement, la fin du livre est un peu creuse et laisse une grande ouverture que s’en est frustrant. Il y a bien une suite avec un tome sur Elena et l’autre sur Irina mais aucuns éléments ne m’ayant vraiment passionné, je n’ai pas envie de connaître la suite.

Pour conclure, ce livre paraissait prometteur et j’en ressors mitigée, frustrée. Je n’ai ressenti aucun sentiment pour les personnages, je me suis parfois ennuyée aussi. Je n’ai pas passé un mauvais moment mais il n’a pas été transcendant non plus. Je regrette le manque de magie, on a plus affaire à une médium qui voit des fantômes qu’à une sorcière. Bref, je vais m’abstenir de lire la suite.

Le visage de la sorcière

6,90€/5,99€
7.1

L'histoire

7.5/10

Les personnages

6.5/10

Le thème sorcière

7.0/10

L'intérêt du lecteur

7.5/10

On aime :

  • L'histoire de la chasse aux sorcières qui poursuit la famille d'Ariel
  • L'intrigue

On aime moins :

  • Le manque de profondeur du thème de sorcière
  • Pas de magie sous n'importe qu'elle forme
  • Ariel et ses réactions énervantes envers David
Publicités
Tags
Voir Plus

Karine

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :