LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMXM Bookmark

L’embaumeur de Montmartre de Fleur Hana

Nombre de pages : 250 pages
Éditeur : Collection Infinity
Date de sortie numérique : 30 octobre 2019
Date de sortie broché : 2 décembre 2019

Collection : Onirique
Langue : Français
ISBN-13 : 9782375749265
Prix éditeur : 15,00€
Disponible sur liseuse : Oui –  5,99€

De quoi ça parle ?

Une nouvelle danseuse du Moulin Rouge retrouvée vidée de ses organes et son sang !

Lord Spencer Fitzwilliam est dépêché sur place par l’agence britannique ROSE afin de résoudre cette sordide histoire de meurtres qui fait la une de toutes les gazettes.

Déterminé à expédier cette enquête en un temps record, il se heurte à Rosaline Leprince et son engin de malheur : sa bicyclette. La jeune journaliste au caractère bien trempé est elle aussi lancée sur les traces de celui que la capitale surnomme déjà l’Embaumeur de Montmartre.

Formant un duo improbable, ils devront mettre leurs ressentiments de côté pour débusquer l’assassin avant que celui-ci ne frappe à nouveau…

Mon avis

La première chose qui a retenu mon attention sur ce titre est la couverture que je trouve magnifique. Avant même de savoir de quoi le livre parlait, j’avais envie de découvrir ce titre. Une fois de plus Collection Infinity a fait un travail magnifique sur cette couverture (comme sur beaucoup d’autres titres de cet éditeur) et il me tenait à cœur de le souligner.

C’est ensuite le nom de l’auteur qui m’a attiré. Depuis quelques années, je vois passer le nom de Fleur Hana dans les lectures de mes compagnes sur nos sites de partages d’avis mais je n’avais jamais eu l’occasion de lire un de ces livres. C’est donc une double curiosité qui m’a fait ouvrir ce livre.

Enfin, la quatrième de couverture était très alléchante. Une enquête à Montmartre au début des années 1900, avec pour enquêteurs un lord anglais et une journaliste française et des victimes qui me font penser aux victimes de Jack l’éventreur ? Il n’en fallait pas plus pour finir de m’appâter.

Et le moins qu’on puisse dire c’est que ça fonctionne très bien. Le gros poisson que je suis a avalé l’appât et même le crochet qui va avec. Comprenez que j’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. Pourtant le côté enquête dans un univers steampunk est loin de mes univers habituels de romance toute rose où tout finit bien. Et même si j’ai passé mon temps à me demander si il y aurait oui ou non un rapprochement sentimental entre Spencer et Rose, ce n’est pas du tout le fil rouge du livre (et si vous voulez savoir, il ne vous reste plus qu’à lire ce titre).

Je dois admettre que cet univers steampunk est déconcertant pour moi (en vrai je crois que c’est le premier que je lis), Mais voir Spencer utiliser une machine de communication portable qui lui permet d’être en contact avec son organisation situé de l’autre côté de la Manche ou son fameux figerus (une arme bien spécifique inventée par son propre père), a de quoi surprendre en ce début de siècle. Et pourtant, tous ces éléments s’intègrent parfaitement dans l’intrigue et on oublie très vite qu’ils ne sont pas sensés s’y trouver (ou pas …. je crois que c’est là toute la magie de ce genre d’univers).

Nos héros sont assez peu conventionnels : lui lord anglais tout ce qu’il y a de plus guindé qui aimerait être partout sauf ici à Paris à enquêter dans un quartier aussi éloigné de sa position sociale que possible, elle journaliste française qui aimerait bien un jour signer ses articles de son vrai nom et pas d’un pseudonyme masculin, qui fume et fait de la bicyclette en remontant ses jupes pour ne pas être gênée. La première rencontre avec nos protagonistes principaux déboussole mais très vite on se prend d’amitié pour ces deux antagonistes qui vont devoir faire équipe bien malgré eux pour découvrir le mystère qui se cache derrière cet embaumeur de Montmartre. Quant aux personnages secondaires, je les ai trouvé hauts en couleur, notamment Anatole qui a mes yeux a tout de l’inventeur farfelu mais génial. Et quand des personnages historiques côtoient les personnages inventés, ça n’ancre que plus cette histoire dans une trame semi réelle, malgré quelques éléments …. fantastiques.

Outre l’aspect enquête qui nous entraîne dans les coulisses du Moulin Rouge et de ses danseuses, j’ai beaucoup apprécié le cadre historique dans lequel se déroule cette histoire. Je connais très peu le Paris de cette époque, début du XXème siècle mais durant toute ma lecture, j’ai eu l’impression de voir les décors, comme sur des cartes postales, et de regarder nos protagonistes y évoluer, et ce malgré les quelques particularités mécaniques évoquées plus haut. Et je pense que la plume de Fleur Hana n’est pas étrangère à cette impression.

Au final, je n’ai qu‘un seul regret sur cette histoire, c’est qu’il n’y aura (a priori) pas d’autres tomes pour nous raconter les aventures de Spencer et Rosaline. J’aurais bien aimé les recroiser dans d’autres aventures, voir Rose s’amuser du côté guindé de l’aristocrate et Spencer s’horrifier des manière de cette femme qui n’est décidément pas une Lady ! Si jamais quelqu’un veut bien faire passer le message à l’auteure de ma part, moi, je ne dirais pas non à deux ou trois tomes supplémentaires !

L'embaumeur de Montmartre de Fleur Hana

15,00 €
9.1

La plume de l'auteur

9.0/10

Les personnages

9.0/10

L'intrigue policière

9.5/10

Le cadre historique

9.0/10

On aime :

  • Rosaline, une jeune femme qui aurait tout à fait sa place dans notre société actuelle
  • Montmartre au début du XXème siècle
  • L'intrigue policière originale
  • Un univers steampunk bien travaillé

On aime moins :

  • Une histoire one-shot
Tags

mokonalex

“Un livre de cuisine, ce n'est pas un livre de dépenses, mais un livre de recettes.” (Sacha Guitry) Voilà bien une citation qui me convient. Adorant lire et cuisiner, je collectionne les livres de tout genre du moment que ça se termine bien. Je suis une grosse guimauve, amoureuse des histoires d'amour qui finissent bien et collectionneuse de livres de cuisine.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :