BD & MANGALES CHRONIQUES DE B.DLES LIVRESRue de Sèvres

Aliénor Mandragore Tome 5 de Séverine Gauthier et Thomas Labourot

Le Val sans Retour

Nombre de pages : 60 pages
Editeur : Rue de Sèvres
Date de sortie : 22 mai 2019
Collection : BD Jeunesse
Langue : Français
ISBN-10 : 2369810270
ISBN-13 : 978-2369810278
Prix éditeur : 12,00€
Disponible sur liseuse : Oui – 5,99€

De quoi ça parle ?

Brouillée avec son ami Lancelot, qui la tient responsable des cornes qui lui ont poussé sur la tête après leurs aventures dans le monde souterrain des Korrigans ; tiraillée entre l’héritage druidique de Merlin et son attirance grandissante pour la magie des fées, Aliénor ne sait plus où elle en est. Et si la seule personne susceptible de l’aider était l’ermite ? Et si les réponses à ses questions se trouvaient là où personne n’oserait aller les chercher ?

Mon avis

N’ayant pas lu les quatre tomes précédents, celui-ci étant par ailleurs le tout dernier de la série, j’ai toutefois eu le plaisir de découvrir au début de la bande-dessinée une double page présentant les personnages principaux, me permettant de savoir un peu qui j’allais rencontrer, et dans quel univers je m’embarquais, même si je m’en doutais déjà un peu, au vu de la couverture.

Aliénor est en plein doute quant à des événements qui se sont déroulés dans le tome précédent et c’est auprès de l’ermite qu’elle s’en va quérir conseil. Malheureusement, ce dernier ne peut l’aider, car une partie de lui, cette partie qui contient les réponses aux questions que se pose la jeune fille est comme bloquée dans une autre dimension appelée le Val sans retour. Aliénor se donne donc pour mission d’aller récupérer ces souvenirs. Ce dont elle ne se doute pas en revanche, c’est que cette aventure s’apprête à lui révéler bien des choses sur son propre passé.

Par le biais de cette bande-dessinée aux superbes illustrations, j’ai découvert un univers à la fois magique, sombre et plein d’humour. Les chamailleries entre Merlin le druide et père d’Aliénor et Morgane la fée sont absolument délicieuses, et la petite gazette à la fin, sobrement intitulée « L’écho de Brocéliande » est sublime ! L’ambiance très brumeuse et angoissante qui pèse sur le Val sans retour n’est pas sans rappeler les Enfers d’Hadès et contraste avec la luminosité enchanteresse et bienveillante qui règne dans la forêt de Brocéliande, où se déroule le reste de l’histoire.

Tout est bien qui finit bien, et même si je n’avais pas toutes les cartes en main pour bien appréhender l’intrigue dans son ensemble – mais je compte bien me rattraper – j’ai quand même passé un agréable moment.

Aliénor Mandragore Tome 5 de Séverine Gauthier et Thomas Labourot

12€
9

Les personnages

9.0/10

Les illustrations

9.0/10

L'univers

9.0/10

L'intérêt du lecteur

9.0/10

On aime :

  • L'univers
  • Les illustrations
  • L'humour
Publicités
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus de deux. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :