LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESTHRILLERS & POLARS

A tous ceux qui nous ont offensés de Giulia Tomaselli

Nombre de pages : 735 pages
Editeur : Libranova
Date de sortie : 17 décembre 2018
Langue : Français
ASIN : B07KXZM7PV
Prix éditeur : 16,90 €
Disponible sur liseuse : Oui à 5,99 €

De quoi ça parle ?

Bordeaux, 2030.
Coordinatrice en chef du département de la Criminelle, Tania Gondini doit résoudre une enquête sur le suicide d’une jeune lycéenne. Bizutages, menaces, quête d’identité… Que cache réellement sa mort ?
Alors que le gouvernement est aux mains de l’extrême droite, Tania et son équipe se retrouvent au cœur d’un complot politique et social, prémices d’un affrontement qui marquera l’Histoire à jamais. Au fil des investigations, les anciennes blessures de Tania remontent à la surface et les questions se succèdent… Quel avenir pour les générations futures ? Saura-t-elle faire face aux démons du passé et aux épreuves qui l’attendent ?
Entre fiction et réalité, plongez dans un roman policier au suspense haletant !

Mon avis :

C’est une lecture que j’ai eu beaucoup de mal à finir et surtout à comprendre, alors que le 4ème de couverture avait vraiment tout pour me plaire : du polar et de la science fiction ! 

Tania est le personnage central de cette histoire et va enquêter simultanément sur deux meurtres. L’un est le prétendu suicide d’une jeune fille d’une bonne famille, dans son école catholique pour filles aisées. L’autre, celui d’une jeune femme décapitée. Avant toutes choses, j’ai eu beaucoup de mal à comprendre le rôle de Tania… Car Tania, c’est une femme qui a mené de multiples vies ! 

Peut être même trop ! Elle a été anarchiste et activiste, ayant été arrêtée pour attentat à la bombe ! Elle a également eu la possibilité d’être indic pour la police, puis policière, puis a été intégrée dans un corps de l’armée secret, puis retourné à son travail de policière, pour être virée, puis ensuite être agent de liaison… Vous suivez ? Car moi j’ai eu du mal à comprendre qu’être virée de la police, pouvait quand même permettre d’enquêter. Car agent de liaison, pour moi, il n’y a que peu de différences avec être enquêteurs ? Bref… Tania, bien qu’encore jeune, a déjà eu une sacrée vie !

Tania, c’est un bouledogue. Elle multiplie les coups d’un soir, les mensonges, les secrets… Elle en a bavé tout le long de sa vie et du coup, n’intègre plus personne près d’elle. Et c’est assez bizarre car c’est un personnage très cynique, qui juge tout le monde, qui clairement, m’a fait me dire : « le monde c’est de la caca ! » mais qui derrière, va décider soit d’aider une personne de manière totalement gratuite, soit au contraire de l’enfoncer encore plus dans sa douleur, seulement car elle a décidé que cela allait se passer ainsi. Elle est bourrée de problème psychologique et je n’ai clairement pas trouvé le personnage attachant… Aucun des personnages n’est attachant (sauf son fils adoptif), tous présentés avec cynisme… Mais ils sont très bien travaillés et riches en sentiments et profondeur. 

Mais la grosse difficulté de ma lecture c’est la compréhension de toute la trame. Car tout le passé de Tania refait surface et j’ai eu beaucoup de mal à comprendre les fils de liaison entre tous les événements. Et j’ai trouvé que l’auteur n’aide pas beaucoup car par exemple : Tania va devoir expliquer à son fils adoptif ce qu’à fait son père. Elle veux briser l’image de héro qu’il a de lui. Mais n’assistant pas à la conversation, on retrouve ensuite son fils en train de parler à l’ex mari de Tania, exigeant des explications et l’insultant. Alors nous, nous connaissons la raison du ressentiment de Tania, mais pas exactement comment tout cela s’est déroulé, il reste quelques zones d’ombre…

Et tout le livre m’a semblé comme cela ! On sait des choses, mais qu’à demi-mots, avec énormément de bribes de la vie de Tania, et des autres personnages, et de ses différents métiers… Car pour ajouter de la complexités, certains ont changé de nom entre temps… Et il y a beaucoup de « groupes » qui vont intervenir dans les enquêtes de Tania… Au moins 4 groupes différents : anarchistes, police, armée…

Enfin, je m’attendais à de la SF beaucoup plus présente… Si l’idée m’a énormément plus, les quelques fois où il en est parlé, j’ai trouvé que l’on survolait beaucoup trop et que l’auteur avait un vrai potentiel pour développer cet aspect…

C’est vraiment un livre qui demande une forte, une très forte implication pour saisir toute l’intrigue et qui annonce un tome 2 qui va beaucoup être axé sur l’aspect science fiction avec la brigade des paradoxes. Pour ma part, il faudra vraiment que j’arrive à tout saisir avant de lire un nouveau tome…

 

A tous ceux qui nous ont offensés de Giulia Tomaselli

16,90 €
6.4

La plume de l'auteur

6.5/10

Les personnages

5.5/10

L'intrigue

7.5/10

L'intérêt des lecteurs

6.0/10

On aime :

  • Les personnages riches et travaillés
  • L'univers SF qui ouvre énormément de possibilité
  • La richesse de l'intrigue

On aime moins :

  • La complexité de compréhension
  • La multiplicité des vies et des noms
  • L'univers SF trop peu expliqué
Publicités
Tags
Voir Plus

Coleen Hill

Jeune Songeuse, je dévore avec enthousiasme tout livre qui tombe malencontreusement dans mes mains ! Une grande préférence pour la fantasy, le fantastique et le post-apo, je peux facilement élargir mes lectures avec des thrillers, du young, bit-lit... Bref, pas très fidèle ! Sinon, je vais très souvent au cinéma mais également donne du temps à des séries chronophages ! Je joue aussi pas mal à des jeux vidéo mais également à des jeux tout court (jeux de rôle, jeux de société...) Je suis ravie de vous faire partager mes découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :