Aventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Le Duc au tatouage de Kerrigan Byrne

Série : Sans foi ni loi Tome 6

Poche : 341 pages
Éditeur : J’ai lu
Date de sortie : 2 octobre 2019
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2290211095
ISBN-13 : 978-2290211090
Prix éditeur : 7,60€
Disponible sur liseuse : Oui – 5,99€

De quoi ça parle ?

Lorelai n’a jamais oublié le jeune inconnu amnésique et blessé qu’elle a soigné alors qu’elle n’était qu’une adolescente. Guéri, celui qu’elle appelle Ash lui a promis de venir la chercher avant de se volatiliser. Vingt ans ont passé quand Ash réapparaît sous les traits du terrible pirate Le Rook. Après avoir sillonné les océans, il est de retour en Angleterre pour se venger, découvrir sa véritable identité et, surtout, il est là pour elle, car il considère qu’elle lui appartient ! Lorelai ne reconnaît pas le jeune homme tendre en la personne de cette brute sanguinaire. Et, si son esprit se rebelle, son corps, lui, se soumet au désir de cet homme aussi fascinant que terrifiant…

Mon avis :

Je suis très fan de cette série de romance historique écrite par Kerrigan Byrne qui réussit à merveille à transposer des codes de la romance contemporaine actuelle dans un récit d’époque. Ces héros sont toujours sombres, torturés, de vrais Mâles Alpha comme on les aime.

J’attendais de lire ce nouvel opus avec grand intérêt, car, et sans vous spoiler, je savais déjà qui était notre nouvel héros : Le Rook.
Le roman débute lorsqu’il est jeune, battu et laissé pour mort dans la fausse commune. Il est sauvé in extremis par un joli petit oiseau à la patte cassée : Lorelai. Le jeune homme d’alors voit en la jeune adolescente son ange de rédemption, mais la noirceur du frère de cette dernière les séparera pendant longtemps.

J’ai dévoré avec une grande avidité cette première partie qui est aussi passionnante que pleine d’émotion. On s’attache aux deux jeunes gens et on déteste immédiatement ce frère sans âme. À cause de lui, Lorelai est affligée d’un handicap avec une cheville tordue qui l’empêche de marcher correctement.
Pour ce qui est dans la seconde partie qui voit nos héros se retrouver bien des années plus tard, je les trouve calqués sur l’histoire du premier tome. Je pense que l’autrice a voulu faire un parallèle entre les héros du Brigand de Ben More et ce pour une bonne raison.

Malheureusement, j’ai trouvé que la sauce ne prenait pas vraiment, ou ne prenait plus comme dans la première partie. Si on apprécie la rudesse des retrouvailles (ça démarre sur les chapeaux de roues), la suite retombe comme un soufflé. Et puis, tout va trop vite. Les révélations et rebondissements s’enchaînent à une vitesse prodigieuse, et ce, au détriment de la psychologie des protagonistes qui reste trop superficielle.

Si j’ai apprécié de revoir les héros du premier tome, qui soulignent encore plus le parallèle voulu entre eux et ceux de ce nouvel opus, j’ai été quelque peu déçue par la romance entre Le Rook et Lorelai qui est bien vite expédiée à mon goût.

Toutefois, je ne boude pas mon plaisir d’avoir pu replonger dans cet univers si particulier que j’aime tant.  La plume de Kerrigan Byrne est toujours aussi prenante et addictive. J’attends le tome 7 avec autant d’appréhension que d’impatience, car il sera sur l’un de mes grands chouchous : Carlton Morley !

Ma notation sur : Le Duc au tatouage de Kerrigan Byrne

La plume de l'auteur/l'autrice - 8.5
L'histoire - 7.5
Les personnages - 7.2
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 7.9
L'intérêt des lecteurs - 7.9

7.8

Sympa dans l'ensemble

On aime : L’univers sombre et mystérieux de la série – La première partie avec la rencontre des héros – La plume de Kerrigan Byrne On aime moins : La seconde partie où tout va trop vite – La psychologie des protagonistes pas vraiment travaillée

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :