BIT-LITLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESROMANCE PARANORMALE

Sauvages T03 : Le chant du loup de Maria Vale

Nombre de pages : 288 pages
Éditeur : Milady
Collection : Bit-Lit
Date de sortie : 18 Septembre 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2811225218
ISBN-13: 978-2811225216
Prix éditeur : 22.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 12.99€

Chronique du Tome 1 (par Artemissia) : Le dernier loup

Chronique du Tome 2 (par Artemissia) : La cité des loups


De quoi ça parle ?

«  Ce roman vous coupera le souffle.  » Kirkus

La légende dit que ses yeux annonceront la fin du monde… ou sa renaissance.

Né avec un œil bleu et un œil vert, Eyulf a été abandonné à la naissance et n’a jamais compris sa véritable nature. Varya est férocement loyale à la meute du Grand Nord qui l’a recueillie après que la sienne l’ait exilée. Lorsqu’elle découvre Eyulf blessé et affamé lors d’une patrouille, elle sait instantanément que jamais celui-ci ne sera accepté. Car son apparence fait de lui un présage de malheur… Pourtant Varya lui sauve la vie, au péril de la sienne, et dissimule sa présence aux loups superstitieux qui ne manqueraient pas de les condamner tous les deux. Jusqu’au jour où ils devront lutter côte à côte, pour leurs vies et pour la survie de la meute…

«  Une petite merveille d’imagination. Unique et captivant. J’ai adoré  !  » Jeaniene Frost

«  Une histoire complexe, intense, crue et sauvage, où s’affrontent sens du devoir et instinct de survie. Émotions fortes garanties jusqu’à la dernière page.  »  Amanda Bouchet,  USA Today  bestseller

«  Une série qui renouvelle avec mordant l’univers des loups-garous.  »  Terry Spear,  USA Today  bestseller

«  Le monde extraordinaire de Maria Vale fait de récit sensuel de la vie et l’amour au sein de la meute une lecture qui en vaut le détour. Les lecteurs envoûtés attendront avec impatience le prochain tome.  »  Booklist

«  Une histoire à la fois riche et empreinte de réalisme pour les fans de Meg Corbyn. Une lecture fantastique  !  » Under The Covers Book Blog

«  Un conte ensorceleur sur l’identité, la confiance et l’amour, qui réinterprète tous les codes de la bit-lit. Extraordinairement drôle, incroyablement attachant, et formidablement violent.  »  Love in Panels

«  Chaque détail de la vie et de l’histoire de la meute est saisissant de vérité, et les personnages secondaires haut en couleurs rehaussent encore ce monde remarquablement réel.  » Library Journal

«  L’exploration tout en nuances des concepts des loups-garous place cette série au-dessus de toutes les autres.  » Publishers Weekly

«  Une écriture d’un tout autre niveau… La romance est solide et efficace et le récit aussi palpitant que périlleux.  » Long and Short Reviews

«  Maria Vale apporte une dose bienvenue de sang neuf dans le genre… Une lecture sauvage et saisissante.  » Fresh Fiction

Mon avis :

Attention cette chronique contient des spoilers liés aux deux précédents tomes, je vais essayer de ne pas trop dévier du chemin, mais je ne peux rien promettre, vous êtes prévenu. <3

Le chant du loup est le 3ème volet de la série Sauvages et je peux d’ores et déjà vous affirmer que des trois tomes, celui-ci est de loin mon préféré (même si les trois sont un coup de cœur, soit dit en passant).

Varya est une louve intransigeante, loyale et dévouée. Binôme de l’alpha du douzième échelon de la meute du Grand Nord, elle ne vit que pour sa meute et dans le respect des règles qui y ont été instaurées. Le détail qui change tout dans sa vie est qu’elle n’est pas originaire de cette meute, elle y a en effet été adoptée, elle a donc dû se battre pour se trouver une place et prouver sa valeur. Ce qu’elle a vécu dans son ancienne meute, l’a malheureusement marquée à vie et a fait d’elle la louve qu’elle est aujourd’hui. Sa vie aurait pu paraître plus ou moins simple si un grain de sable n’était pas venu enrayer son quotidien un jour de patrouille. Car Eyulf va bouleverser énormément de chose, à commencer par ses fameuses règles qu’elle n’a jamais enfreintes, pour finir par son cœur. Et la pauvre n’est pas au bout de ses peines, car le chemin pour le bonheur est long et semé d’embûches.

Eyulf est un homme/loup mystérieux, solitaire et maudit (du moins selon une veille légende). Il  a longtemps ignoré ce qu’il était, avant sa rencontre avec Varya. Elle va lui apprendre à aimer cette part animale qui gronde en lui et lui apprendre à aimer tout simplement. Comme Varya, il possède de lourds bagages derrière lui et j’admets avoir tournée les pages avec impatience, dans l’attente d’enfin connaître cette part de son passé que j’ignorais.

L’intrigue est prenante et franchement inattendue par moments (surtout la fin, je ne m’y attendais absolument pas et elle conclut d’ailleurs d’une façon assez émouvante ce troisième volet.).Et si ce roman ressemble plus au premier qu’au second tome, au vu de certaines péripéties, la lecture n’en reste pas moins addictive et attrayante, on ressent la tension qui gronde des suites des derniers événements passés. J’ai adoré retrouver certains personnages et d’autres beaucoup moins. On voit enfin l’aboutissement de certains événements qui ont pris de plus en plus d’ampleur dans les deux précédents volumes,  dont un certain affrontement que j’ai enfin pu voir arriver (depuis le temps que je l’attendais d’ailleurs). Du point de vue des personnages, j’ai complètement accroché à l’histoire entre Varya et Eyulf, elle a pris des risques inconsidérables pour le garder en vie et au fil des chapitres, l’auteure prend plaisir à nous dévoiler des brides de leur passé. Et si j’ai beaucoup aimé Eyulf, j’ai eu un coup de cœur pour Varya, oui oui, le protagoniste féminin du livre, elle a beaucoup évolué entre le prologue et l’épilogue, elle lutte entre raison et devoir, car si sa raison la pousse à aimer Eyulf et laisser ses sentiments éclore au grand jour, son devoir, lui, va à sa meute.

La trilogie Sauvages de Maria Vale ne ressemble en rien aux autres séries de bit-lit que j’ai pu lire jusqu’à aujourd’hui. Et en plus d’y adhérer complètement, je suis gaga de la plume intense, aérienne et fluide de l’auteure. Elle n’a pas son pareil pour créer des intrigues qui se ressemblent, mais qui, pourtant ont le petit truc qui change et différencie un tome de l’autre. Des personnages torturés par leur passé, leur origine, des héroïnes fortes et indépendantes et une bonne touche de suspense, en bref, il y a tout ce qu’il faut pour qu’on adhère à son style et accroche à la trame. Dans ce tome, on en apprend d’ailleurs beaucoup plus sur les origines des loups et leur fonctionnement, de quoi nous régaler et effacer certaines zones d’ombre. Après elle respecte toujours cette différence entre la part animale et le côté humain et c’est ce détail parmi beaucoup d’autres, qui fait que j’aime autant cette série.

En bref, le chant du loup, c’est la rencontre de deux loups blessés qui vont se (re)construire ensemble et se donner une chance d’être heureux.

Sauvages T03 : Le chant du loup de Maria Vale

La plume de l'auteure - 95%
L'histoire - 95%
Les personnages - 95%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Fantasy...) - 95%
L'intérêt des lecteurs - 95%

95%

Un coup de cœur !

On aime : La couverture magnifique, la plume de l'auteure, l'intrigue époustouflante, les personnages atypiques, les rebondissements, le dénouement finale.

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :