CINÉ & SÉRIE TVLes Chroniques de Séries TVLes Séries Télé

Better than Us d’Andrey Junkovsky, Aleksandr Dagan et Aleksandr Kessel

De : Andrey Junkovsky, Aleksandr Dagan, Aleksandr Kessel
Depuis : 2018 (disponible depuis le 16 août 2019 en dehors de la Russie)
Durée : 52 min
Genre : Drame, Science-Fiction
Nombre d’épisodes : 16
Avec : Paulina Andreeva , Andrey Kryzhniy, Aleksandr Ustyugov
Nationalité : Russe
Disponible sur : Netflix

Synopsis de la série :
Une famille en crise devient propriétaire d’un robot high-tech recherché par une organisation internationale, la police et des terroristes.

Mon avis :

A force de voir la recommandation Netflix, je me suis laissée tenter par cette série. Je ne sais pas du tout dans quoi je m’embarquais, vu qu’avant ça, je n’avais jamais testé de séries (ou de films) russes.

Comme la plupart des séries de ce genre, Better than Us nous présente une société qui se veut évoluée. On est vraiment dans une dystopie d’anticipation, où les robots ont pris une place importante dans la vie quotidienne, assurant diverses tâches comme nounou, policier ou même objet de plaisir. Basée sur les Trois Lois de la robotique d’Asimov (un robot ne doit pas porter atteinte à un humain, doit lui obéir et le protéger), la série pose la question de l’avancée technologique en matière d’intelligence artificielle, et des limites et dérives qui l’accompagnent.

En dehors de cet aspect, la série se base également sur une intrigue policière, qui met en avant les jeux de pouvoirs et autres manipulations, tant politiques que d’influence.

Je salue la prestation de Paulina Andreeva, qui incarne le bot Arisa. Son jeu d’actrice est plein de justesse, ses expressions et sa gestuelle sont maîtrisés, ce qui permet de bien souligner le côté robotique de son personnage. On garde continuellement à l’esprit qu’elle n’est pas humaine et pourtant, on sent la complexité de son personnage.

Les autres acteurs tiennent la route également, même si certains tombent par moment dans le cliché et la caricature (et on peut dire qu’il y en a beaucoup avec les russes). Mais on arrive autant à s’attacher à certains personnages, qu’à en détester d’autres.

La façon dont la série est tournée peut dérouter. Nous sommes tellement habitués aux séries américaines et françaises, que le côté froid et dur de certains passages peut surprendre. Mais ça colle parfaitement avec l’esprit qui se dégage de cette histoire.

La série ne révolutionne pas le genre, mais le fait qu’elle soit russe permet d’avoir une approche différente et nouvelle du sujet. Elle est donc à voir pour les amateurs du genre !

On pourra néanmoins regretter sa « longueur ». Les 16 épisodes sont un peu de trop, car l’histoire aurait pu tenir en 10 épisodes. Là, on a par moment une intrigue principale qui traîne et des intrigues secondaires qui nous saturent d’informations.

Better Than Us

7.8

Le scénario

8.0/10

Les personnages

7.5/10

La qualité visuelle

8.0/10

L'intérêt des spectateurs

7.5/10

On aime :

  • La qualité de jeu des acteurs
  • Un scénario bien amené

On aime moins :

  • Certains clichés auxquels on n'échappe pas
  • Une saison qui s'étire un peu trop
Publicités
Tags
Voir Plus

Lily Flynn

Grande amatrice de livres, je ne conçois pas passer une journée sans lire quelques lignes. Principalement attirée par la romance, je touche à tout et lis de tout sauf de l'horreur (je suis une âme sensible à ce qu'il paraît). Je suis également une grande consommatrice de séries et de films.... mon seul regret : les journées ne durent que 24h !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :