LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESLumen - JeunesseROMAN CONTEMPORAINROMANS JEUNESSE

American Royals de Katharine McGee

Duologie : T1 American Royals

Nombre de pages : 562 pages
Éditeur : Lumen
Date de sortie : 05 Septembre 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2371022284
ISBN-13: 978-2371022287
Prix éditeur : 16.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 9.99€


De quoi ça parle ?

Quand les États-Unis ont arraché leur indépendance aux Britanniques, George Washington, général en chef des armées américaines, s’est vu proposer la couronne. Et, au lieu d’insister pour que son pays devienne une république… il a accepté ! Deux cent cinquante ans plus tard, c’est donc la maison Washington qui est à la tête de la première puissance mondiale. Comme la plupart des familles régnantes, elle compte une héritière et un fusible, une éventuelle remplaçante. L’une sera la future reine, l’autre est là pour servir son pays, mais seulement au cas où. Béatrice et Samantha savent depuis l’enfance ce que l’on attend d’elles. Mais elles ne sont pas n’importe quelles princesses. Elles sont américaines, et leur pays est né d’une rébellion…

À seulement vingt-et-un an, Béatrice, élevée pour régner, a la chance de devenir la première reine du pays, où jusque-là seuls des hommes pouvaient exercer le pouvoir… une réforme du droit de succession a bouleversé son existence, mais son avenir tout tracé devient soudain trop pesant pour elle. Quant à Samantha, elle se soucie peu de briser les règles d’une cour qui se soucie peu de ses incartades – jusqu’au jour où sa sœur est soudain sommée d’épouser l’homme dont elle est tombée amoureuse… Sans oublier Jefferson, le frère jumeau de Samantha, relégué au troisième rang dans l’ordre de succession alors qu’il aurait dû régner, et pris dans une redoutable rivalité amoureuse.

Déchirés entre leur devoir et des penchants bien humains, les membres de la famille royale américaine se débattent sous les feux des projecteurs et des réseaux sociaux. Personnages irrésistibles, luttes d’influence et secrets d’alcôve… Une duologie sensible et cruelle qui rappelle la série phénomène The Crown, la modernité en plus. Découvrez, sous la plume de Katharine McGee, les mystères de la famille la plus célèbre de l’Histoire, dont les peines et les drames se jouent sur la plus vaste scène qui soit : le monde.

Mon avis : 

J’entendais parler d’American Royals depuis un moment déjà, plébiscité par certaines chroniqueuses anglophones sur les réseaux sociaux, j’étais curieuse de découvrir ce qui a fait que ce roman soit autant apprécié. Et je dois admettre qu’après la dernière page tournée, je comprends l’engouement que certaines ressentent après cette lecture, entre romance, politique, suspense, secret, étiquette royale, manipulation et rivalité, Katharine McGee nous livre un roman digne des plus grandes familles royales. Et si ce roman m’a rappelé par bien des égards un mix de la série The Crown et Gossip Girl, j’ai trouvé, de plus, que Béatrice ressemblait un tantinet à l’Impératrice Sissi, car comme elle, elle est éprise de liberté (et ce mot peut être assimilé à beaucoup de choses dans ce roman, donc attention à l’interprétation que vous lui donnerez ici).

Béatrice est préparée et conditionnée depuis son plus jeune âge à succéder un jour à son père sur le trône. Le moindre de ses choix ou décisions n’est pas pris à la légère, car la couronne passe avant sa propre personne, elle doit donc penser en future souveraine et non comme une jeune femme d’une vingtaine d’années.

En plus de Béatrice nous suivons aussi trois autres femmes, Samantha, la petite sœur de Béatrice et seconde prétendante au trône, Nina, la meilleure amie de Samantha et enfin Daphné, l’ex petite-amie de Jeff, troisième prétendant au trône et frère de Samantha et Béatrice. Donc vous l’aurez compris, ce n’est pas un, mais quatre points de vue que l’auteure compte bien nous raconter, chacun d’entre eux a son histoire, ses propres peines et ses problèmes, mais pourtant tous se réunissent en un seul point et gravitent autour, la famille royale.

L’intrigue est parfaitement bien menée et nous entraîne dans la vie tumultueuse de ces quatre femmes. Elles ont toutes un but différent, mais ont pourtant toutes le même souhait, être heureuses. Mais malheureusement pour elles, certaines situations ne vont pas se passer comme prévu et c’est l’annonce d’un potentiel mariage qui va tout faire basculer pour deux de nos protagonistes, car si l’une doit agir par devoir, l’autre, elle, refuse de laisser l’homme qu’elle aime en épouser une autre, et ce même par devoir. Chacune de ces femmes saura faire de ses failles une force.

Quand j’ai débuté ma lecture, je ne m’attendais pas à cette narration à multiples points de vue, il peut être facile de s’y perdre et pourtant non, l’auteure ancre point par point les différentes trames, de sorte que l’on suit sans problème le parcours de Béatrice, Nina, Samantha et Daphné. Et si je ne me suis pas particulièrement arrêtée sur Daphné que j’ai trouvé un peu fade en comparaison des autres protagonistes, je me suis en revanche énormément attachée à Béatrice, qui au fil des chapitres va évoluer et prendre conscience de sa condition grâce à l’homme qu’elle aime. Concernant Samantha, j’ai eu un petit peu de mal à apprécier son personnage dans un premier temps, en effet, la jeune femme, drama queen dans l’excès, jalouse sa sœur et lui en veut pour une chose dont Béatrice n’est malheureusement pas responsable, car elle n’a pas voix au chapitre concernant certains faits. Heureusement, Sam finira par mûrir au fil des chapitres et inconsciemment, j’ai fini par m’attacher à son personnage, car de ces quatre femmes, elle est la seule à ne pas changer, en quelque sorte, pour l’homme qu’elle aime. En effet, Daphné gravite autour de Jeff, mais plus par appât du gain que par amour, Nina, va changer de vie pour l’homme qu’elle aime et Béatrice va suivre le même chemin. Facile donc de savoir que c’est mon point négatif du roman, le fait d’avoir l’impression qu’elles ont besoin d’un homme pour changer.

La plume de Katharine McGee est fluide, entraînante et addictive, elle m’a littéralement transportée dans cette uchronie royale où secret rime avec politique et monarchie.  Après, comme c’est le cas de certains romans fictifs où l’on s’inspire de faits réels, il arrive qu’il y ait des incohérences et Katharine McGee ici ne manque pas à la règle, mais elle a tellement bien pensé son histoire que ces fameuses incohérences s’intègrent parfaitement dans son intrigue. Je ne peux qu’essayer d’imaginer ce qui se serait passé si George Washington avait accepté une couronne au profit de la démocratie, aurions-nous eu une famille royale comme celle que nous dépeint Katharine McGee dans son roman ? Que serait le monde d’aujourd’hui aux Etats-Unis avec des têtes couronnées au pouvoir plutôt qu’un président ?

Sans trop en révéler pour garder le maximum de suspense, American Royals est un concentré d’émotions, de jeu de dupes, d’étiquette royale et de rebondissements. Et que dire de cette fin, qui m’a justement laissée sur ma faim tant je l’avais pressentie tout en la craignant, car cela ne signifie qu’une chose, les événements à venir vont être décisifs, aussi bien pour Béatrice que pour Samantha, sans parler des conséquences que cela va avoir sur leurs relations amoureuses aussi passionnelles que douloureuses (à voir dans quels points de vue on se base).

J’ai hâte de lire le second tome pour connaître le fin mot de l’histoire et savoir si comme je l’espère, il y aura un happy ending pour tout le monde.

American Royals de Katharine McGee

La plume de l'auteure - 88%
L'intrigue - 88%
Les personnages - 88%
La romance - 88%
L'intérêt du lecteur - 88%

88%

Un roman addictif et prenant dans une Amérique royale.

On aime : La plume de l'auteure, l'intrigue, les personnages, la romance, les thèmes abordés. On aime moins : Le fait qu'elles aient besoin d'un homme pour avancer.

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :