BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGAMANGA JEUNESSESHONEN

Quand Takagi me taquine T01 de Soichiro Yamamoto


Tankobon broché: 160 pages
Editeur : Nobi Nobi
Date de sortie : 4 septembre 2019
Collection : Shônen
Langue : Français
ISBN-10: 2373492369
ISBN-13: 978-2373492361
Prix éditeur : 7,20€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Nishikata est un collégien plutôt réservé, peu habitué à jouer les premiers rôles en classe ou dans la cour de récré. Takagi, sa camarade de classe, est par contre coutumière des coups d’éclat. Elle aime se faire remarquer, mais elle se plaît surtout à attirer la lumière sur Nishikata, malgré lui. En effet, Takagi ne ménage pas ses efforts pour taquiner Nishikata : l’embarrasser est un véritable passe-temps pour la jeune fille ! « Qui aime bien châtie bien » est tenté de penser Nishikata… Mais attention, avec Takagi les apparences sont toujours trompeuses !
Aujourd’hui, Takagi a oublié son parapluie, et elle s’invite sous celui de Nishikata peu à l’aise avec cette soudaine proximité physique… En classe, à la piscine, dans la rue, Nishikata est la cible préférée de Takagi !

Mon avis

Si on prend la forme, ce titre est vraiment drôle. Deux jeunes collégiens qui passent leur temps ensemble et qui se taquinent… Mais voilà, Takagi, la jeune fille, a toujours le dessus sur Nishikata qui ne sait jamais sur quel pied danser avec sa camarade de classe… Mais dans le fond, parfois et si Nishikata ne jouait pas le jeu (et qu’il n’y prenait pas un certain plaisir masochiste), cela peut faire penser à une forme de harcèlement. Je sais, je vais un peu loin, mais j’ai eu un peu trop d’empathie pour le pauvre Nishikata, je crois.

Takagi ne laisse jamais souffler le pauvre garçon. Ce dernier est bien souvent la risée de la classe et le jouet favori de sa comparse.

J’avoue que je suis passée à côté de la plupart des blagues de Takagi, et que j’avais de la peine pour Nishikata. Je sais que le but de ce manga est de détendre et de faire rire, mais… J’ai eu du mal à me défaire de cette envie de protéger Nishikata des ardeurs de Takagi.

Alors bien sûr, c’est bon enfant et j’ai quand même beaucoup souri, parce que ce pauvre Nishikata tombe souvent, voire tout le temps dans le panneau.

Ce manga ravira les plus jeunes ados sans aucun problème. Les dessins sont sympas comme tout avec une mise en pages claire, aérée et un trait franc.

Je lirai la suite et j’espère vraiment que Nishikata arrivera un jour à retourner la monnaie de sa pièce à Takagi qui n’en rate jamais une.

Ma notation sur : Quand Takagi me taquine T01 de Soichiro Yamamoto

Dessins et Mise en pages - 85%
L'histoire - 79%
Les personnages - 82%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 79%
L'intérêt des lecteurs - 85%

82%

Un manga drôle et mignon qui plaira aux plus jeunes

On aime : Les dessins - La mise en pages claire et concise On aime moins : Takagi gagne tout le temps contre ce pauvre Nishikata

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :