LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMXM BookmarkROMANCE M/M

Rage au cœur de Jeferly Dupont & Eireen Sergent

Nombre de pages : 290 pages
Editeur : MxM Bookmark
Date de sortie : 30 septembre 2019
Collection : Romance
Langue : Français
ISBN-10 : 2375748646
ISBN-13 : 978-2375748640
Prix éditeur : 17€
Disponible sur liseuse : Oui –  5,99€

De quoi ça parle ?

Quand Sage rencontre Isaiah pour la première fois, il est intrigué par ce caractère étrange et ne serait pas contre le mettre dans son lit. Quand Isaiah rencontre Sage pour la première fois, il n’a qu’une envie : le torturer avant de le tuer et ainsi en faire sa quatorzième victime. Entre problèmes émotionnels, famille compliquée, mensonges et envies de meurtre, Sage et Isaiah vont devoir faire des compromis s’ils veulent arriver à faire de ce qui a commencé par un baiser suivi d’un coup de poing quelque chose de mieux. Visiblement, sortir avec le fils d’un des plus grands mafieux du pays quand on est soi-même un tueur en série, ce n’est pas si simple. Et inversement.

Mon avis

Le résumé de « Rage au cœur » de Jeferly Dupont et Eireen Sergent, a su retenir mon attention, j’ai plongé avec intérêt dans cette histoire, et j’en ressors perturbée mais satisfaite de cette intrigue et de ces personnages. 

 Qu’est-ce que tu fais ? demanda Sage, amusé. Pas que ça me dérange, note bien.

Isaiah ne répondit pas tout de suite. Il glissa sur l’avant-bras de Sage, puis souffla : 

 Je dessine.

En temps normal, il le faisait avec un scalpel.

Sage, 25 ans, exerce un travail où il est doué. Mais surtout dans la plus grande légalité, parce que, Sage ne vient pas d’une famille très simple, non, les hommes de la famille Moran, font partie de la mafia, entre trafics de drogue, d’armes et de nombreux meurtres à leurs actifs, la vie de Sage s’entremêle entre le bien et le mal. Alors, même s’il a fui le cocon familial et ses activités, il n’en reste pas moins un fils Moran.

Isaiah, est un jeune homme avec une enfance difficile, aux yeux de son entourage, c’est un homme sympathique, exigeant, gentil, souriant. Pourtant, derrière ce masque d’homme bon, se dissimule au loin, une fureur incroyable, un besoin inexorable et qu’il refoule au maximum, jusqu’au point de non-retour et là… vaut mieux ne pas croiser sa route.

Ces deux hommes ont des points communs, ils ont vu le vice de ce monde, pourtant ce qui les éloigne, c’est le fait de l’avoir vécu d’une manière différente. Entre celui qui fuit le mal et l’autre qui le désire secrètement, leur rencontre risque de changer leur vie à tout jamais.

Une queue de poisson suffit pour que la colère d’Isaiah explose, un seul but pour lui à présent, le chauffard de la Cadillac doit souffrir. Un petit tour au chalet sera nécessaire… Si pour Isaiah, tout est décidé, il ne s’attendait pas à tomber sur le fils d’un mafieux, tout aussi dangereux que lui, un adversaire à sa taille. Et surtout, il ne s’imaginait pas être intrigué par cet homme… Le tuer ? Ne pas le tuer ? Ce dilemme permettra-t-il à nos deux personnages de s’apprécier simplement ?

J’ai aimé les personnages. Le caractère, les émotions d’Isaiah, il est froid, sa façon de parler est étrange par moment et son obsession n’est jamais loin. Cela contraste avec la nature de Sage, qui est prévenant, à l’écoute, et même s’il a un côté rigoureux, c’est un personnage beaucoup moins complexe qu’Isaiah, il va droit au but, ce qui est un parfait équilibre. Dans ce roman à deux voix, on plonge dans le passé de chacun de nos deux personnages, ce qui nous permet de comprendre cette façon de vivre leur vie d’adulte et voir au-delà de leurs stigmates mutuels.

L’intrigue est originale, certains passages sont durs, morbides, alors que d’autres peuvent être plus empreints à la douceur, plus simples, avec des moments de vie de tous les jours. Pourtant, quelques maladresses m’ont dérangée, tellr que cette distance entre eux, qui est perturbante, comme si aucune émotion n’existait, car les auteures n’apportent pas suffisamment de précision à ce sujet. Le fait que l’on se retrouve face à un tueur en série et un fils de mafieux, c’est logique que l’on retrouve ce flegme, ce contrôle même dans leurs discussions, mais cela allait en contradiction avec le fait qu’ils dévoilent assez facilement leurs secrets finalement. J’ai lu la colère, la méfiance, l’obsession, la vengeance, la haine, mais je ne les ai pas ressenties, parce que l’émotion n’est pas suffisamment exacerbée, présente et retranscrite.

Certains passages m’ont paru longs aussi, comme si l’intrigue n’avançait plus, sûrement du au fait que l’on soit focalisé complètement sur l’histoire d’amour et puis on ne les voit pas vraiment ailleurs que chez Sage, c’est un peu ennuyeux. Mais cela n’enlève rien au fait que j’ai pu apprécier ce roman surtout avec cette fin qui est surprenante pour le coup, mais bien pensée.

La romance n’est pas douce, on va de la méfiance aux sentiments, à l’indécision et à la certitude d’aimer l’autre. Avec leurs vies, leurs activités, on se doute que cela ne puisse pas être une romance ordinaire. 

J’ai aimé le style des deux auteures, j’ai trouvé que tout cela fonctionnait bien, je m’attendais à un côté plus thriller, plus sombre, mais vu la complexité du personnage d’Isaiah, se focaliser sur la romance était intéressant aussi.

Préparez-vous à plonger dans un univers malsain, dévastateur, où l’amour est passionnel, où chacun se cache derrière d’innombrables secrets. Découvrez deux hommes qui ont basculé dans un monde fait de vices, et où chacun essaie de le fuir à sa manière. L’amour, peut-il l’emporter sur le mal ? 

Rage au cœur de Jeferly Dupont & Eireen Sergent

17€
7.3

La plume des auteures

7.5/10

Les personnages

7.5/10

L'intrigue

7.5/10

La romance

7.0/10

L'intérêt des lecteurs

7.0/10

On aime :

  • Les personnages et leurs différences
  • L'ambiance pesante
  • La fin surprenante

On aime moins :

  • Trop peu d'émotions
  • L'intrigue qui parfois peine à avancer
Publicités
Tags
Voir Plus

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :