LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESPygmalionROMAN CONTEMPORAIN

Le bonheur aurait-il des nageoires ? de Sophie Dabat

Nombre de pages : 240 pages
Editeur : Pygmalion
Date de sortie : 28 août 2019 
Collection : Littérature
Langue : Français
ISBN-10 : 2756421618
ISBN-13 : 978-2756421612
Prix éditeur : 18,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 13,99€

De quoi ça parle ?

Marquée par un deuil, Blanche lutte chaque jour pour échapper à la mélancolie qui l’habite, sans succès. Jusqu’au moment où, émerveillée, elle découvre le monde des sirènes professionnelles. Plus qu’une passion, cela devient une obsession et elle décide de se lancer. Première étape : confectionner son costume.. Quelles épreuves devra-t-elle surmonter pour accomplir son rêve ?

Mon avis

Ayant en premier lieu découvert l’univers de Sophie Dabat il y a de nombreuses années à l’occasion du Salon du Vampire 4ème édition via sa série Le Sang des chimères, c’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis lancée dans cette lecture très en décalé par rapport à ce que j’avais déjà pu lire de l’auteure.

Après le décès de Cookie, le Jack Russel qui partageait sa vie depuis 15 ans, Blanche perd complètement pied, et Jules, son compagnon ne sait pas vraiment quoi faire face à cette peine immense qu’il ne comprend pas forcément. Il voit Blanche s’éloigner de lui, de ses amies et sombrer, et se sent totalement impuissant. Mais à l’occasion d’un voyage à la Réunion, la vie de Blanche prend un tournant des plus inattendus et cette rencontre avec une sirène professionnelle agit comme un effet coup de poing. Devenir une sirène vire très vite à l’obsession pour la jeune institutrice.

Au fil du roman, on suit le parcours de Blanche, déterminée coûte que coûte à devenir une sirène, même si elle doit y laisser des écailles et se couper de tout et de tout le monde, Jules et ses amies y compris. Personne ne comprend son obstination, ce rêve un peu gamin et enfantin, cette lubie un peu « folle », personne ne la prend vraiment au sérieux. Malgré tout, Blanche reste forte et n’en démord pas, elle ne lâche rien. Malgré les échecs, elle se bat pour réaliser son rêve, elle sera une sirène, point. Personne ne croit véritablement en elle, pourtant rien ne l’arrête et c’est ce qui m’a laissée très admirative face à ce personnage, cette combativité, cette force. Elle apprend sur le tas, elle se débrouille seule, elle teste, elle tâtonne, et ça fonctionne. C’est une protagoniste vraiment très inspirante qui a transformé son deuil en quête de sens et qui est parvenue, par le biais de ce projet, à trouver un sens à sa vie et une certaine forme de thérapie.

Utiliser la figure de la sirène ici, c’est une façon de donner une voix aux animaux et à l’univers marins, c’est agir et parler en leur nom, c’est protéger la nature et sensibiliser le public, ça n’est pas seulement pour le spectacle, et c’est cette dimension-là que j’ai aimée aussi. Blanche ne veut pas seulement être une sirène pour ressembler à Ariel, il y a une cause sérieuse derrière, un enjeu important, la sirène étant le symbole du lien entre l’humain et le marin.

Le bonheur aurait-il des nageoires ? est un roman très visuel qui m’a mis des étoiles plein les yeux et me laisse profondément rêveuse. Il me rappelle la petite fille que j’étais, qui aimait barboter dans l’eau et qui, quelque part, rêvait d’être une sirène « pour faire comme Ariel », celle qui s’entraînait très maladroitement à essayer de nager comme elle mais qui avait plutôt la grâce et la fluidité d’un hippopotame.

Bref, tout ça pour dire, si vous avez un rêve, foncez ! (et lisez ce livre !)

Le bonheur aurait-il des nageoires ? de Sophie Dabat

18,90€
9.5

La plume de l'auteure

9.4/10

L'histoire

9.4/10

Les personnages

9.6/10

L'intérêt du lecteur

9.5/10

On aime :

  • Le caractère fort et déterminé de Blanche
  • L'univers des sirènes
  • Le message écolo
Publicités
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus de deux. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :