LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRES

Le Goût du Danger de Erin Beaty

Série : #3 La Couleur du Mensonge

Nombre de pages : 594 pages
Éditeur : Lumen
Date de sortie : 22 Août 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2371022454
ISBN-13: 978-2371022454
Prix éditeur : 16.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 9.99€


De quoi ça parle ?

Faites tomber les masques… sans jamais abaisser le vôtre !

Sage Fowler, entremetteuse et espionne prodige, est désormais ambassadrice du royaume auprès du pays voisin de Casmun. Quelques mois après la bataille où elle a été gravement brûlée, elle se voit confier la mission de représenter le roi Raymond au cours de pourparlers avec Kimisara, leur ennemi de toujours.

Que de chemin parcouru pour l’ancienne tutrice des enfants royaux, à présent fiancée au capitaine Quinn… Mais face à des interlocuteurs réticents voire hostiles, la tâche s’annonce des plus ardues. D’autant que la reine de Kimisara, devenue régente depuis la mort de son époux, n’est pas dans une position idéale pour négocier… Et que nombreux sont ceux qui seraient ravis de la voir tomber.

Pris entre deux feux, Sage et Alex vont devoir mettre de côté leurs querelles d’amoureux et agir dans l’ombre s’ils veulent épargner à leur royaume une nouvelle guerre. Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, le troisième et dernier tome de La Couleur du mensonge conduit plusieurs pays voisins à deux doigts du désastre. Le talent de conteuse d’Erin Beaty vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page !

Mon avis : 

Attention, pour celles et ceux qui n’ont pas lu les deux précédents tomes, je vous conseille de zapper cette chronique, car elle contient son lot de spoil, je suis responsable de ce que j’écris, pas de ce que vous lisez, vous êtes prévenus. 😉

Troisième et dernier tome de la trilogie La Couleur du Mensonge, j’attendais ce dernier opus avec impatience après avoir lu en quelques heures les deux premiers tomes d’une traite. Je peux d’ores et déjà dire que cette saga est un gros coup de cœur pour moi. Je suis friande de récit politique, Erin Beaty a su me contenter et répondre à toutes mes attentes.

On retrouve donc Sage Fowler, qui de simple bâtarde dans le premier tome, est aujourd’hui une ambassadrice renommée, une voix qu’on écoute. Elle n’a rien perdu de son esprit aiguisé et en aura besoin pour ce qui va suivre, car elle n’est pas au bout de ses peines et le chemin va être, une fois de plus long et tortueux. En effet, le temps est à la négociation et la paix, mais tout le monde ne voit pas cette paix d’un bon œil, les machinations même si elles ont toujours été présentes, reprennent de plus belle. Alex et Sage vont donc devoir user de diplomatie et mettre différentes stratégies au point pour éviter une autre guerre.

L’intrigue qui m’a tenue en haleine tout le long du livre, gagne encore en intensité et complexité, car les choses s’accélèrent, plusieurs pays sont à deux doigts de rentrer de nouveau en guerre, mettant en péril les nombreux efforts de Sage et Alex, qui ne souhaitent maintenant qu’une chose, enfin profiter de leur relation, loin des complots, danger et autres machinations politiques.

Comme dans les deux précédents tomes, la politique occupe ici une grande place, mais Erin Beauty parvient avec génie à allier sentiments et complot en une danse parfaitement rythmée, on s’y perd et on s’y retrouve dans un univers fait d’espionnage, de machinations politiques et manipulation. Suivre les points de vue d’Alex, Sage ou encore Huzar, permet d’avoir des visions différents suivant les situations, ça rajoute du piment à l’intrigue, en plus du suspense déjà présent, qui va crescendo à mesure que les chapitres défilent. Les personnages sont toujours aussi attachants et ont chacun un rôle bien défini, il y a ceux que j’ai apprécié, ceux que j’ai détesté, puis ceux pour qui je n’ai pas pu m’empêcher d’éprouver une certaine pitié. La relation entre Sage et Alex, malgré des hauts et des bas, comme on peut s’y attendre dans tous les couples, est un concentré d’émotions, ils sont adorables tous les deux, ils sont passés par tellement d’épreuve qui aurait pu les séparer, pourtant ils tiennent le coup.

La plume d’Erin Beauy est toujours aussi addictive, entraînante et intense, elle m’a entraîné dans un jeu de dupes finement bien développé. Je n’avais pas toutes les cartes en main dans ce dernier tome, elle est donc parvenue à me berner à plusieurs reprises, car derrière le plus simple sourire, peut se cacher la pire trahison. Elle m’a surtout fait trépigner à plus d’une reprise suite à certains événements vécus par nos principaux protagonistes. Les masques tombent, les trahisons se dévoilent, les rebondissements enchatonnent, ce n’est pas de tout repos, vous êtes prévenus.

Cette série, tous tomes confondus, est un véritable coup de cœur pour moi, cette trilogie est un petit chef-d’œuvre littéraire, tous les ingrédients sont là, alors n’attendez pas pour lire cette saga, si ce n’est pas déjà fait, vous ne le regretterez pas. Pour finir, le dénouement est tel que je l’attendais, je n’ai pas été surprise et je ressens un léger pincement au cœur dans l’idée de laisser Sage et Alex à leur avenir.

Le Goût du Danger de Erin Beaty

La plume de l'auteure - 100%
L'intrigue - 100%
Les personnages - 100%
La romance - 100%
L'intérêt du lecteur - 100%

100%

Un gros coup de cœur !

On aime : La couverture magnifique, la plume de l'auteure, l'intrigue, les personnages, la romance.

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils