LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

La part du ciel de Stéphanie Halperson

Nombre de pages : 190 pages
Editeur : Editions La Bruyère
Date de sortie : 6 mars 2019
Langue : Français
ISBN-10 : 2750014476
ISBN-13 : 978-2750014476
Prix éditeur : 20,00€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

A la fin de sa vie, Pauline s’était imaginé quitter la terre dans un épais brouillard. Esquisse d’une peur qui l’expédiait dans un gouffre inquiétant. Il n’en est rien. Légère, Pauline s’envole dans un tunnel étincelant à une vitesse vertigineuse. Mais au terme d’un voyage lumineux, Pauline ne peut rejoindre l’Origine. Il lui faut revisiter les étapes charnières de son existence : le chagrin d’une enfance volée, les amours cabossés, les coups infligés à ses proches pour étouffer la douleur. Parviendra-t-elle à consoler les coeurs meurtris pour consentir à son propre pardon ? Parviendra-t-elle à gagner l’Origine ?

Mon avis

Un matin, quelques jours avant Noël, Pauline découvre que son mari Louis s’est éteint durant son sommeil. Avec le décès de son époux, c’est toute une réflexion qui s’enclenche, sur le fait que la mort n’est pas une fin mais le commencement de quelque chose, sur la certitude d’un ailleurs, sur sa propre fin à elle.

Avec la mort de Louis, Pauline s’enfonce dans une profonde phase rétrospective dans laquelle viennent les regrets de tout ce qui aurait pu être, les remords, de l’avoir tant négligé, lui qui a toujours été si bon avec elle, elle qui ne l’a pas suffisamment aimé, qui n’a jamais été une épouse à la hauteur, de n’avoir jamais su profiter de ce temps à ses côtés. Vient aussi le moment de lui demander pardon, dans le silence et la pénombre de la nuit. Torturée par ses propres pensées qui la rongent, Pauline dépérit, plonge dans un profond état de dépression et attend que son heure arrive, ce qui ne tarde pas.

Elle revit alors chaque moment de son existence, les bons comme les mauvais, depuis sa naissance, comme si elle regardait le film de sa vie. Les instants heureux mais aussi et surtout honteux, pénibles, douloureux, les mensonges, le mal qu’elle a pu faire à des personnes totalement innocentes. Ces bribes font que l’on comprend comment et pourquoi elle est devenue la femme aigrie et hautaine qu’elle était avant de mourir. Pour atteindre l’Origine et la paix de l’esprit et de l’âme, elle décide d’aider les êtres tourmentés qu’elle rencontre à trouver le repos, histoire de faire amende honorable afin d’essayer de se racheter.

Pour un enfant, se construire dans la solitude sans l’amour de ses parents est une terrible épreuve. Nous combattons. Et à notre tour, nous blessons les autres dans un cercle infernal. Mais mon coeur est beau. Il le voit. Les épines l’ont endurci. J’ai parcouru du chemin sur la terre durant mes dernières années, et je l’achèverai ici. Ainsi je redeviendrai une belle personne. Sa jolie petite fille.

La part du ciel, c’est l’histoire d’une petite fille dont la famille est partie trop tôt, l’histoire d’une orpheline qui a grandi sans amour, qui a été abandonnée, trahie, par tous ceux en qui elle avait osé placer ses espoirs, à qui elle s’était donnée corps et âme, et qui a fini par grandir avec un passé qui n’a jamais cessé de la hanter, l’empêchant de s’attacher aux nouvelles personnes qui ont pu affluer dans sa vie au fil des années. Sans arrêt, le destin semble se jouer d’elle, lui dérobant les êtres auxquels elle commence à s’attacher. Murée dans le travail, Pauline est une femme qui s’interdit de vivre, de rêver, d’espérer pour ne plus souffrir. Elle existe, mais seulement en pointillés, et s’abstient de toute empathie ou sentimentalisme à tous les niveaux. Lorsque le bonheur sonne à sa porte, elle ne peut s’empêcher de tout faire pour le briser.

Louis, incarne certainement la personne dont beaucoup rêvent, quel que soit le sexe, le genre ou l’orientation sexuelle. Même s’il ne semble pas payer de mine sous son apparence un peu banale, il a un coeur en or et fou d’amour pour Pauline, il lui est totalement dévoué. Malgré son côté peut-être un peu trop pantouflard et pépère, il est toujours au petit soin pour elle, toujours plein de petites attentions, il la traite comme une reine et est prêt à lui pardonner ses nombreuses coucheries sans poser de questions. C’est un homme d’une générosité absolue et d’une belle grandeur d’âme. Même s’il apparaît très peu, c’est un personnage qui a su m’attendrir et me toucher profondément par sa bonté et son humanité.

Stéphanie Halperson nous livre ici un récit à la fois tragique et touchant composé dans un style fluide et agréable, alternant entre passé et présent. Par le biais du personnage de Pauline, elle nous invite à l’introspection et à porter un certain regard sur nos propres choix, nos décisions, nos regrets, nos remords, tous ces non-dits que l’on garde au fond de nous, ces éléments du passé qu’il nous arrive de ressasser certaines nuits lorsque nous ne parvenons pas à trouver le sommeil. Libérons notre parole, avant qu’il ne soit trop tard…

La part du ciel de Stéphanie Halperson

20,00€
7.5

La plume de l'auteure

7.8/10

Les personnages

7.5/10

L'intérêt des lecteurs

7.2/10

On aime :

  • La plume de l'auteure
  • L'alternance entre passé et présent qui permet de mieux cerner le personnage de Pauline
  • Le personnage de Louis
Publicités
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus de deux. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :