CULTURE & COLes artistes à découvrirLES COUPS DE CŒUR DE SONGEMUSIQUE

Vendredi Musique 2019 #31

Cinema Bizarre

 

Bonjour à tous, amateurs de musique ou simples mortels de passage par nos contrées. Aujourd’hui nous faisons un petit retour dans le passé (11 ans déjà) avec un groupe dont j’ai adoré le premier album, un groupe qui vient d’Allemagne et oui Messieurs, Dames. J’ai nommé Cinema Bizarre. Je vous laisse avec leur présentation. Let’s go.

Cinema Bizarre, se résumant parfois simplement à ses initiales, CB en Europe, ou CinBiz aux États-Unis, est un groupe de synthpop allemand, originaire de Berlin.

Il possède plusieurs particularités qui en font un groupe totalement à part : premièrement, bien que s’inscrivant dans la nouvelle vague ayant vu renaître le rock allemand à partir de 2005 dans des groupes au buzz de grande envergure tels Tokio Hotel ou LaFee, Cinema Bizarre s’en démarque toutefois par des textes chantés en anglais et non dans leur langue natale, contrairement à beaucoup de ces « nouveaux groupes allemands » adulés par certains et marginalisés par d’autres.

Une autre particularité propre à Cinema Bizarre est le look de ses membres, fortement inspirés par le visual kei ; ceux-ci n’hésitent pas à arborer du maquillage, des vêtements et des coiffures extravagantes leur donnant en fin de compte une allure androgyne tantôt séduisante tantôt provocante, voire choquante. Ces looks peu communs dans la société.

Débuts (2005–2007)

Kiro, Strify et Yu se rencontrent en 2005 à l’Animagic, célèbre salon manga/animation, qui rassemble tous les adeptes européens de bandes dessinées et de musique japonaises. Les deux autres membres: Luminor et Shin sont contactés par le biais d’Internet. L’alchimie entre les cinq garçons, qui avaient déjà tous participé à différents projets musicaux, les pousse tout de suite à monter un groupe ensemble. Si, au début, ils optent pour « Bizarre » comme nom de groupe, revendiquant ainsi leur différence, ils trouvent que ce nom avait un goût de trop peu. Ils rajoutent alors « Cinema », car ils veulent donner à leurs fans du spectacle – comme un show pyrotechnique ou autres effets spéciaux. Ils sont également tous fans de cinéma. Le visuel fait entièrement partie du groupe. L’origine du nom du groupe vient aussi du Cinéma des années 1950. C’était le début du cinéma étrange, fantastique tel que Nosferatu et autres. Les costumes de ces films sont « bizarres » (d’où le nom).

Il n’aura pas fallu longtemps à Cinema Bizarre pour se faire des contacts et obtenir un contrat. Malcolm McLaren, l’un des inventeurs du punk et manager des Sex Pistols, également collaborateur de longue date de la créatrice Vivienne Westwood, les contacte depuis l’Angleterre et leur propose d’écrire une chanson. Il s’est aussi empressé de contacter par téléphone Cinema Bizarre après les avoir découvert sur Internet. Au printemps 2007, le groupe commençait l’enregistrement de son premier album dans plusieurs studios entre Berlin, Londres, Copenhague et Stockholm.

Final Attraction et ToyZ (2008–2009)

Le 6 mars 2008, ils participent avec le morceau Forever or Never au Concours Eurovision de la chanson 2008 représentant l’Allemagne. Leur premier album, Final Attraction, sort le 24 mars 2008 en France, et atteint la 28e place des ventes d’albums. Après un Final Attraction Tour à travers l’Europe, le groupe fait la première partie de la tournée The Fame Ball Tour de Lady Gaga, et termine sa visite aux États-Unis par quelques concerts en tête d’affiche. Le 17 mars 2009, ils lancent un EP exclusivement en Amérique, contenant deux chansons de leur album : Lovesong (They Kill Me) et Escape to the Stars (Rough Edge Remix).

Luminor quitte le groupe après la tournée Final Attraction Tour pour des raisons de santé vers la fin de 2008 ou début de 2009, mais certaines personnes disent que le groupe l’a un peu poussé à partir. Les membres sont restés très évasifs à ce propos, souhaitant sans doute faire un trait sur le passé. Il entame une carrière solo, et se produit plus tard avec le groupe italien DNR. Il effectue également quelques featuring avec Nik Page. En 2013, il revient sur la scène grâce à la collaboration avec le chanteur italien Roberto Romagnoli.

Cinema Bizarre sort un deuxième album, ToyZ, le 21 août 2009 en Europe. Le 25 août, ils sortent son équivalent américain, intitulé Bang!, et contenant notamment un titre exclusif. Le groupe coréen SHINee reprend leur chanson Forever or Never dans l’album Amigo (Repackage Album), chanté en coréen.

Séparation (2010)

Le 21 janvier 2010, le groupe publie un communiqué sur différentes plateformes (notamment Facebook et Myspace), annonçant un « break commençant en 2010. » Depuis lors, Strify commence une carrière solo sous le nom de Jack E. Strify, Shin se change en Mr. Hangover et Romeo et Yu commencent à jouer dans un nouveau groupe, Rouge Morgue, mais celui-ci n’a pas duré longtemps.

Le groupe se sépare, Romeo ne donnant aucune nouvelle pendant longtemps. Mais il réapparaît au sein d’un nouveau groupe, Romeo Nightingale, avec un EP qui s’intitule The Black Rose. Kiro se produit actuellement sous le nom de Kiroyall en Russie avec Shin (Mr Hangover). Ils sont tous les deux DJ. Strify sort un remix de Blasphemy nommé (It Is) Blasphemy featuring Junior Caldera, tube qui marche car on l’entend très souvent à la radio, puis trois autres chansons avec l’aide de Mr. Hangover appelé Brave New World, Sanctuary et Halo (We’re the Only One). Yu est en pleine collaboration avec DNR (Dreams Not Reality) pour un concert à Tokyo, qui avait déjà, collaboré avec Luminor en 2009, pour une série de dates en Europe. Yu Phoenix fonde le duo Monochrome Heart en 2012 avec Sebastiano Serafini, et compte déjà deux singles.

Thèmes et slogans

Être soi-même – et plus largement la différence -, l’amour sous toutes ses formes (amitié, amour interdit, etc …) Leur message est : « Sois ce que tu veux être, vis comme tu l’entends, aime ta vie et profites-en, sois positif ! ». De plus leur devise est Style is war. De manière littérale, cela veut dire « Le style est la guerre », car ils ont dû se battre pour se faire accepter tels qu’ils sont, et encouragent leurs fans à faire de même. Cela transparaît assez clairement dans leur musique.

Avec le second album, de nouveaux slogans voient le jour, tels que « Spread the Bizarreness » (« Propage le fait d’être bizarre ») qui complète le « Stay Bizarre » déjà culte auprès des fans. On retrouve ici l’idée de différence, de « bizarrerie » qui fait que chacun est unique. On trouve également « We are all ToyZ » (« Nous sommes tous des jouets ») qui est aussi le nom donné à la tournée 2009-2010. Il s’explique, selon Strify, par une vérité simple : « nous sommes tous des jouets, que ce soit les jouets de quelqu’un ou de quelque chose.

Source : Wikipédia

 

Crédits photos et logo : ineed-perfection.blogspot.com/mikeru-mouse.blogspot.com

Love song (They kill me)

Forever or Never

I came2 party ft Space Cowboy

Pourquoi on aime ?

Je ne vais pas vous mentir, ce qui m’a attirée au premier abord c’est le style du groupe. À l’époque, j’étais une très grande fan de visual kei. Je le suis encore un peu même si mes goûts musicaux ont évolué depuis. Puis viennent les chansons. Entraînantes, douces. Un mélange pour tous les goûts et qui m’a emportée. Que ce soit Strify ou Luminor qui chante, je n’ai pas de préférence. Final Attraction est peut-être le seul album que j’ai du groupe mais je le chéris encore car malgré le temps qui passe, il reste pour moi une valeur sûre dont je sais que je vais avoir plaisir à écouter les mélodies. J’avoue aussi que j’ai été triste du départ de Luminor à l’époque. Quant à la collaboration avec Space cowboy, je la trouve très réussie et entraînante. En tout cas, c’est un groupe que j’aime toujours malgré la séparation de ses membres.

Publicités
Tags
Voir Plus

Karine

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :