Albin Michel Litt'LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESYOUNG ADULT

Five Feet Apart de Rachael Lippincott, Mikki Daughtry & Tobias Iaconis


Broché: 320 pages
Editeur : Albin Michel
Date de sortie : 12 juin 2019

Collection : A.M.ROMANS ADOS
Langue : Français
ISBN-10: 2226441387
ISBN-13: 978-2226441386
Prix éditeur : 16,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 11,99€

Lire la chronique faite par Angie

De quoi ça parle ?

Stella Grant a dix-sept ans, et elle a passé une bonne partie de sa vie à l’hôpital. Atteinte de mucoviscidose, elle maîtrise scrupuleusement sa situation, enchaînant les to-do list, suivant ses traitements et les recommandations des médecins à la lettre. Alors qu’elle attend une greffe de poumons, elle retourne à l’hôpital pour quelques semaines.
Alors qu’elle suit sa routine quotidienne, elle rencontre un nouveau patient, Will, atteint par la même maladie qu’elle. Malheureusement, le jeune homme souffre également d’une bactérie fatale qui lui interdit toute chance d’obtenir une greffe de poumons. Si Stella l’attrape, elle peut dire adieu à la greffe.
Les deux adolescents ont donc l’interdiction absolue de s’approcher à moins de deux mètres. Malgré cette obligation, Will et Stella se rapprochent peu à peu et tombent amoureux. Ils doivent alors user de stratagèmes pour semer les infirmières et passer du temps ensemble. Très vite, cette distance entre eux ne rime plus avec sécurité, mais avec punition.

Adapté en film sous le titre A deux mètres de toi.

Mon avis

Depuis le succès international du roman Nos étoiles contraires (de John Green), les histoires surfant sur la maladie sont légion. C’est pourquoi, même si j’avais très envie de la lire, j’appréhendais l’histoire de Will et Stella. 

À vrai dire, je l’ai lue d’une traite, j’ai beaucoup ri et j’ai eu mon lot d’émotion avec ce récit qui parle d’une maladie peu connue, mais malheureusement bien réelle : la mucoviscidose. Cette maladie donne une espérance de vie assez courte aux malades qui en sont atteints, et une vie pas forcément facile puisqu’elle touche les poumons.

Le roman s’axe sur deux points de vue à la première personne. Tout d’abord nous rencontrons Stella qui met un point d’honneur à rester optimiste et à se battre pour la vie. Elle fera bientôt la connaissance de Will, un jeune homme, qui, comme elle, est malade. Sauf que Will est en plus atteint d’un virus dangereux et contagieux qui pourrait mettre en périple la future greffe de rein à laquelle a droit Stella.

Si l’histoire d’amour qui va se tisser entre les deux jeunes malades n’a rien d’exceptionnel, je dois avouer que j’ai particulièrement été touchée par l’optimisme qui s’échappe à travers les lignes du roman. Les auteurs ne cherchent pas à jouer sur le mélodrame ou le pathétique. Stella est une jeune fille qui se doit de rester forte pour sa famille. Elle se bat pour elle bien sûr, mais également pour ses parents. Tout l’inverse de Will qui agit de façon bien plus immature que Stella. Ce garçon est un peu capricieux et se laisse porter par le ressentiment qu’il éprouve envers sa mère qui tente de régir sa vie par peur de ce qu’il pourrait lui arriver.

Sa rencontre avec Stella va le faire mûrir, mais aussi ce sont toutes ces petites choses qu’ils vont vivre ensemble, de la plus anodine à la plus dangereuse.

En plus de Will et Stella, il y a Poe, le meilleur ami de cette dernière qui comme eux est atteint de la mucoviscidose.

Exempt de la maladie qui les unit tous, il y a quelques clichés redondants que l’on retrouve d’ailleurs dans pas mal de romances adolescentes. Heureusement, les auteurs ne s’attardent pas sur ces points, privilégiant d’autres aspects de l’amitié et de l’histoire d’amour qui grandit entre Will et Stella.

Tout cela se passe essentiellement entre les murs blancs de l’hôpital et pourtant, le lecteur ne se sent pas oppressé ou triste. 

Ce qui ressort de cette histoire, c’est le sourire, l’amour et la bienveillance. Stella est une héroïne forte avec ses faiblesses et ses défauts. Tout comme ses parents, qui eux, m’ont beaucoup émue. Il y a quelques twists qui ne vous laisseront pas indemne, mais dans l’ensemble, c’est une belle lecture, pas mélo du tout et c’est qui fait que ce roman est génial à lire !

Five Feet Apart traite d’un sujet difficile, la maladie avec bienveillance et simplicité qui rappelle aux lecteurs à quel point la vie est précieuse !

 

Ma notation sur : Five Feet Apart de Rachael Lippincott, Mikki Daughtry & Tobias Iaconis

La plume de l'auteur/l'autrice - 89%
L'histoire - 82%
Les personnages - 89%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 85%
L'intérêt des lecteurs - 90%

87%

Une histoire qui ne laisse personne indemne !

On aime : La plume simple et positive des auteurs - La bienveillance qui transparaît durant la lecture - La force des protagonistes

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils