AddictivesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Mon insupportable Boss de Charlie Lazlo

Nombre de pages : 327 pages
Editeur : Addictives – Luv
Collection: romance contemporaine
Date de sortie : 22 juillet 2019
Langue : Français
Prix éditeur :, 4,99€ (uniquement ebook)

De quoi ça parle ?

Il veut la posséder, elle n’a pas dit son dernier mot.

Sören est puissant, riche, il n’a peur de rien ni de personne… mais il est un boss exécrable.
Ses actionnaires lui imposent donc une Chief Happiness Officer : une cheffe du bonheur, pour remotiver les troupes et faire en sorte que les employés reprennent confiance en leur boîte et en leur directeur.
Rose connaît Sören de réputation… et un peu plus, puisqu’ils ont partagé une nuit torride cinq ans plus tôt. Elle hésite à refuser le poste, mais elle en a terriblement besoin.
Quand elle arrive dans l’entreprise, elle est déterminée à s’imposer… mais le clash est immédiat.
Ils se désirent, s’affrontent, se détestent et sont incapables de se résister.
Peu importent les conséquences…

Pour bien commencer, cette chronique voici un petit extrait, pour vous mettre l’eau à la bouche !!

– Restez, mademoiselle Legrand…
Yes ! Je t’ai eu, Connard-canon !
– Nous devons parler de ce que vous comptez mettre en place dans ma boîte, et même si je demeure convaincu que votre job confine à la connerie, il semblerait que je n’aie pas d’autre choix… Alors, croyez-moi, j’ai vraiment mieux à faire que de courir après votre joli cul dans tout Paris.
Bon, OK, il pourrait être plus aimable.
Quoiqu’il a quand même réussi à dire qu’il trouvait que j’avais de jolies fesses. C’est plutôt gentil, ça, non ?
– Et j’imagine bien que vous êtes mal à l’aise à l’idée de me revoir alors que la dernière fois que je vous ai vue, je vous…
OK, il ne fait pas semblant, c’est vraiment un connard.
Je fulmine. Pas question que je m’asseye ni que je reste une minute de plus s’il ne change pas d’attitude.
– Taisez-vous, à la fin !
Évidemment, il reste imperturbable, mais se renfonce un peu plus dans les coussins de la banquette, comme s’il prenait ses aises pour regarder un spectacle qui promet de lui plaire. Eh bien, tant mieux, je ne sais pas s’il en aura pour son argent, mais je vais y mettre du cœur, croyez-moi…
– Vous pourriez arrêter de tout ramener à vous ? Ça devient pénible, là !
Il se mordille la lèvre sans cesser de me fixer, autant dire que cela m’agace au plus haut point et nuit considérablement à ma concentration.
Focus, Rose, focus !
– Sérieusement, arrêtez de penser que je suis gênée ou même marquée par ce que nous avons fait. Faut vous calmer, Sören, c’était juste du sexe.

Mon avis

Je dois dire que j’ai commencé ce livre avec beaucoup d’excitation, en effet depuis Beautiful Bastard de Christina Lauren, j’ai complètement adhéré au style « boss exécrable et sexy ». Et je dois dire que j’ai été complètement surprise, en bon ou mauvais, je ne saurais pas vous dire, cette lecture m’ayant laissée véritablement perplexe.

On retrouve avec plaisir cet univers de travail et de romance interdite et passionnelle. Mais je dois dire, pour avoir lu beaucoup de romans sur la même thématique de base, que le « Boss » de Charlie Lazlo bat tous les records de détestation ! Mais bon, vu qu’il est sexy,  on lui pardonne… ou presque !

On découvre ici Rose, Chief Happiness Officer, petit bout de femme originale, naïve et qui a la tête pleine de rêves. Indéniablement, la rencontre avec notre boss sexy va laisser des traces. Elle se rend compte qu’elle ne veut pas perdre face à lui, qu’elle doit lui tenir tête pour pouvoir survivre. On voit donc Rose évoluer et essayer de s’imposer face à Sören, leur rencontre fait des étincelles, mais vont-ils s’embraser ?

Sans oublier l’insupportable boss, Sören. Un homme riche, sexy, mais au comportement tellement hautain que tout le monde le fuit. Un bad Boy, en sweat à capuche. Sa rencontre avec Rose va tout changer. La dualité qui va les opposer va révéler l‘homme derrière le masque, un homme torturé, avec des cicatrices psychologiques. Il combat ce qu’il se passe entre Rose et lui, mais personne ne le défie jamais ! Malheureusement, son langage ordurier trop poussé a fait que j’ai eu un peu de mal à accrocher avec ce personnage.

Dans ce roman, les personnages secondaires sont plutôt passifs comme Sacha, Lauren, et Noé. S’ils sont importants pour le déroulement de l’histoire, et le développement des personnages, par la suite ils ne sont pas très présents.

Comme vous pouvez le constater, j’ai pas mal aimé ce roman , la seule chose qui me rend mitigée est le personnage de Sören. Je dois dire que malheureusement, j’ai eu un peu de mal à accrocher avec lui ce qui du coup me laisse perplexe par rapport à la lecture de ce livre.

Mon insupportable boss de charlie lazlo

4.99
8

La plume de l'auteure

8.0/10

Les personnages

7.5/10

L'intrigue

8.0/10

L'intérêt des lecteurs

8.0/10

La romance

8.5/10

On aime :

  • Un boss original
  • Une Rose attachante

On aime moins :

  • Le langage ordurier qui va trop loin
Publicités
Tags
Voir Plus

Elena

Nouvelle dans l'équipe de songe d'une nuit d'été, je suis une passionnée de lecture, film et série. J'aime beaucoup la blit it, le fantastique, la romance et les mangas. C'est pour moi une immense joie de rejoindre songe d'une nuit d'été qui est un webzine que j'apprécie beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :