Songe d'une Nuit d'été

Jeudi Citation 2019 # 29

Bonsoir, aujourd’hui je compte bien ne pas vous faciliter la tâche avec une citation d’un livre qui fut un méga big gros coup de cœur pour moi, il doit bien y avoir 5 ans de cela, voire plus (il l’est toujours d’ailleurs). Mais avant d’en venir à la citation de la semaine, revenons à celle que Zellena nous a fait découvrir la semaine dernière :

« Le premier qu’il trouva fut un grand paquet de super blanc pour machines à laver automatiques : « La saleté s’en va comme par magie. » Grandma était-elle ou non automatique ? En tout cas, c’était sûrement une vieille femme sale. »

Et, il fallait répondre : La potion magique de Georges Bouillon.

Félicitions aux perdants XD (dont je fais partie, histoire de ne pas changer). Bravo à ceux qui ont répondu juste, vous êtes veinards, voyons maintenant si vous allait parvenir à trouver lequel de ces trois faes (canons) a bien pu dire ces quelques petits mots que je vais vous livrer plus bas (et attention il y a un gros piège), car ma citation aujourd’hui sera extraite de l’un des romans de la trilogie Sidhe de Sandy Williams.
(Pour faire bref c’est l’histoire de McKenzie Lewis, vous savez celle qui peut lire les ombres et qui aime le maître d’arme du roi fae, mais malheureusement ils ne peuvent pas vivre leur amour au grand jour, c’est une humaine, lui un fae, etc… leur amour est donc impossible… etc etc, elle va donc se faire enlever par le fameux meneur des rebelles qui est un digne croque-mitaine pour les enfants faes à qui il vient à l’idée de ne pas vouloir écouter ses parents. Rebelle au charme ténébreux, il va essayer de ravir le cœur de la belle au nez et à la barde du beau soldat… si vous voulez la suite, il faudra les lire ^^)

— Si j’étais un type bien, dit-il, je reconnaîtrais que *biiip* est un fae honorable, qu’il t’aime et qu’il prendrait soin de toi. Je m’éclipserais et te laisserais avoir l’homme que tu as toujours voulu. Mais je ne suis pas quelqu’un d’aussi bien que *biiip*, McKenzie. Je ne le serai jamais, et je refuse de renoncer. Je me battrai pour avoir la chance d’être avec toi.

Voir l’étude

biiip : nom caché pour les biens du quizz (et oui sinon, c’est trop facile).

On se retrouve la semaine prochaine pour une nouvelle citation.