Charleston - Roman ContemporainLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

Un parfum de rose et d’oubli de Martha Hall Kelly

Nombre de pages : 560 pages
Éditeur : Charleston
Date de sortie : 18 juin 2019
Collection : Littérature Générale
Langue : Français
ISBN-10 : 2368124705
ISBN-13 : 978-2368124703
Prix éditeur : 22,50€
Disponible sur liseuse : oui à 16,99€

De quoi ça parle ?

À l’été 1914, l’Europe est au seuil de la guerre tandis que la monarchie russe vacille chaque jour un peu plus. En ces temps troublés où le destin de chacun est plus que jamais incertain, trois femmes hors du commun verront leurs vies se mêler pour le meilleur et le pire…

Sofya, l’aristocrate russe, perdra sa fortune et son pays mais se battra sans relâche pour ce qu’elle a de plus précieux : son fils.

Eliza, la mondaine américaine, tremblera pour ses amis russes et cette guerre qui se rapproche chaque jour un peu plus.

Quant à Varinka, la jeune paysanne russe, presque une enfant, ses choix la feront basculer malgré elle au cœur d’un combat perdu d’avance… Un roman éblouissant qui célèbre la force indéfectible des amitiés féminines aux heures les plus sombres de l’histoire.

Mon avis

Une lecture qui vous transporte dans le quotidien de trois femmes en pleine première guerre mondiale. Un récit que j’ai beaucoup apprécié.

Eliza et Sofya sont des amies très proches même si l’une est américaine et l’autre russe. Quand les événements commencent à secouer la Russie, Eliza se fait énormément de soucis pour son amie et sa famille qui sont proches du Tsar dont le pouvoir est de plus en plus contesté. Elyza reçoit néanmoins quotidiennement des lettres de Sofya et donc elle se dit qu’elle a encore le temps d’organiser la traversée de son amie pour la mettre en sécurité dans son pays qui n’a pas encore pris part au conflit qui s’installe en Europe.

Sofya vient de mettre au monde son fils Max. Deux ans passent avant qu’elle ne soit obligée d’abandonner son hôtel particulier suite à la déclaration de guerre de l’Allemagne. Le peuple russe meurt de faim et les aristocrates sont pris à parti. Sofya et sa famille réussissent à se retirer à la campagne et se pensent ainsi en sécurité loin de l’agitation de la ville.

Varinka est une jeune russe qui vit en retrait de tout. Avec sa mère elles doivent se plier aux volontés de Taras, un homme bien cruel. Quand la famille de Sofya vient se cacher non loin de sa petite maison, Varinka va réussir à y trouver un travail. Mais c’était oublier Taras qui a d’autres projets pour les aristocrates.

Trois destins complètement différents mais qui vont être durement éprouvés par la vie. Que ce soit en Amérique avec Eliza qui va tout faire pour retrouver son amie. En attendant, elle aide les femmes russes qui ont échappé au conflit mais qui se retrouvent démunies dans un pays qui ne veut pas d’elles. Eliza est une femme que j’ai beaucoup appréciée avec sa loyauté face à ses convictions et surtout sa détermination à aider ses pauvres femmes en se mettant à dos tous les bourgeois du coin.

Varinka est une femme qu’on ne peut que prendre en pitié à cause de sa situation qui est loin d’être simple. Elle doit se plier à la volonté de Taras et c’est vraiment difficile pour elle comme pour nous qui assistons impuissants à ses malheurs. Varinka va se rapprocher de Max ainsi que de Sofya et face à la cruauté de Taras, elle va devoir faire des choix qui ne sont pas si simples. Ses chapitres sont assez durs déjà par rapport à sa condition, mais aussi parce qu’il y a toujours cette menace qui plane au-dessus d’elle.

Sofya est celle qui m’a le plus touchée. Son pays est en pleine révolte et la situation de sa famille devient de plus en plus fragile. Elle craint pour l’avenir de son fils et elle est prête à tout pour le protéger. Leurs vies basculent à un moment donné et Sofya va devoir faire preuve de beaucoup de courage pour survivre et mettre son fils à l’abri. C’est une personne tellement forte mentalement, elle m’a vraiment émue et c’est celle que j’ai le plus plainte car son périple est très difficile surtout avec la vie de Max en jeu.

Cette histoire est très touchante. On partage la vie de ces trois femmes pendant toute la guerre de 14-18 et même si elles sont différentes et assez éloignées, elles se ressemblent beaucoup par leurs volontés de fer. Le seul petit truc que j’aurais apprécié, ça aurait été d’avoir plus de précision sur la chronologie des événements car on n’a que les années de précisées et pas les dates. C’est le seul petit bémol que j’ai relevé !

Une histoire que je conseille pour découvrir la plume remarquable de cette autrice mais aussi pour découvrir cette guerre d’un autre angle.

Un parfum de rose et d'oubli de Martha Hall Kelly

L'histoire - 85%
Les personnages - 90%
L'intérêt des lecteurs - 80%
La plume de l'autrice - 85%

85%

Une histoire très touchante !

On a aimé : Les épreuves et la force de caractère de ces trois femmes. On a moins aimé : La chronologie des événements pas assez précise.

Acheter ce livre sur amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Mady

Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande enfant qui croit encore aux licornes et aux fées ! Rédac Chef en Aide et Demie D.S certifiée

2 Commentaires

  1. La quatrième de couverture me tente bien mais j’ai peur d’un quasi « copié collé » du roman « Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux » (qui me paraît assez similaire dans sa structure et le choix des personnages).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :