Hugo Roman - New romanceLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESNEW ADULT

The Chase d’Elle Kennedy

Briar Université tome 1

Nombre de pages : 397 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de sortie : 06 juin 2019
Collection : New romance
Langue : Français
ISBN-10 : 2755638478
ISBN-13 : 978-2755638479
Prix éditeur : 17,00€
Disponible sur liseuse : Oui –  9,99€

De quoi ça parle ?

On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n’aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle.

De son côté, Fitz n’est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d’elle, en un mot magnifique, soit celle qu’il lui faut.

Et pourtant, il va falloir qu’il s’y fasse car… ils sont colocataires ! 

Mon avis

Il y a quelque temps, on m’avait fortement conseillé la série Off-Campus d’Elle Kennedy et j’avais dévoré assez rapidement les quatre tomes, découvrant avec plaisir les histoires de ces hockeyeurs colocataires. Et même si le dernier tome m’avait semblé un ton en dessous des précédents, j’avais été un peu déçue que la série soit finie. J’aurais bien passé plus de temps avec eux sur le campus.

Aussi qu’elle ne fut pas ma joie quand il y a quelques mois, j’apprenais qu’Elle Kennedy avait écrit la série Briar Université, spin-off de Off-Campus. Enfin j’allais pouvoir retourner sur la patinoire de Briar !
Après une relecture des trois premiers tomes de la série pour me remettre les détails en mémoire, j’étais donc fin prête à découvrir l’histoire de Summer et de Fitzie.

Quoiqu’elle fasse, Summer attire les regards. Belle, riche et très sociable, c’est une jeune femme que personne ne peut ignorer.
Colin, alias Fitz ou Fitzie, est son exact opposé : rien ne l’intéresse moins que d’attirer l’attention. Certes, il fait partie de l’équipe de hockey de Briar, mais si les matchs pouvaient ne pas être diffusés, il ne s’en porterait que mieux ! Après tout, il est bien mieux dans sa chambre à travailler sur son jeu vidéo, et qu’on le laisse tranquille !
Ces deux là n’ont donc a priori aucune raison de se rencontrer.

C’est dans The Score, le tome 3 de Off-Campus, que ces deux-là se rencontrent pour la première fois alors que Summer rendait visite à son frère Dean :

“– C’était qui, ça ? chuchote Summer à mon oreille.
– Tu veux dire Logan ? Il habite ici. Mais ne te fais pas d’idée, il a une copine.
– Non, pas lui, le grand avec les tatouages.
– Ah, Fitzy. Colin Fitzgerald. Un des coéquipiers de ton frère.
Les yeux verts de Summer pétillent tandis qu’elle rejette de nouveau ses cheveux en arrière.
– Je le veux, déclare-t-elle.”

(The Score)

Un an plus tard, et suite à un imprévu dans son cursus universitaire, Summer change d’université et débarque à Briar. Elle intègre alors le logement de Hunter, Holis et Fitz qui cherchaient un quatrième colocataire pour faire baisser leur part du loyer, logement qui se trouve être l’ancienne maison de Garreth, Logan, Dean et Tucker, héros de la première série.
Commence alors une partie de cache-cache entre Summer, Fitz et un troisième larron dont je ne dévoilerai pas le nom ici, histoire de ne pas vous gâcher la surprise.

Dans l’ensemble ma lecture a été plutôt agréable. J’étais contente de retrouver cet univers de sportif. L’histoire est variée, l’auteure nous faisant alterner entre les points de vue des deux protagonistes principaux, et les personnages secondaires sont pour la plupart très attachants. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les fils de l’histoire nous présentant les parcours universitaires de chacun de nos héros (la mode pour elle, le jeu vidéo pour lui).

Cependant, j’avoue avoir eu du mal à entrer dans la romance.
La première raison est certainement le triangle amoureux que l’auteure a voulu mettre en place. Summer a deux soupirants et passe son temps à osciller entre les deux. Et même si je n’ai apprécié que modérément le deuxième soupirant, j’ai trouvé que la façon dont il était traité n’était pas très classe. Par ailleurs, ce triangle amoureux a du mal à rester crédible alors qu’on sait dès le début quasiment qui va être choisi. Je trouve ça dommage car il y avait quelque chose qui aurait pu être pas mal si l’auteure avait vraiment creusé dans cette direction.
Le deuxième point qui m’a gênée est le comportement de Fitz. On nous présente un hockeyeur massif mais pourtant je l’aurais bien secoué plus d’une fois dans ce livre. Je l’ai trouvé mou et j’aurais voulu qu’il s’affirme un peu plus. J’avais l’habitude des héros précédents qui ont plus de caractère et j’avoue que ça m’a manqué.

Au final, j’étais plus intéressée par l’histoire autour du défilé de mode que par l’histoire d’amour, ce qui est un comble quand on me connait un tant soit peu (et comme vous ne me connaissez pas encore, je vous l’avoue sans honte : je suis une grosse guimauve qui adore les histoires d’amour qui finissent bien, et je ne suis pas du tout intéressée par la mode !)

Pour conclure, je dirais que cette lecture était en demi-teinte. J’étais contente de retrouver cet univers, mais j’aurais aimé une histoire d’amour traitée différemment. Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir lu la précédente série pour comprendre cette histoire. On y recroise certains des précédents protagonistes mais ils ne font que passer et n’apportent rien à la compréhension de l’histoire.

Briar University, tome 1 : The chase d'Elle Kennedy

17.00€
7.2

La plume de l'auteure

8.0/10

L'intrigue

7.0/10

Les personnages

7.5/10

L'intérêt des lecteurs

7.5/10

La romance

6.0/10

On aime :

  • Les personnages secondaires
  • Le fil secondaire autour de la mode
  • Summer

On aime moins :

  • Le triangle amoureux
  • Le héros masculin trop introverti
Publicités
Tags
Voir Plus

mokonalex

“Un livre de cuisine, ce n'est pas un livre de dépenses, mais un livre de recettes.” (Sacha Guitry) Voilà bien une citation qui me convient. Adorant lire et cuisiner, je collectionne les livres de tout genre du moment que ça se termine bien. Je suis une grosse guimauve, amoureuse des histoires d'amour qui finissent bien et collectionneuse de livres de cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils