→ ROMAN HISTORIQUELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

Reine de sang de Philippa Gregory

Découvrez les machinations d'une cour prête à tout pour la couronne !

Nombre de pages : 736 pages
Éditeur : Milady
Collection : Milady historique
Date de sortie : 3 juillet 2019
Langue : Français
ISBN-10 : 2811231307
ISBN-13: 978-2811231309
Prix éditeur : 19,50 €
Disponible sur liseuse : Oui à 9,99 €

De quoi ça parle ?

«  Il semble que je vivrai et mourrai en prison pour avoir commis le crime de me marier avec mon amant, seulement parce qu’Elisabeth n’a pas pu épouser le sien. C’est le degré ultime de la jalousie. Qui amène à un destin funeste. Et je crains de ne trouver la délivrance que dans l’au-delà. Digne de ses aïeux, elle invoque la mort partout où elle passe. Sa sœur a tué ma sœur. Elle mettra fin à mes jours. Cela ne peut se terminer que dans la mort  : la mienne ou la sienne.   »

Jane, Catherine et Mary Grey sont trois sœurs qui ne souhaitent rien d’autre que profiter des beautés de ce monde, de leur jeunesse, et de trouver l’amour. Mais leur héritage royal font d’elles des cibles aux yeux de leurs cousines  : Marie et Élisabeth qui se partageront successivement la couronne d’Angleterre et redoutent plus que tout de la perdre. Chacune d’entre elles est cependant déterminée à prendre les rênes de leur propre destin pour être la dernière Tudor même si cela signifie risquer sa vie et vivre ses derniers instants à la Tour de Londres. Dans ce jeu de pouvoir, qui sera la dernière Tudor ?

Cinq héritières présomptives, cinq femmes pour perpétuer la lignée des Tudor.

Une lutte de pouvoir sans merci.

Mon avis :

Je n’ai pas lu « Deux sœurs pour un roi » de Philippa Gregory, mais comme beaucoup de monde, j’ai vu le film que j’ai trouvé fantastique ! Du coup, je me suis jetée sur cette lecture et j’en ressors assez mitigée ! 

Nous faisons la rencontre de trois sœurs nobles, cousines des rois et reines de l’époque (qui changent au cours de la lecture) et qui vont être chacune dans des manœuvres politiques de manière volontaire ou non. Nous commençons la première partie du livre, qui est la plus courte, avec Jane.

Jane est extrêmement pieuse mais également très orgueilleuse. Elle trouve peu de gens dignes de son intelligence. Elle étudie beaucoup, et obéit à la famille mais surtout à Dieu. Elle n’est pas très touchante car rien ne la touche non plus. Elle est obnubilée par la religion et maintient une distance avec tout le monde… Elle va se retrouver au cœur d’une machination pour prendre la couronne, sans rien demander à personne. Elle agit cependant noblement, sans aucune volonté de briller pour sa propre personne ! Elle fait ce qu’elle croit être juste au nom de sa religion et de son sang ! Et j’ai été ulcérée de voir que les gens qui l’ont placée, qui font des ronds de jambes pour essayer de la manipuler et  la faire accéder au trône alors qu’elle-même n’en veut pas, lui tournent tous le dos au moment où la situation se complique ! Elle reste fidèle à elle-même jusqu’à la fin !

Ensuite nous entrons dans l’esprit de Catherine dans le deuxième partie du livre. J’ai eu beaucoup plus d’empathie pour elle. Plus douce, amoureuse de l’amour et trouvant effectivement dans ce monde vicié le réel amour. Elle va tout faire pour être une bonne épouse, une bonne mère et ne pas faire de vague ! Enfin, Mary est la dernière des sœurs. Un peu mal formée aux yeux de tout le monde, elle est fidèle à elle-même, intelligente, aimante. Elle ne se voile pas la face et fait front autant qu’elle le peut pour son époux et ses sœurs. C’est celle qui a le plus conscience des pressions et manipulations de la Cour et qui tente de nager sans faire de vagues dans ces eaux troubles.

J’ai trouvé néanmoins dommage la distance qu’il y a avec les personnages. Je n’ai pas eu vraiment d’attachement à aucun… Tout comme aux personnages secondaires dont on ne sait jamais les pensées, les vérités… C’est très dur de trouver une affinité avec eux ! La difficulté aussi, c’est qu’à certains moments, tous disent que ce n’est plus possible, que la reine va faire quelque chose, qu’elle n’a pas le choix et au final, rien ne se passe… Et les personnages ne se battent pas plus que ça…

Par contre, le plongeon dans l’Angleterre de l’époque est sans précédent ! Je n’ai jamais était autant happée par un contexte historique aussi politique dans mes lectures ! Et je pense que c’est là la force de l’auteure !

C’est une lecture dramatique ! Mais plonger dans cette époque de l’Histoire est hypnotisant ! Tout comme la plume de l’auteure !

Reine de Sang de Philippa Gregory

19,50
7.6

La plume de l'auteure

6.5/10

Les personnages

6.5/10

L'histoire

8.5/10

La romance

7.5/10

L'intérêt des lecteurs

9.0/10

On aime :

  • Le contexte historique réel
  • Les explications des jeux de pouvoir

On aime moins :

  • La distance avec les personnages
Publicités
Tags
Voir Plus

Coleen Hill

Jeune Songeuse, je dévore avec enthousiasme tout livre qui tombe malencontreusement dans mes mains ! Une grande préférence pour la fantasy, le fantastique et le post-apo, je peux facilement élargir mes lectures avec des thrillers, du young, bit-lit... Bref, pas très fidèle ! Sinon, je vais très souvent au cinéma mais également donne du temps à des séries chronophages ! Je joue aussi pas mal à des jeux vidéo mais également à des jeux tout court (jeux de rôle, jeux de société...) Je suis ravie de vous faire partager mes découvertes.

2 Commentaires

  1. La plume de l'auteure

    8.5

    Les personnages

    0.5

    L'histoire

    4.5

    La romance

    0.5

    L'intérêt des lecteurs

    4.5

    C’est l’un des romans de Philippa Gregory qui m’a le moins plu, certainement à cause de la multiplicité des héroînes. Elle en a écrit d’autres qui se concentrent sur une reine à la fois et ils sont bien plus réussis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils