LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE PARANORMALEURBAN FANTASY

Le loup solitaire de Anna Martin

 

Nombre de pages : 300 pages
Editeur : Reines-Beaux
Date de sortie : 17 Juin 2019
Collection : Fantasy urbaine
Langue : Français
ISBN-10 : 2390064272
ISBN-13 : 978-2390064275
Prix éditeur : 16€
Disponible sur liseuse : Oui –  5,99€

De quoi ça parle ?

Jackson Lewis n’est pas un loup-garou comme les autres. Il s’est isolé dans une petite ville aux abords de Spokane et se concentre entièrement sur le succès de sa distillerie. Et tant pis si ça lui laisse peu de temps pour les histoires de coeur. Son âme soeur est peut-être là-dehors, mais il est trop occupé pour chercher. C’est donc un sacré choc pour lui quand il tombe littéralement sur celui qui lui est destiné : Leo Gallagher, un musicothérapeute adorable un peu geek qui est aux antipodes du loup, car non seulement il est humain, mais c’est aussi un homme. Pourtant, Jackson, qui s’était toujours cru hétéro, ne peut nier l’attirance qu’il ressent pour Leo, et tandis qu’ils s’interrogent tous deux sur leur avenir en commun, ils devront faire face aux préjudices des communautés aussi bien humaines que lycanthropes, dont celles d’un groupe de fanatiques qui est prêt à tout, même à tuer, pour prouver que les humains et les loups-garous n’ont rien à faire ensemble.

Mon avis

«Le loup solitaire» est un roman de fantasy urbaine, dans lequel les loups-garous et les humains vivent ensemble, mais pas dans l’harmonie la plus totale. Du racisme, des actes isolés de violence régentent ce petit monde.

Être en couple avec un loup ou un humain n’est pas forcément bien vu, alors quand Léo et Jackson se rentrent dedans dans le couloir de l’hôpital et finissent par se reconnaître en tant qu’âmes sœurs, cela devient problématique. Est-ce le seul problème ? Non, cela aurait été trop facile. Léo, musicothérapeute de 22 ans, humain et assumant totalement son homosexualité, se retrouve bien embêté quand il découvre que son âme sœur est un loup, Jackson, brasseur de 30 ans, solitaire et surtout hétérosexuel.

Ce roman est un peu différent, ayant l’habitude de lire des livres avec des créatures à poils, qui passent de rebondissements en rebondissements, où les romances sont passionnelles remplies de fougue, et bien ici, c’est un univers plus calme, l’auteure s’est vraiment concentrée sur le sujet de l’âme sœur. Les personnages sont maladroits mais touchants, la romance est douce, elle démarre lentement, ils apprennent à se connaître, à accepter l’idée de la différence. Mais il y a forcément des situations complexes, de la méfiance.

J’ai apprécié ce livre, la plume de l’auteure est également agréable. Quelques points ne m’ont pas paru  suffisamment développés, tels que cette ligue de protection des humains, cette idée aurait pu être plus présente, ce qui aurait donné plus d’ampleur au dénouement. La romance est mignonne, le contexte autour également, mais plus d’émotions m’aurait plu, on sentait beaucoup trop la réserve de chaque personnage. Au début j’ai trouvé ça logique, mais finalement l’évolution n’était pas flagrante, ce qui m’a donné la sensation de personnages un peu froids.

Le plus gros défaut de ce livre, n’est pas l’histoire, ni la plume de l’auteure, c’est surtout les innombrables coquilles, problèmes de traduction, manques de mots, erreurs sur les prénoms ou problèmes de genre en passant du il au elle. J’avoue que ce n’était pas agréable du tout. Et c’est vraiment dommage.

En conclusion, c’est un bon roman que je conseille, ça change et je crois, que cela m’a plu de ne pas retrouver tous les codes habituels de nos chers loups-garous.

Le loup solitaire de Anna Martin

16€
8

La plume de l'auteure

8.5/10

L'intrigue

8.5/10

Les personnages

7.5/10

L'intérêt des lecteurs

8.0/10

La romance

7.5/10

On aime :

  • L'originalité de l'intrigue
  • La romance toute douce
  • La plume de l'auteure

On aime moins :

  • Les coquilles
  • Le manque d'émotion
Publicités
Tags
Voir Plus

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils