BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHOJO

Mon coloc’ d’enfer T01 de Keiko Iwashita


Tankobon broché: 176 pages
Editeur : Pika
Date de sortie : 19 juin 2019
Collection : Pika Shôjo
Langue : Français
ISBN-10: 281164606X
ISBN-13: 978-2811646066
Prix éditeur : 6,95€
Disponible sur liseuse : Oui – 4,49€


De quoi ça parle ?

Miko est lycéenne. Ses parents devant s’occuper de sa grand-mère malade, elle se retrouve à faire de la colocation dans une grande maison appartenant à son oncle. Non seulement elle n’est pas habituée aux tâches ménagères, mais en plus ses colocataires sont tous des adultes un peu bizarres. Le plus âgé d’entre eux, Matsunaga, fait un peu peur à Miko mais s’avère en réalité être quelqu’un de très prévenant.
Bienvenue dans le premier épisode de cette joyeuse histoire de colocation où une lycéenne a le cœur qui bat pour un homme plus âgé qu’elle.

Lire un extrait du manga

Mon avis

Celui-là, j’avais une envie folle de le lire ! Déjà la couverture est super attrayante, mais en plus le résumé donne carrément envie. Alors, ne me demandez pas pourquoi, mais j’ai pensé à Love Hina et Hiatari ryōkō! (Une vie nouvelle, série et manga de Mitsuru Adachi que j’adore) avec cette histoire de maison louée à plusieurs jeunes adultes par l’un des membres de la famille du héros ou de l’héroïne. Ici, c’est l’oncle de Miko qui elle, est encore une jeune lycéenne, et il s’agit d’une maison et non d’une pension.

Par commodité et sous un prétexte fallacieux (en vrai je suis certaine que son oncle ne veut pas s’occuper d’elle ^^), son oncle va lui proposer d’habiter dans la maison qu’il loue. Comme cela elle ne sera jamais seule. La jeune lycéenne, si dans un premier temps, elle est intimidée, va vite se rendre compte que la petite bande de colocataires est super sympa ! Elle s’entendra rapidement bien avec eux et elle se rapprochera même de Matsunaga, un infographiste qui sous des dehors froids est la prévenance même et puis il est beau, ce qui ne gâche rien.

Bon, ce premier tome est vraiment intéressant et prenant du début à la fin. On s’attache très vite à chaque personnage et on regarde, avec un sourire (un peu niais) aux lèvres, naître un début de relation privilégiée entre Miko et Matsunaga.
D’ailleurs, c’est simple, on en oublie souvent que le jeune homme est bien plus âgé que notre douce lycéenne. 

Entre moment fort et humour, j’ai adoré ce premier tome qui introduit avec brio l’univers dans lequel évolue Miko.

La mise en pages et les dessins sont superbes et donnent une véritable plus-value à l’histoire ! Vous vous doutez bien que j’attends la suite avec IMPATIENCE !

Ma notation sur : Mon coloc' d'enfer T01 de Keiko Iwashita

Dessins et Mise en pages - 96%
L'histoire - 88%
Les personnages - 90%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...) - 88%
L'intérêt des lecteurs - 95%

91%

Très bon premier tome !

On aime : L'histoire - Les dessins et la Mise en pages - Miko qui est adorable - Le début de relation, trop mignonne qui naître entre Miko et Matsunaga On aime moins : Miko est sans doute un peu trop naïve et va trop vite en besogne à mon goût

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils