LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMXM BookmarkROMANCE M/M

Initiation au désastre de Taylor V. Donovan

Nombre de pages : 450 pages
Editeur : MxM Bookmark
Date de sortie : 24 juin 2019
Collection : MxM Romance
Langue : Français
ISBN-10 : 2375746260
ISBN-13 : 978-2375746264
Prix éditeur : 22€
Disponible sur liseuse : Oui –  5,99€

De quoi ça parle ?

Kevin Morrison avait tout. Une maison pour laquelle il a travaillé dur, une épouse aimante et trois beaux enfants. Mais lorsque son mariage prend fin, il comprend la signification du vide qu’il a ressenti presque toute sa vie. Être gay à 36 ans n’est pas une mince affaire, mais il est déterminé à être lui-même. Rencontrer quelqu’un qui partage ses valeurs et qui est bon avec ses enfants serait un plus, mais il ne s’attendait pas à tomber sur quelqu’un comme Cedric Haughton-Disley. Obsédé par l’ordre et la symétrie et paralysé par sa peur des microbes, Cédric a toujours vécu dans l’isolement et la solitude. Dans l’espoir de devenir normal, il apporte des changements indispensables à sa vie. Mais il sait bien que malgré ses rêves les plus fous, trouver l’amour est impossible. Sa rencontre avec Kevin est inespérée et bien plus qu’il n’en attendait. Ensemble, les deux hommes forment un couple improbable. Là où Cedric a besoin d’organisation, Kevin représente le chaos. Pour rester ensemble, ils doivent tous les deux faire des compromis, mais seront-ils capables de surmonter les épreuves qui s’annoncent ?

Mon avis

Qu’est-ce qui définit la normalité ?

Le livre refermé, je me suis posé cette question, et puis finalement est-ce vraiment important ?

«Initiation au désastre», c’est une romance douce, qui prouve que l’amour est plus fort que tout, plus fort que les craintes, les dissemblances et plus doux que les regards méprisants des gens.

Kevin, 36 ans, 3 enfants, divorcé et… gay sans aucune expérience sur ce dernier point, se retrouve coincé entre son désir d’être en couple avec un homme et ce que pourrait penser son entourage face à cette révélation tardive.

Cédric, 26 ans, architecte et professeur, mais aussi atteint de mysophobie et de TOC, rejetant les autres, sa vie n’est qu’une succession de désillusions.

La rencontre de ces deux personnages est plus qu’improbable, ils vont se repousser, se chercher et tenter d’éviter un désastre amoureux. Ce n’est franchement pas gagné, ce sera long, parfois douloureux ou agaçant, mais certains sentiments sont plus forts que tout.

L’auteure nous immerge dans une histoire d’amour, intense emplie de tendresse, d’interrogations et de fragilité. Chaque personnage est attachant à sa façon, Kévin, par sa patience, son dévouement, sa sérénité, Cédric, par son courage, sa volonté d’avancer pour repousser ses peurs, ses phobies, et puis il y a tout cet amour, qui les réunit, les submerge, les prend de court et c’est tout simplement beau. J’ai également aimé cette façon qu’ils avaient de communiquer, si certains non-dits étaient présents, les discussions étaient franches et matures. Puis les quelques pointes d’humour  qui ont parfois désamorcé les situations complexes et m’ont souvent fait rire.

C’est aussi une histoire de tolérance, de respect de l’autre. C’est un livre qui reflète assez bien notre société actuelle face aux différences. Ce livre m’a donné le sourire… Il m’a pris au cœur… C’est un roman réconfortant, rempli d’optimisme, d’espoir.

La plume de Taylor V. Donovan est très agréable à lire, beaucoup de douceur et de finesse, quelques rebondissements qui m’ont paru plus que crédibles. Une intrigue tantôt légère et tantôt emplie d’émotions, et qui est bien menée, on sent le travail de recherche.

C’est un coup de cœur.

Initiation au désastre de Taylor V. Donovan

22€
9.2

La plume de l'auteure

9.0/10

L'histoire

9.5/10

Les personnages

9.5/10

La romance

9.0/10

L'intérêt des lecteurs

9.0/10

Les plus :

  • Les personnages
  • Le thème de l'intrigue
  • La romance
  • La plume de l'auteure
  • La couverture

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :