BD & MANGALES CHRONIQUES DE B.DRue de Sèvres

The end de ZEP

Nombre de pages : 92 pages
Editeur : Rue de Sèvres
Date de sortie : 25 avril 2018
Collection : BD Ado-Adultes
Langue : Français
ISBN-10 : 2369816058
ISBN-13 : 978-2369816058
Prix éditeur : 19,00€
Disponible sur liseuse : Oui –  8,99€

De quoi ça parle ?

Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un drame planétaire duquel seul Théodore et quelques survivants seront épargnés. Serait-ce une nouvelle chance pour l’espèce humaine ?

Mon avis

Je me mets doucement à écrire mes chroniques sur les BDs car elles deviennent de plus en plus importantes dans mes lectures, et cette fois-ci, on va mettre ZEP à l’honneur, mais loin de notre cher Titeuf.

Notre dessinateur préféré (ou le mien, comme vous voulez !) est de retour pour nous parler nature et écologie cette fois ! On y retrouve des personnages au caractère bien trempé, chose que j’ai vraiment adorée. J’aime les personnages avec du caractère, qui font des bourdes, Monsieur et Madame tout le monde en somme ! Ici, on retrouve principalement Théodore et Moon qui aide le professeur Frawley dans ses escapades pour comprendre le langage des arbres. 

On est tout de suite plongé dans une ambiance un peu sombre dès les premières planches, avec des dessins très travaillés et à la fois gênants. Pour autant, les couleurs sont magnifiques et agréables à regarder et à lire même si l’on sent bien que quelque chose cloche et que tout ne va pas se passer pour le mieux. 

Et d’ailleurs, c’est le cas de le dire. Je me suis tout de même laissée surprendre. Les sentiments ont afflué naturellement : la tristesse, la colère, la résignation… Pourtant, quand on y pense, c’était prévisible. Mais la fin m’a laissée un peu « bête » sans savoir que penser, que faire de cette BD… Je m’attendais à un scénario bien plus catastrophe que celui-ci. Mais il y a une réelle prise de conscience à la fin, dans les dernières pages, pour le lecteur. 

C’est une BD adulte très bien ficelée qui alterne les émotions avec les conseils, les mises en garde, et l’histoire qui est réellement prenante sur tous les points : les relations entre les personnages, les recherches du professeur, et tout ce qui en découle par la suite. 

The end de ZEP

19€
8.9

Les dessins

8.5/10

L'histoire

9.0/10

Les personnages

8.0/10

L'intérêt des lecteurs

10.0/10

On aime :

  • L'histoire qui mène à une morale
  • Le caractère des personnages
  • Les dessins colorés.

On aime moins :

  • Le côté légèrement glauque dès les premières pages
  • La couverture qui ne rend pas honneur au roman graphique.
Publicités
Tags
Voir Plus

Demynotebook

Nouvelle dans l'équipe, je suis une jeune professeure de français passionnée par la lecture dans des genres très divers et variés : la young-adult, l'horreur, la romance et la dark romance sont mes genres de prédilections. Quand je ne lis pas, je bulle sur les romans graphiques et les mangas. Trop fatiguée pour ça ? Vous me retrouverez alors sur Netflix et OCS...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :