LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESTHRILLERS & POLARS

Juste avant de disparaître de Théo Lemattre

Nombre de pages : 369 pages
Editeur : Auto-édition
Date de sortie : 30 Avril 2019
Collection : Roman noir
Langue : Français
ISBN-10 : 1096423030
ISBN-13 : 978-1096423034
Prix éditeur : 12,99€
Disponible sur liseuse : Oui –  2,99€

De quoi ça parle ?

Chaque nuit, Sÿdan fait cet horrible cauchemar…
Depuis sa greffe de coeur, la jeune écrivaine est à bout. Elle ne trouve pas le sommeil. Tout son être est en constante évolution.
Ces rêves, ces flashs qui lui viennent spontanément en tête…
Sÿdan en est presque certaine, cette greffe de coeur la relie à un meurtre commis dans les années soixante-dix.
Armée de courage, elle décide de mener de front cette enquête qui la conduira aux portes de son existence en retraçant l’incroyable vie de son donneur.
Entre vérités, mensonges et petites trahisons, Sÿdan sera remuée dans ses souvenirs les plus profonds et mise à rude épreuve. Dans cette course contre le faux et ses démons, elle comprend vite que seules deux issues sont possibles : l’ombre ou la lumière.
Et si la vérité était tout près d’elle, depuis le début ?

Mon avis

Habituée, au livre romance, feel good et compagnie de Théo Lemattre, j’étais curieuse de le lire dans un tout autre genre, et quelle surprise. 

«Juste avant de disparaitre» est un roman noir, on y découvre Sÿdan, mariée à Éric et mère de deux petites filles. Romancière, elle se perd parfois dans son imaginaire, elle vit à travers ses propres personnages qu’elle façonne à sa guise. Pourtant, là, c’est différent, tout est bien trop réel pour que ses romans soient remis en cause.

Depuis cette greffe de coeurSÿdan se sent dépassée, spectatrice d’une vie qu’elle n’a pas vécu. Sarah… Qui est-elle ? Comment ce nouveau cœur peut-il faire écho à des souvenirs qui ne lui appartiennent pas? Comment cette greffe va remettre tout sa vie en question? Et pourquoi cette petite fille hante t-elle ses nuits ?

L’auteur nous plonge dans une ambiance pesante, ce n’est pas seulement l’histoire d’une greffe de cœur, c’est aussi celle d’une quête personnelle, un enchevêtrement de deux vies qui vont être confrontées l’une et l’autre, secrets, drames et trahisons sèment le doute et remettent tout en question.

Sÿdan est un personnage bouleversée et bouleversante, fragile et parfois égoïste dans ses choix, elle m’a donné cette sensation de ne plus être a sa place, elle regarde sa vie lui échappée, perdue dans un monde trop petit ou trop grand, trop beau ou trop fade, la seule chose qui maintient sa tête hors de l’eau, c’est son enquête, on ressent ses doutes, ses craintes, un tas de questions affluent, on se perd avec elle dans ces souvenirs, ces réponses que l’on découvre au fur et à mesure…

Malgré le rythme un peu lent par moment, c’est une intrigue bien menée par l’auteuroù j’ai essayé de déceler chaque indice, et chaque révélation me ramenait au point de départ, je me suis laissée prendre au jeu, j’étais impatiente de lire ce dénouement, qui par ailleurs, est surprenant.

J’ai apprécié la plume de l’auteur, sa façon de décrire chaque personnage, chaque lieu, chaque émotion. C’est une écriture simple et efficace, la magie a opéré sur moi, c’est un livre que je vous conseille de lire, autant pour découvrir l’univers de l’auteur que pour passer un bon moment.

«Juste avant de disparaitre» de Théo Lemattre

12.99€
8.6

La plume de l'auteure

9.0/10

L'intrigue

8.5/10

Les personnages

8.5/10

L'intérêt des lecteurs

8.5/10

On aime :

  • L'intrigue
  • L'enquête
  • L'ambiance pesante
  • La plume de l'auteure

On aime moins :

  • Rythme lent par moment
Publicités
Tags
Voir Plus

bookyneuse

Passionnée de lecture, j'ai l'habitude de me perdre dans les romans... Grande rêveuse et fleur bleue, ma préférence reste les romances avec de belles fins... Mais j'aime également le fantastique, la fantasy, etc... là où je peux laisser voguer mon imagination débordante. Et puis quand je n'ai pas ma liseuse ou un livre dans les mains, alors à coup sûr j'ai les yeux rivés sur un film. (J'arrive, même, parfois à combiner les deux 🙂)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :