BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Divines T01 : Eniale & Dewiela de Kamome Shirahama


Tankobon broché: 192 pages
Editeur : Pika
Date de sortie : 19 juin 2019
Collection : Pika Seinen
Langue : Français
ISBN-10: 281164945X
ISBN-13: 978-2811649456
Prix éditeur : 7,50€
Disponible sur liseuse : Oui – 4,49€

De quoi ça parle ?

Quand Eniale, l’ange, et Dewiela, la démone, ne sont pas occupées à se livrer bataille, elles s’unissent malgré elles pour toute sorte d’actions sur notre Terre ! Retrouver la mère d’un bébé abandonné, arpenter Paris en quête des dernières tendances, échapper à un exorciste fou furieux, répondre à la prière d’une enfant dont la mère est souffrante… Eniale et Dewiela ont fort à faire et lorsqu’elles débarquent, c’est la pagaille assurée. Le monde des mortels va être diablement secoué !

Mon avis

Adorant l’Atelier des Sorciers j’avais hâte, et j’étais très curieuse, de découvrir Divines de la même autrice. Alors, ce qui est bon à savoir c’est que cette série de manga a été créée bien avant l’Atelier des Sorciers. Pour être tout à fait exacte, il y a quatre ans qui séparent les deux. C’est peu, mais cela suffit à montrer une différence notable dans le coup de crayon de Kamome Shirahama.

Divines, d’un point de vue graphique est sympa, mais il y a encore des faiblesses notables, comme les décors moins aboutis ou le trait un peu moins affirmé. Toutefois, j’ai été bluffée par la mise en pages de certaines scènes d’actions avec une découpe de cases qui donne une très bonne dynamique au récit. Je pense notamment à la course poursuite entre nos deux héroïnes et l’exorciste, c’est hyper bien réalisé et on a une impression de mouvement des plus accrocheurs !

Concernant l’histoire, l’humour est omniprésent et les fans de série telle Lucifer ou bien la plus récente et la très « british » Good Omens, devraient y trouver leur compte. Le récit nous présente Eniale un ange qui sous des dehors de sainte est une vraie peste et de Dewiela qui sous des dehors de démone à la main sur le cœur.

Ces deux-là n’arrêtent pas de se chercher des poux sur la tête, mais quand il s’agit de former une équipe pour aider les humains, elles y vont de bon cœur… Et vont mettre notre bonne vieille Terre sens dessus dessous. Pour les plus anciens d’entre vous, même s’il n’y a pas de SF, je leur ai trouvé un air de la Dirty Pair (Dan et Danny), les anges de la galaxie, qui en voulant réussir leurs missions saccagent tout sur leur passage.

Enfin bref, ce premier tome nous présente avec beaucoup d’humour nos deux héroïnes, l’ange et le démon, mais aussi l’univers dans lequel elles évoluent. Il n’y a pas encore de ligne conductrice, le lecteur découvrant plusieurs histoires qui ne se suivent pas forcément.

Quoiqu’il en soit, cela ne m’a pas empêchée de passer un très bon moment avec cette paire de copines aussi rigolotes qu’imprévisibles et maladroites !

Ma notation sur : Divines T01: Eniale & Dewiela de Kamome Shirahama

Dessins et Mise en pages - 78%
L'histoire - 70%
Les personnages - 83%
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Fanatsy...) - 78%
L'intérêt des lecteurs - 82%

78%

Début sympa

On aime : L'humour - Le style de l'autrice même s'il est moins affirmé - Nos deux héroïnes pleines de ressource On aime moins : Les quelques maladresses de style - Le manque de ligne directrice au scénario

Acheter sur Amazon
User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils