LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESNathan JeunesseROMANS JEUNESSE

Esprits Maléfiques T2 d’Ellen Oh

Les dévoreurs d'âmes

Nombre de pages : 256 pages
Editeur : Nathan
Date de sortie : 7 mars 2019
Collection : Grands Formats Divers
Langue : Français
ISBN-10 : 2092581473
ISBN-13 : 978-2092581476
Prix éditeur : 15,95€
Disponible sur liseuse : Non

Ma Chronique du Tome 1 :
La maison des possédés

De quoi ça parle ?

Harper, sa famille et sa meilleure amie Dayo partent pour Halloween sur une île des Caraïbes. L’apprentie chasseuse d’esprit sent dès son arrivée que l’île est hantée par des créatures très différentes de ce qu’elle a pu rencontrer jusqu’à ce jour. Avec ses pouvoirs de plus en plus puissants, elle tente de comprendre de quoi les fantômes du coin ont peur… et d’où viennent les traces de morsure sur le cou des enfants. Grâce à sa grand-mère, Harper réalise que des dévoreurs d’âmes sont prisonniers de l’île. Ces créatures se nourrissent des âmes des fantômes mais aussi de celles des vivants… Pour se libérer, ils vont procéder, le soir d’Halloween, à de nombreux sacrifices humains. Á charge d’Harper et de ses amis de les arrêter !

Mon avis 

Ravie de retrouver Harper et Dayo, j’ai à nouveau pris beaucoup de plaisir à suivre nos deux chasseuses d’esprits en herbe dans cette nouvelle aventure tout aussi horrifique que la précédente.

Tout commence lorsque qu’Harper, qui se rend régulièrement au cimetière près de chez elle, constate que les esprits qui le peuplent habituellement disparaissent tous mystérieusement les uns après les autres. Alors que Rose, l’amie fantôme d’Harper, décide de partir enquêter seule, elle disparaît à son tour. Paniquée et complètement démunie, la jeune fille ne tarde pas à faire appel à sa grand-mère, une puissante chamane.  C’est ainsi qu’elles découvrent l’existence d’un dévoreur d’âmes, un horrible démon sans yeux qui survit en se nourrissant de l’âme des défunts (et des vivants). Malheureusement pour Harper, vaincre ce démon ne sera pas sans conséquences… 

Quelque temps plus tard, alors que la petite famille Raine et Dayo profitent de vacances bien méritées sur une petite île des Caraîbes, d’étranges phénomènes ne tardent pas à venir troubler la douce tranquillité de leur séjour sur cette île soi-disant maudite…

Encore une fois, Ellen Oh réussit avec brio à plonger ses personnages, et nous avec, dans un contexte sinistre terriblement malsain et complètement horrifique, peuplé de créatures dont le portrait fait franchement froid dans le dos. Totalement captivée par l’histoire, j’ai à nouveau apprécié la dimension culturelle qu’elle instille dans son récit, et l’historique qu’elle retrace pour expliquer l’apparition sur cette île des monstres auxquels elle donne vie.

D’un tome à l’autre, on constate l’évolution fulgurante d’Harper et la confiance en elle qu’elle est parvenue à gagner, mais aussi celle de sa famille dont on voit les mentalités évoluer petit à petit. L’humour toujours bien présent par le biais de répliques bien senties permet de venir adoucir une histoire par moment franchement effrayante.

C’est à nouveau une belle réussite pour Ellen Oh dont j’adore définitivement l’univers sur cette saga !

Esprits maléfiques T2 d'Ellen Oh

15,95€
7.5

La plume de l'auteure

7.6/10

L'histoire

7.6/10

Les personnages

7.5/10

L'intérêt des lecteurs

7.3/10

On aime :

  • Des créatures et un univers terrifiants
  • La belle évolution du personnage d'Harper
  • La dimension culturelle
Publicités
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils