Albin MichelLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANS JEUNESSE

Five Feet Apart de Rachael Lippincott

Nombre de pages : 320 pages
Editeur : Albin Michel
Date de sortie : 12 Juin 2019
Collection :
Albin Michel Romans ados
Langue : Français
ISBN-10: 2226441387
ISBN-13: 978-2226441386
Prix éditeur : 16.90€
Disponible sur liseuse : Oui à 11.99€


De quoi ça parle ?

Stella Grant a dix-sept ans, et elle a passé une bonne partie de sa vie à l’hôpital. Atteinte de mucoviscidose, elle maîtrise scrupuleusement sa situation, enchaînant les to-do list, suivant ses traitements et les recommandations des médecins à la lettre. Alors qu’elle attend une greffe de poumons, elle retourne à l’hôpital pour quelques semaines.
Alors qu’elle suit sa routine quotidienne, elle rencontre un nouveau patient, Will, atteint par la même maladie qu’elle. Malheureusement, le jeune homme souffre également d’une bactérie fatale qui lui interdit toute chance d’obtenir une greffe de poumons. Si Stella l’attrape, elle peut dire adieu à la greffe.
Les deux adolescents ont donc l’interdiction absolue de s’approcher à moins de deux mètres. Malgré cette obligation, Will et Stella se rapprochent peu à peu et tombent amoureux. Ils doivent alors user de stratagèmes pour semer les infirmières et passer du temps ensemble. Très vite, cette distance entre eux ne rime plus avec sécurité, mais avec punition.

Mon avis : 

Five Feet Apart était une lecture intéressante et légère. L’histoire parle de deux adolescents, Stella et Will, tous deux malades et atteints de la mucoviscidose. Cette histoire émouvante m’a fait découvrir un autre aspect sur la vie que peuvent mener des personnes vivant quotidiennement à l’hôpital, leurs peurs, leurs joies, mais aussi leurs douleurs et leurs regards face à la mort.

Stella est une jeune femme douce, gentille et qui a les pieds sur terre. Elle a toujours combattu sa maladie avec force, refusant que ses parents aient à faire face à un autre deuil. Pour obtenir la greffe qui pourra peut-être lui sauver la vie, elle doit se protéger de toute infection ou virus extérieur et donc rester éloignée des personnes atteintes de FK ou bien de certaines bactéries qui pourraient s’avérer dangereuses pour elle. Et malheureusement, cela inclut de rester éloignée de Will, le garçon pour qui son cœur bat, mais qui souffre de la même maladie qu’elle, en plus d’être atteint d’une bactérie qui pourrait s’avérer fatale pour elle.

Will souffre de la même maladie que Stella, la mucoviscidose aussi appelée fibrose kystique. Mais il est aussi atteint d’une bactérie qui lui empêche toute chance d’avoir une greffe de poumon. J’ai eu du mal dans un premier temps à accrocher à son personnage, il me semblait ingrat et trop gâté, puis j’ai appris à le connaître et apprécier son comportement audacieux, car il veut vivre et être libre de prendre ses propres décisions. Il est fatigué de passer ses journées à l’hôpital et ne souhaite qu’une chose, sa liberté pour vivre sa vie comme il l’entend.

Leur relation commence de façon assez banale, ils se rencontrent à l’hôpital et vont apprendre à se connaître avant de devenir amis. Mais leur amitié va rapidement prendre une tournure plus intense et certains sentiments vont commencer à naître entre eux, des sentiments qui les mettent tous les deux en danger, car il y a des obstacles infranchissables qu’ils ne peuvent gérer. Comment vont-ils vivre leur idylle malgré la maladie ? Car un baiser pourrait leur être fatal, surtout à Stella.

J’ai beaucoup aimé comment Rachael Lippincott a créé ses personnages et son intrigue aussi intéressante que soutenue. En effet, elle crée une romance impossible (et un peu clichée) entre deux personnes qui n’étaient pas censées se rencontrer et encore moins tomber amoureuses. Stella est une maniaque du contrôle qui essaye d’organiser sa vie à l’hôpital autant qu’elle le peut. Will, lui qui déteste le control freak dont fait preuve la jeune femme, se donne pour mission de lui démontrer que parfois, il faut se lâcher et vivre au jour le jour. En quelques mots, ils ont besoin l’un et de l’autre, elle encourage Will à continuer son traitement et se battre pour vivre, alors que lui, va changer le quotidien maussade de la jeune femme et devenir aussi essentiel pour elle que l’air qu’elle respire.

Concernant les personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé l’humour et le sarcasme de Poe, l’ami de Stella. Dans ce roman, il faut s’attendre à rire (quand nos deux protagonistes cherchent par tous les moyens à fuir les infirmières pour avoir quelques moments bien à eux), à être ému, en colère, mais aussi triste, car certains dénouements, malheureusement, ne se font pas toujours dans le bonheur.

La plume de Rachael Lippincott est fluide et agréable à lire, elle traite avec beaucoup de soin le thème principal de son roman, la mucoviscidose, une maladie qui touche et affecte les voies respiratoires et le système digestif. Cette maladie m’était encore inconnue, jusqu’à Grégory Lemarchal, il faut un énorme courage pour vaincre chaque jour la maladie et c’est cela que Rachael Lippincott nous fait ressentir au travers de Will et Stella. Ce livre est accessible à un jeune public, du fait du style de l’auteure, c’est léger et facilement lisible pour des jeunes de 13 à 17 ans, voire plus. Certains termes médicaux sont en revanche parfois un peu compliqués à comprendre, il m’a donc fallu avoir recours à internet pour assouvir ma curiosité.

Dans l’ensemble, j’ai passé un excellent moment avec Stella et Will, deux personnes faites pour se rencontrer et vivre ensemble, malgré les à priori.

 

Five Feet Apart de Rachael Lippincott

La plume de l'auteure - 77%
L'intrigue - 75%
Les personnages - 75%
La romance - 75%
L’intérêt du lecteur - 75%

75%

Une lecture plaisante.

On aime : La couverture, l'intrigue, les personnages et la plume de l'auteure

On aime moins : Le côté un peu cliché de la romance

User Rating: Be the first one !
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils