LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

Escalier B, Paris 12 de Pierre Lunère

Nombre de pages : 400 pages
Editeur : HarperCollins
Date de sortie : 9 mai 2019
Collection : HarperCollins
Langue : Français
ISBN-10 : 979-1033902669
ISBN-13 : B07NRHS6DG
Prix éditeur : 19,00€
Disponible sur liseuse : Oui – 2,99€

De quoi ça parle ?

Le quotidien de Pierre se partage entre son immeuble (il est gardien), son tarot (il est aussi voyant), sa colocataire et son pékinois albinos. Il n’aspire qu’à une chose : qu’on lui foute la paix.
C’est sans compter Marion-Lara, nouvelle voisine et authentique cagole débarquée de son Marseille natal pour faire vibrer la capitale.
Quand cette jeune flic comprend la nature des dons de Pierre, elle se dit qu’un coup de pouce surnaturel ne sera pas de trop dans son boulot.

Des prostituées chinoises sous la coupe d’un sosie de la Première dame,
des kidnappings peu professionnels,
des allergies aux cacahuètes qui sentent le meurtre.
Quoi de mieux qu’un peu de voyance pour aider à résoudre les enquêtes  ?

Mon avis

Un dimanche, suite à des plaintes de voisinage, Pierre, le concierge de l’immeuble, fait la connaissance de Marion-Lara, qui est alors en plein emménagement. Venu lui demander de faire moins de bruit, il se retrouve finalement malgré lui à lui filer un coup de main. Ce jour-là, il ne s’attendait sûrement pas à ce qu’un simple montage de meubles finisse par chambouler tout son quotidien. Dans la foulée, alors qu’elle le connait à peine, Marion-Lara n’hésite pas à presque le supplier de l’accompagner à un mariage. Sans qu’il s’en doute, voila qui signe pour Pierre et ses capacités de médium, le début de folles aventures complètement rocambolesques.

Marion-Lara est une flic mais type cagole. Je vous laisse imaginer le tableau. C’est un personnage foncièrement attachant et très coloré doté d’un grand coeur. Il y a une espèce d’alchimie entre elle et Pierre, assez inexplicable qui donne l’impression que les personnages, bien qu’aux antipodes l’un de l’autre, se connaissent depuis toujours.

Pierre vit avec sa coloc et son chien, et la Voix qui le guide dans son travail de médium, sauf quand elle se met un peu à dérailler. C’est le style de personnage que j’adore ! Il est du genre grincheux, aigri et n’aime pas que l’on vienne troubler sa tranquillité. J’aime beaucoup son côté bougon et acariâtre. Il prend un malin plaisir à tacler Marion-Lara, qui ne réagit jamais, et les autres locataires, de ses piques et réparties acérées, ce qui apporte beaucoup d’humour à ce roman.

Pierre est cash, tout comme l’est le style de l’auteur qui s’inspire visiblement de son propre vécu. L’écriture est franche, incisive, piquante, sans détours ni fioritures. C’est très frontal, ce qui personnellement m’accroche beaucoup. Le tout nous donne un livre à la fois drôle et léger. On enquête sur une série d’intrigues aussi diverses les unes que les autres sans jamais s’ennuyer une seconde, même si parfois elles se mélangent un peu et créent un sacré bazar. Elles nous permettent néanmoins de rencontrer des personnages assez atypiques, tout comme d’autres plus « classiques » et familiers, à l’image des locataires de l’immeuble.

Une bonne comédie policière pour celles et ceux qui voudraient quelque chose de léger, sans prise de tête.

 

Escalier B, Paris 12 de Pierre Lunère

19€
8.2

La plume de l'auteur

8.8/10

L'histoire

8.0/10

Les personnages

8.6/10

L’intérêt du lecteur

7.5/10

On aime :

  • La plume de l'auteur
  • Le duo atypique formé par Pierre et Marion-Lara
Publicités
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus de deux. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :