Belfond noirLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESTHRILLERS & POLARS

Seul avec la nuit de Christian Blanchard

L'autre côté du miroir de notre société

 

Nombre de pages : 336 pages
Editeur : Belfond
Date de sortie : 16 mai 2019
Collection : Thriller
Langue : Français
ISBN-10: 2714479774
ISBN-13: 978-2714479778
Prix Editeur : 19,90€
Disponible sur Liseuse : 4,99€

De quoi ça parle ?

Que sommes-nous réellement prêts à faire pour sauver nos proches ?
Cette question, Éric de la Boissière se la pose tous les jours. Sa fille, Élodie, est atteinte d’une grave maladie rénale. Du fait de son groupe sanguin, ses chances de recevoir une greffe sont quasi nulles. Mais avec beaucoup d’argent… Élodie doit pouvoir être soignée, pense Éric. Dirigeant d’un établissement financier, il a entendu parler de réseaux parallèles permettant d’obtenir un organe sain de donneurs volontaires.

Que sommes-nous prêts à sacrifier pour sauver nos proches ?
Cette question, Gilles Patrick ne se l’était jamais posée. Mais depuis quelques semaines, ce grand chirurgien ne dort plus. Tandis qu’un revolver est braqué sur la tempe de son épouse et de sa fille, un groupe d’hommes le contraint à pratiquer de lourdes opérations sur de jeunes patients pourtant en pleine santé.

Les circonstances ont beau être différentes, la raison qui a fait basculer ces deux hommes dans un autre monde est la même. Et si la volonté de sauver un proche n’était pas une raison suffisante ? D’une noirceur abyssale, le nouveau roman de Christian Blanchard explore les âmes compromises et pousse ses personnages, comme le lecteur, dans leurs pires retranchements.

Mon avis :

Je continue mon épopée dans le genre policier et thriller avec un nouvel auteur et donc une nouvelle découverte. Je vous préviens, âme sensible attention.

Nous suivons donc plusieurs groupes de personnages. Élodie et son père Éric, qui lutte pour trouver un donneur pour sa fille en insuffisance rénale. Gilles, un chirurgien qui doit accepter de faire des opérations illégales pour sauver sa famille. Némo et Muette, duo improbable et touchant. Aïcha, jeune migrante dont un choix va sceller sa vie à jamais et enfin Darria et Sayid, esclaves mendiants d’une organisation mafieuse.

Vraiment, je ne m’attendais pas à ce que cette histoire soit aussi dure, bouleversante. On découvre avec horreur un milieu sous-jacent qui vit dans l’ombre du pimpant, du voile de faux bonheur que la société déploie. Trafics en tout genre, disparitions de personnes en situation irrégulière, prostitution. Le revers peu reluisant de notre planète. Ce récit vous prend par les émotions. J’ai eu un réel coup de cœur pour Némo et Muette, un pincement au cœur pour Aïcha, de la tristesse pour les autres. On ne peut qu’éprouver de la compassion et de la sympathie pour ces personnes qui voulaient entre autre trouver une terre d’asile, un refuge ou alors être en paix.

Concernant l’histoire, elle est dure, très dure. Ce n’est pas le monde des bisounours. Il faut s’accrocher, une scène en particulier a de quoi choquer. On se retrouve facilement en colère et dépité. Cet ouvrage ne peut pas vous laisser de marbre. On espère qu’un peu de joie, qu’un peu d’espoir embellissent les situations des personnages, que leurs destins changent. Le rythme est soutenu, on enchaîne avec un bon dynamisme et différents points de vue. Aucun personnage n’est laissé de côté. On suit leur parcours avec la boule au ventre.

Pour conclure, j’ai adoré ma lecture. Elle est prenante, passionnante. Dure émotionnellement. Elle se lit toute seule malgré les horreurs, les situations peu reluisantes. On peut y voir aussi une morale, que parfois il ne faut pas croire aux chimères. Ne pas se voiler la face, qu’un pays, ou un ensemble de pays n’est pas forcément un eldorado et qu’il est facile de se faire prendre au piège.

Seul avec la nuit de Christian Blanchard

19.90€/4.99€
9.3

La plume de l'auteur

9.5/10

L'histoire

9.0/10

Les personnages

9.0/10

L'intérêt des lecteurs

9.5/10

On aime :

  • Les personnages
  • Le côté moins reluisant du trafic d'êtres humains
  • L'histoire avec de nombreux points de vue
Publicités
Tags
Voir Plus

Karine

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :