Aventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Mariée… et Libre de Charis Michaels

The Brides of Belgravia Tome 1

Nombre de pages : 384 pages
Editeur : J’ai lu pour elle
Date de sortie : 1er mai 2019
Collection : Aventures et passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290202746
ISBN-13: 978-2290202746
Prix Editeur : 7,60€
Disponible sur Liseuse : Oui- 5,99€

 De quoi ça parle ?

Lady Willow veut quitter le Surrey pour Londres afin de se consacrer à sa passion, la décoration d’intérieur. Hélas, en 1818, seules les femmes mariées sont libres d’agir à leur guise. Il lui faut donc trouver un époux qui, en échange de sa dot, acceptera de la laisser tranquille – de préférence en allant vivre le plus loin possible. Brent Caulder a le profil idéal : il est comte et il a besoin d’argent pour financer une entreprise aux Caraïbes. L’affaire est conclue, le mariage expédié. Mais une passion inattendue va bousculer les clauses de leur accord…

Mon avis :

Premier tome d’une trilogie, cet ouvrage est aussi le premier que je découvre de l’auteure. Le résumé m’a intrigué et attiré et j’ai décidé de tenter l’aventure avec Willow et ses amies.

Tout d’abord, c’est le contexte dans lequel se trouve notre trio qui m’a plu, elles essaient chacune d’échapper à une condition, une vie peu trépidante et morne. Dans ce premier tome nous nous concentrons sur Lady Willow, une jeune femme qui veut à tout prix se lancer dans le métier de décoratrice d’intérieur à Londres auprès de sa tante et son oncle mais qui ne peut hélas le faire que si sa réputation est solide. En d’autres termes, elle doit être mariée.

Tout de suite, je me suis attachée aux trois jeunes femmes dont la vie n’est pas toute rose et qui espèrent sortirent de leurs conditions respectives. Elles ont les moyens, mais pas de prétendants dignes de ce nom. J’ai trouvé la première partie du récit amusante et triste à la fois. On ne sait sur quel pied danser. Pour le trio masculin, je dois avouer que j’ai aimé la réaction des associés de Brent quand ils ont su les accords de cet arrangement peu commun. Au final, c’est lui qui rechigne le plus. Et j’ai hâte de découvrir les histoires qui se porteront sur Joseph et Stoker. J’ai quand même un bémol assez personnel, c’est le « surnom » de Brent, il est comte de Cassin et donc à longueur de temps l’auteure et les personnages l’appel comme ça. Cela m’a agacé, je trouve que ça sonne mal et dans ma tête j’ai fini par remplacer par Brent.

Quant à l’histoire, il n’y a pas vraiment d’intrigue vu qu’elle est vraiment jetée au second plan pour se concentrer le plus sur la relation et les pensées de notre duo. C’est dommage qu’à un certain moment dans l’histoire, quelque chose m’a fait tiquer mais le scénario ne s’y attarde pas comme si cela n’avait pas d’importance. Je dois lire trop de policiers car j’ai trouvé ce déroulement louche mais cet événement est vite expédié. Je suis mitigée sur la fin car j’espérais sottement autre chose. Une fin plus joyeuse même si celle proposé est bien.

Pour conclure, malgré un ressenti mitigé pour le dénouement, ce fut une bonne lecture. On s’attache aux personnages. J’ai aimé l’incursion dans le domaine de la décoration et de l’extraction de ressources pour l’agriculture. J’ai passé un bon moment même si l’intrigue manque de profondeur. En tout cas, je suis curieuse de découvrir les histoires portant sur Joseph et Tessa, et Jon et Sabine.

Mariée... et libre de Charis Michaels

7.60€/5.99€
8.6

L'histoire

8.5/10

le scénario

7.5/10

les personnages

9.5/10

L'époque

9.0/10

On aime :

  • Le trio féminin
  • La situation incongrue de l'arrangement
  • L'époque

On aime moins :

  • Intrigue et scénario mal exploités
Publicités
Tags
Voir Plus

Karine

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils