Didier JeunesseLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

La Rivière de Satin de Jean-François Chabas

Nombre de pages : 192 pages
Editeur : Didier Jeunesse
Date de sortie : 13 mars 2019
Collection : Fiction
Langue : Français
ISBN-10 : 2278091662
ISBN-13 : 978-2278091669
Prix éditeur : 14,20€
Disponible sur liseuse : Oui – 10,99€

De quoi ça parle ?

Du jour au lendemain, Sine, 15 ans, se retrouve seule et obligée de quitter New York pour aller vivre à Hawaï. Elle dépend désormais de son abjecte grand-mère Abigaïl, acariâtre et raciste. Dès son arrivée, le volcan de l’île se réveille et plonge l’archipel dans le chaos le plus total. C’est dans ce décor d’apocalypse que Sine croise la route du jeune Holokaï, dont le charisme et la philosophie «  aloha spirit  » provoquent immédiatement en elle un séisme…amoureux. Ensemble, ils vont prendre tous les risques et braver la lave, les pilleurs, l’océan déchaîné, pour le meilleur et pour le pire.

Mon avis

Sine (prononcez Shaïna), jeune fille originaire du Queen’s, New York, se retrouve à aller vivre à Hawai’i sur invitation de sa grand-mère Abigail MacBay qu’elle ne connait pas. A 15 ans, elle vient de perdre ses deux parents, tombés dans l’Hudson alors qu’ils faisaient du patin. Il semblerait que Sine soit atteinte du syndrome de Todd, aussi connu sous le nom de syndrome d’Alice au pays des merveilles, qui, à l’occasion de crises assez violentes survenant par surprise, la plonge dans une réalité complètement déformée dans laquelle elle est susceptible de se mettre en danger.

A son arrivée, elle découvre que sa grand-mère, en plus d’être parfaitement désagréable, est on ne peut plus raciste, et que le village dans lequel elle vit est uniquement constitué de personnes blanches de peau. Bonjour l’ambiance… Les confrontations entre Sine et Abigail donnent lieu à des moments assez épiques et explosifs, la jeune fille n’hésitant pas à lancer des piques et à se rebeller face à une grand-mère qu’elle prend un malin plaisir à faire sortir de ses gonds. Son esprit de contradiction et sa propension à contester toute forme d’autorité génèrent d’ailleurs des dialogues assez savoureux. C’est incontestablement un personnage auquel on s’attache. 

Dix ans après les faits, elle raconte cette terrible journée où tout a basculé, ce jour où les volcans de l’île, entrés en éruption, ont plongé Hawai’i dans le chaos et la folie. En compagnie de son ami Holokaï Keihanaikukauakhihuliheekahaunaele, dit Lave, Sine va affronter bien des horreurs que Jean-François Chabas retranscrit avec beaucoup de réalisme. On imagine la lave, les cris, la panique, les blessés et les morts, cette atmosphère si lourde et menaçante, au sein de laquelle l’auteur parvient à instiller une part d’humour rafraîchissante on ne peut plus bienvenue, et des sentiments amoureux naissants qui apportent une petite touche d’espoir dans cette ambiance de fin du monde.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les personnages que l’on suit en bave de bout en bout. J’ai adoré Abigail, constante dans son exécrabilité même dans les situations les plus cauchemardesques, alors que d’autres se mettent en danger pour lui venir en aide. Je crois qu’à leur place, j’aurais sans doute agir de la même façon qu’eux, même si cette bonne femme est franchement une vieille carne. Cela dit, il ne faut pas toujours se fier aux apparences car on n’est jamais sûr de la bonté de quelqu’un, comme on n’est jamais sûr de sa méchanceté…

Encore une fois, Jean-François Chabas a réussi à m’embarquer dans son histoire. J’ai été ravie de le découvrir dans un univers autre que la fantasy dans laquelle il nous plonge par le biais des Chroniques de Zi. La Rivière de Satin aura eu le mérite de me donner chaud, de me faire trembler, de me coller des frissons et bien des angoisses voire des petits pincements de coeur quant au devenir des personnages. Un bon roman jeunesse que je vous recommande les yeux fermés !

La Rivière de Satin de Jean-François Chabas

14,20€
8.8

Les personnages

8.8/10

L'histoire

8.8/10

La plume de l'auteur

8.8/10

L'intérêt du lecteur

8.8/10

On aime :

  • Une plume immersive
  • Des personnages attachants
Publicités
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus de deux. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :