LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANS JEUNESSESlalom

L’inversion des pôles de Guillaume Nail

Plongez dans le jeu Fortnite !

Nombre de pages : 336 pages
Editeur : Slalom
Date de sortie : 14 mars 2019
Langue : Français
ISBN-10 : 2375541944
ISBN-13: 978-2375541944
Prix éditeur : 11,90 €
Disponible sur liseuse : Oui à 8,99 €

De quoi ça parle ?

Ils sont trois à se battre pour leur survie dans un monde post-apocalyptique ! Qui sera le dernier ?

2021. De fréquents signes avant-coureurs annoncent une inversion prochaine des pôles magnétiques. Un phénomène qui pourrait avoir des conséquences dévastatrices. Et déclencher le chaos. Un consortium de pays riches décide d’étudier ce que deviendrait la population si elle était livrée à elle-même, privée de repères dans un état sauvage post-apocalyptique. 100 personnes sont ainsi régulièrement lâchées sur une île coupée du monde, et affectée par une simulation de tempête magnétique. L’absence d’enjeu fausse toutefois les résultats. Et le consortium décide de passer à la vitesse supérieure, en faisant croire aux participants qu’on ne joue plus. Et qu’ils se battent cette fois pour leur survie…
Seule échappatoire, dans cette jungle sans pitié : ne faire confiance à personne. Et tout faire pour rester le dernier.

Mon avis :

Je suis complètement passée à côté de ce titre jeunesse ! Et cela m’a fait prendre un coup de vieux très violent !

Ici, vous plongez avec quatre jeunes adolescents qui sont envoyés sur une île pour une expérience de survie dans le cas où une inversion des pôles engendrerait une apocalypse climatique. Ces adolescents ont été entraînés et ont développé des compétences dans le but ultime de survivre.

Et dès le début du récit, l’auteur nous met dans l’action avec une plume rythmée, dynamique ! Cela ne s’arrête jamais ! Et le récit ne se « pose » jamais ! Dès le début, nos héros sont séparés en plusieurs groupes et font la rencontre d’autres énergumènes qui sont, comme eux, là pour la science ! Après, au choix des héros de comprendre ce que « survivre » sous-entend. Cela peut être de se « planquer » quelque part avec des vivres ou de tuer les autres survivants pour être le dernier…

Malgré quelques peurs pour nos personnages, il n’y a pas eu pour ma part d’attachements. Ces derniers sont beaucoup trop dans l’idée du « jeu ». Tuer n’est pas vraiment tuer, manipuler également… Les héros ont chacun leur personnalité mais ne sont vus qu’en surface… Sauf un qui est bien plus intéressant que les autres mais dans ce contexte, n’est pas attachant…

Tout s’enchaîne beaucoup trop vite et sans explications… Et le truc complètement dingue c’est qu’à ces gosses, on ne leur donne pas grand chose pour survivre, voire même des handicaps ! (Je pense au sac à dos licorne, ou encore aux déguisements variés et divers dont sont affublés les participants !) Alors oui, cela donne un côté déjanté très bien travaillé ! Mais pour moi, impossible d’allier « survie » à ce genre d’univers. Par ailleurs, l’histoire ne m’a semblé n’être qu’un prétexte à l’écriture de ce livre… Beaucoup trop d’incohérences… Mais qui valident le côté déjanté !

A la fin, il y a quand même un rebondissement mais j’avoue ne pas avoir très bien compris, encore une fois, l’enchaînement des actions et situations… Sur les derniers instants, l’un des héros a une révélation, qui se trouve n’être pas vraiment claire… Du moins pour moi. Mais peut-être cela vient-il de l’inspiration du jeu initial « Fortnite »…

Car il faut savoir que tout ce livre est basé sur le jeu Fortnite qui est un jeu à la « Battle Royale ». Les sacs à dos licornes et autres sont des « skins » du jeu. D’ailleurs, beaucoup de dialogues ont un vocabulaire très connu sur ce jeu. L’idée, c’est de mettre 100 humains sur une île, qui doivent survive en tuant les autres joueurs jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. A savoir que pour forcer les joueurs à se retrouver, une tempête réduit la carte au fur et à mesure, jusqu’à ce que les rencontres deviennent obligatoires !

Je pense que beaucoup de jeunes joueurs vont aimer lire ce livre pour retrouver leur univers de jeu favori ! Malheureusement, je n’ai que très peu joué à ce jeu, et je n’ai pas réussi à adhérer au côté déjanté de la lecture…

L'inversion des pôles de Guillaume Nail

11,90
6.1

Plume de l'auteur

7.5/10

L'histoire

6.0/10

Les personnages

4.0/10

L'intérêt des lecteurs

7.0/10

On aime :

  • L'univers de Fortnite
  • L'action présente
  • Le coté "jeu"

On aime moins :

  • Les révélations incomprises
  • Les personnages
Publicités
Tags
Voir Plus

Coleen Hill

Jeune Songeuse, je dévore avec enthousiasme tout livre qui tombe malencontreusement dans mes mains ! Une grande préférence pour la fantasy, le fantastique et le post-apo, je peux facilement élargir mes lectures avec des thrillers, du young, bit-lit... Bref, pas très fidèle ! Sinon, je vais très souvent au cinéma mais également donne du temps à des séries chronophages ! Je joue aussi pas mal à des jeux vidéo mais également à des jeux tout court (jeux de rôle, jeux de société...) Je suis ravie de vous faire partager mes découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :