BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASHOJO

La courtisane d’Edo T7 de Kanoko Sakurakouji


Poche: 192 pages
Editeur : Pika
Date de sortie : 9 mai 2019
Collection : Pika Shôjo
Langue : Français
ISBN-10: 2811644903
ISBN-13: 978-2811644901
Prix éditeur : 6,95€
Disponible sur liseuse : Oui – 4,49€


De quoi ça parle ?

Dans le quartier des plaisirs de Yoshiwara, à l’époque d’Edo, Akane est à deux doigts de révéler une grande affaire de corruption et de meurtres, orchestrée par Nakamura. Néanmoins, lorsque la vérité éclatera au grand jour, Akane se verra obligée de quitter Sôsuke. Mais l’assassinat de témoins importants oblige l’enquête à repartir à zéro. Si Akane est désespérée d’avoir perdu une piste précieuse, elle est en même temps heureuse que le moment de sa séparation soit retardé, même si elle se sent rongée par la culpabilité. Alors que ses sentiments balancent entre le désir de vengeance et celui d’épouser Sôsuke, Akane se rend compte qu’un nouveau personnage pourrait bien être lié à Nakamura…

Mon avis

Je suis une très grande fan de cette série de manga et jusqu’à présent je n’ai jamais été déçue par l’histoire. Est-il encore besoin de vous dire qu’en plus de cela le graphisme et la mise en pages restent irréprochables et magnifiques ? Non. On pourrait croire que plus on avance et plus l’histoire s’essouffle et à ma plus grande joie, c’est loin d’être le cas. 

Akane continue de vouloir mettre sa vengeance à exécution en faisant tomber les ennemis de son père. Malheureusement, les choses se corsent avec un nouvel arrivant : le docteur Makimura. Ce dernier a un comportement des plus étranges, ce qui mettra vite la puce à l’oreille d’Akane et de Sôsuke.  Tandis que le fidèle serviteur d’Akane demande à cette dernière si sa vengeance vaut vraiment le coup et si elle ne serait pas plus heureuse en laissant tomber, Sôsuke va disparaître, laissé pour mort. Cela remettra en question ce que notre jeune héroïne pensait vouloir à tout prix.

Certains rebondissements de ce nouveau tome nous questionnent également sur l’utilité d’une telle quête. Est-ce que ça en vaut la peine ? De plus, il semblerait qu’Akane stagne et pire, qu’elle en soit revenue au point de départ.

Je dois dire que mon petit cœur a fait plusieurs bonds dans ma poitrine. Kanoko Sakurakouji orchestre d’une main de maître son histoire et nous laisse le souffle haletant jusqu’au dénouement de ce nouvel épisode qui bouge beaucoup !

Si Akane ne remet plus en cause ses sentiments, elle s’interdit toutefois le bonheur. En tout cas, pas avant d’avoir vengé et réhabilité le nom de sa famille.

À vrai dire, j’ai adoré ce tome 7. L’histoire nous tient en haleine de bout en bout et c’est un plaisir de découvrir toujours un peu plus les mœurs de cette époque.

Si vous ne deviez lire qu’un seul shôjo, laissez-vous tenter par La Courtisane d’Edo, cette série est une pépite et ce 7e tome reste un bon cru !

La courtisane d’Edo T7 de Kanoko Sakurakouji

6.95€
9.1

Dessins et mise en pages

9.5/10

L'histoire

9.0/10

Les personnages

9.0/10

La romance

9.0/10

L'intérêt des lecteurs

9.2/10

On aime :

  • Les rebondissements de la fin
  • Les dessins et la mise en pages
  • Le suspense haletant
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils