LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESLivres de SociétéPygmalion

Grandeur et décadence de l’ordre des Templiers de Dominique Labarrière

Quand la vérité démonte les mythes

Grandeur et décadence de l’ordre des Templiers de Dominique Labarrière

Nombre de pages : 232 pages
Editeur : Pygmalion
Date de sortie : 24 avril 2019
Collection : Énigme de l’Histoire
Langue : Français
ISBN-10: 2756423432
ISBN-13: 9782756423432
Prix Editeur : 20,90€
Disponible sur Liseuse : Oui- 14,99€

 De quoi ça parle ?

Qui n’a jamais entendu parler des Templiers, cet ordre militaire et religieux, tellement novateur dans la société médiévale? Nous pourrions considérer que tout a déjà été dit, et pourtant… Malgré la qualité des recherches effectuées par les historiens, beaucoup de zones d’ombre demeurent autour de sa création et de son histoire.
Une chose est certaine, la dimension politique est bel et bien présente d’emblée, facilitant grandement la reconnaissance officielle de l’ordre. Officialisation assortie de privilèges considérables qui devaient rapidement provoquer les plus vives jalousies et les plus violentes critiques. En peu de temps, l’ordre est devenu puissant. Très puissant. Riche. Très riche.
Mais tant de puissance et de richesses devaient à terme se retourner contre l’ordre même.
Au terme d’une procédure de plusieurs années, chef d’oeuvre de rouerie et de cynisme, en 1312, lors du concile de Vienne, le pape décrète la suppression de l’ordre. Deux années plus tard, en 1314, son dernier grand maître, Jacques de Molay, périt sur le bûcher à Paris sur ordre du roi de France.
Ce cela, Maurice Druon a tiré une fresque passionnante, incroyablement romanesque, une fiction pleine d’invention.
Mais qu’en est-il de la réalité?  

Mon avis :

Que ne serait le Moyen Âge en France et dans la future Europe sans les templiers. Cet ordre fondé après l’appel du pape Urbain II pour la première croisade censée protéger les pèlerins jusqu’à la Terre sainte. Ici, la vérité éclate et des mythes tombent, enfin une partie car malgré tout, l’ordre garde quand même quelques secrets, des secrets partis en fumée.

Comme tout le monde, j’ai suivi aveuglément les dires sur l’ordre des Templiers et je suis ravie que ce livre ait pu m’éclairer sur de nombreux points. Tout d’abord, on distingue que les chrétiens et les musulmans en orient vivent ensemble en se respectant et que c’est à cause d’une invasion par des Turcs avec une religion plus étroite d’esprit qui déclenche le conflit. S’ensuit des années de guerre de religion et autres sur fond de politique entre le pape et surtout un roi Philippe le Bel.

De base ce qui m’a plu dans cet ouvrage, c’est que l’auteur ne tourne pas autour du pot cette fois-ci, il va vraiment à l’essentiel concernant l’ordre, son fonctionnement, la politique et la religion des différents royaumes chrétiens. On se rend compte qu’au départ, l’ordre a vraiment été créé pour défendre les gens voulant se rendre sur les lieux saints. Puis petit à petit, cela se change en France en position politique entre les papes et les rois. Ce que j’ai apprécié, c’est le déroulement de l’ascension des Templiers, et l’on se rend compte du pourquoi cet ordre a fini par être dissous et nombre de ses membres « massacrés » par une justice avide de sang, de bouc émissaire et d’argent. La puissance autant économique que militaire de l’ordre fait des envieux, des jaloux et certains corps de métiers sont en colère, surtout les peuples juifs et Lombards qui ont la main sur les banques. On voit aussi, des rivalités entre l’ordre et les hospitaliers de Saint-Jean qui eux se consacrent exclusivement à l’aide des plus démunis et des blessés pendant les croisades.

Autres points positifs de ce livre, les annexes et les réflexions de l’auteur sur les événements qui jalonnent les plus de deux siècles de vie des templiers. J’ai grandement apprécié, les récapitulatifs des chefs d’accusation, des noms des grands maîtres de l’ordre et bien sûr une partie des règles primitives de l’ordre qui montre bien le côté religieux des templiers. Le rôle qu’a joué l’Inquisition lors des confessions et le vrai visage d’un roi qui bien que pieux, voulait se soustraire au pouvoir du pape.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce livre qui est un coup de cœur et qui a détruit bien des mythes sur l’ordre et a enfin mis à jour grâce aux archives que l’on dispose à notre époque, que l’ordre des templiers a été victime de sa trop grande puissance économique mais aussi religieuse et politique. Elle a donc fait les frais d’un combat de dirigeants avides d’avoir la mainmise sur un grand pouvoir. La dernière chose que j’en ai retenue, c’est qu’il valait mieux être templiers en Angleterre, en Espagne ou au Portugal qu’en France.

Grandeur et décadence de l'ordre des templiers

20.90€/14.99€
9.8

Le sujet des templiers

10.0/10

L'histoire de l'ordre en détails

9.5/10

La plume de l'auteur

9.5/10

Les annexes

9.8/10

L'histoire et l'époque

10.0/10

On aime :

  • Les Templiers
  • Le fonctionnement de l'ordre
  • Son mythe dépoussiéré

On aime moins :

  • Philippe le Bel
Publicités
Tags
Voir Plus

Karine

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils