BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Echoes de Kei Sanbe

Tankobon broché : 194 pages
Editeur : Ki-oon
Date de sortie : 9 mai 2019
Collection : Seinen/Echoes
Langue : Français
ISBN-13: 979-1032704738
ASIN: B07NRTDRZ5
Prix éditeur : 7,90€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Quand la douleur du passé est le seul chemin vers la vengeance…

Senri est l’unique rescapé d’un massacre qui a emporté toute sa famille. À cinq ans, il a été retrouvé seul au milieu des cadavres de ses deux parents assassinés. Kazuto, son jumeau, a quant à lui été kidnappé puis tué. Depuis, le meurtrier reste introuvable…

13 ans plus tard, la colère de Senri ne s’est toujours pas apaisée. Et pour cause : Kazuto et lui étaient plus que des frères. Douleur, peur… les émotions de l’un étaient ressenties par l’autre, parfois accompagnées de visions pendant les pics d’angoisse. Senri a donc vécu le calvaire de son jumeau comme si c’était le sien. Son seul indice pour retrouver l’assassin, des cicatrices sur le bras du coupable, entraperçues à travers les yeux de Kazuto… Alors le jour où il voit par miracle à la télé un homme avec les mêmes stigmates, son sang ne fait qu’un tour : il tient sa vengeance !

Mon avis

Ce n’est pas la couverture qui m’a attirée, mais bel et bien le résumé de ce nouveau seinen signé Kei Sanbe.

Le manga s’ouvre sur une introduction à couper le souffle avec le meurtre des parents du héros et la disparition de son jumeau. Et plus tard le meurtre de ce dernier. Ce premier tome pose les bases d’une histoire sombre et tortueuse.

Senri, le héros n’a de cesse que de vouloir venger la mort de son frère jumeau avec qui il avait une étrange connexion. Un lien particulier qui se retrouva coupé par la mort de Kazuto.

Senri devenu adolescent n’a jamais oublié ce jour terrible et si sa vie se résume à aller au lycée, aider ses grands-parents et les coups qu’il monte avec ses amis, il aspire plus que tout à faire payer le meurtrier. En parallèle, nous faisons la connaissance d’une jeune fille, amie du héros qui sera également son garde-fou. Elle ne veut pas qu’il sombre de l’autre côté du miroir et est bien décidée à le surveiller.

Je trouve que la partie graphique se prête très bien avec le récit. Les traits du dessin sont francs et lourds. Les émotions qui transparaissent sur les personnages sont bien  esquissées. Les gentils ont l’air gentil et les méchants, vraiment méchants. La mise en pages est parfaite et on suit bien l’action sans se perdre. J’aime quand il n’y a pas trop de fioritures. Cela donne un rendu brut, sans chichi, à l’image de cette histoire. Le lecteur est happé dedans avec fascination et une sorte de curiosité morbide.

Durant ma lecture, je me suis posé des questions, j’ai également émis quelques théories qui se sont révélées fausses. Je n’allais pas dans la bonne direction. J’aime ça ! Je me demande également si le frère de Senri est vraiment mort. La fin de ce premier tome nous laisse sur les dents. Il y a quelques rebondissements plus qu’intéressants qui titillent nos neurones. Il va falloir ronger son frein pour avoir la suite.

Dans l’ensemble, j’ai passé un très bon moment avec ce tout nouveau thriller à suspense qui traite des liens forts entre jumeaux. Si vous aimez les mangas et les bons thrillers avec un graph’ plutôt sympas, laissez-vous tenter par ce titre !

Echoes de Kei Sanbe

7.90€
8.6

Dessins et Mise en pages

7.5/10

L'histoire

9.0/10

Les personnages

8.5/10

Le Suspense

9.0/10

L'intérêt des lecteurs

9.0/10

On aime :

  • Le suspense entretenu tout le long
  • Les dessins qui se prêtent bien à ce genre d'histoire
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils