LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESPygmalion - Thriller & PolarTHRILLERS & POLARS

La disparition d’Annie Thorne de C.J. Tudor

Nombre de pages : 408 pages
Editeur : Pygmalion
Date de sortie : 17 avril 2019
Collection : Policiers
Langue : Français
ISBN-10 : 2756421758
ISBN-13 : 978-2756421759
Prix éditeur : 21,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 14,99€

De quoi ça parle ?

Une nuit, Annie a disparu de son lit. Il y a eu des recherches. Tout le monde imaginait le pire. Finalement, au bout de quarante-huit heures, ma petite soeur est revenue. Mais elle ne voulait pas – ou ne souhaitait pas – dire ce qui s’était passé.
Quelque chose lui est arrivé. Je ne peux pas expliquer quoi. Je sais juste que, quand elle est rentrée à la maison, elle n’était plus la même. Elle n’était plus ma Annie.
Je ne voulais pas avouer aux autres et encore moins à moi-même que, parfois, j’avais peur d’elle.
Et puis, il y a deux mois, j’ai reçu un e-mail: Je sais ce qui est arrivé à votre soeur. Ça recommence…

Mon avis

L’histoire commence avec la découverte de deux cadavres, Julia Morton, enseignante au lycée, et son jeune fils Benjamin, dans un cottage de la petite ville d’Arnhill. Une vraie boucherie. Tout porte à croire que la mère s’est suicidée, après avoir violemment assassiné son fils. Voila qui met bien dans l’ambiance et promet un récit plein de joie et de gaieté ! Evidemment, on ne peut que se demander ce qu’il a bien pu se passer… Autant vous dire que pour obtenir des réponses, il va falloir être très très patient. C.J. Tudor prend un malin plaisir à distiller ses indices au compte-goutte et ça n’est réellement qu’à la toute fin que les pièces du puzzle parviennent à se mettre en place. De quoi tenir son lecteur en haleine jusqu’au bout !

En parallèle, nous faisons la connaissance de Joseph « Joe » Thorne, amené à reprendre le poste de Julia et la location du fameux cottage. Je ne sais pas vous, mais moi ça me donne des frissons, rien que de penser au fait que l’on puisse emménager dans un lieu aussi lourdement chargé. C’est un peu glauque, quand même… Joe s’était pourtant juré de ne jamais revenir dans cette ville mais le destin en a décidé autrement. Inévitablement, le passé finit par le rattraper, d’une façon plutôt violente. Certains habitants lui font même comprendre qu’il n’est absolument pas le bienvenu, mais Joe s’en fiche. Malgré ses dérives, on sent qu’au fond c’est un homme bien, soucieux de son prochain. Ancien accro aux jeux d’argent, il est loin d’avoir eu une adolescence paisible. A l’époque membre d’une bande de petites racailles, il n’est pas spécialement fier des actes qu’il a pu commettre et qui reviennent le tourmenter bien des années après. J’ai trouvé que c’était un personnage réellement attachant, on ne peut qu’être touché par la relation très fusionnelle qu’il entretenait avec sa soeur Annie.

Diverses intrigues se mêlent, et à mi-parcours on ne sait toujours pas précisément ce qu’il est arrivé à la soeur de Joe, événement qui compose pourtant le titre du roman. L’histoire que nous propose C.J. Tudor est bien plus complexe qu’elle n’y paraît, conduisant son lecteur sur des chemins aux frontières du mystique et du fantastique, tellement bien amenés qu’ils ne détonnent absolument pas dans cet univers très sombre, caractéristique du thriller. C’est un roman qui joue un peu avec nos nerfs, qui nous colle des frissons d’horreur, écrit par une plume absolument fantastique ! La traduction par Thibaud Eliroff est d’une qualité telle que je ne peux que la saluer. Si vous désirez savoir ce qu’il est arrivé à la petite Annie Thorne, deuxième roman d’une auteure considérée comme la Stephen King britannique, foncez, mais un conseil : n’oubliez pas votre lampe-torche !

La disparition d'Annie Thorne de C.J. Tudor

21,90€
9.3

La plume de l'auteure

9.0/10

L'histoire

9.5/10

Les Personnages

9.0/10

L'intérêt des lecteurs

9.5/10

On aime :

  • Une plume envoûtante
  • Le personnage de Joe très attachant
  • Un récit sombre et glaçant qui tient en haleine jusqu'à la toute fin
Publicités
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils