J'ai Lu ContemporainLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

3 bis rue Riquet de Frédérique Le Romancer

Nombre de pages :  320 pages
Editeur :  J’ai Lu
Date de sortie :  17 avril 2019
Collection :  Littérature française
Langue :  Français
ISBN-10:  2290182451
ISBN-13:  978-2290182451
Prix Editeur :  7,40€
Disponible sur Liseuse : Non

De quoi ça parle ?

3 bis, rue Riquet, Toulouse, un immeuble banal. Enfin pas tout à fait : Cécile, au rez-de-chaussée, traductrice agoraphobe, ne quitte jamais son appartement. Elle surveille les allées et venues de ses voisins par le judas de sa porte et s’invente des vies rocambolesques. Au premier, Lucie aime sortir et boire dans les bars en espérant le grand amour, via Internet. En face, Madeleine, la comtesse Mado des trottoirs, a connu ses heures de gloire dans le quartier. L’âge venu, il ne lui reste plus guère de clients et les fins de mois sont difficiles. Seul homme de l’immeuble, Marc est un quadragénaire arriviste qui a spéculé en achetant le dernier étage. La présence d’une prostituée qui travaille à domicile dérange ses plans, il aimerait bien s’en débarrasser. Mais la comtesse Mado a du répondant, et la crudité de son langage cloue le bec du jeune cadre sans scrupule. Pourtant, la vieillesse est cruelle, et le métier exige d’avoir les idées claires. Alors Mado bat le rappel de ses amies tapineuses et de ses voisines. C’est le combat de la dernière chance, elle le gagnera !

Mon avis :

Dans ce roman, nous allons suivre les quatre habitants de l’immeuble au 3 bis rue Riquet, comme son titre l’indique. Il y a  Cécile au rez-de-chaussée, une traductrice agoraphobe qui n’est pas sorti de chez elle depuis bien longtemps et qui épie les allées et venues de tout l’immeuble. Au 1er, deux femmes bien différentes sur le même palier : Lucie, trentenaire célibataire dont la vie semble bien fade et Madeleine, dite Mado la Comtesse, une prostituée bien connue du quartier et qui a du mal à finir ses fin de mois maintenant qu’elle n’est plus de première fraîcheur. Et puis au dernier étage, le dernier arrivé, c’est Marc, un homme seul et arriviste, à la vie bien aigre malgré ses grands airs hautains face au reste de son immeuble.

Nous allons découvrir, au fil des chapitres, tous ses personnages alors que eux-mêmes ne se connaissent pas encore. Chaque chapitre met en avant le point de vue d’un personnage différent, à tour de rôle. Mado est la personnage centrale du roman et forcément la plus attachante. Les autres, j’ai mis plus de temps à les connaître et à plus ou moins les apprécier. C’est un roman terriblement humain et c’est justement les liens et les relations entre les différents personnages qui vont animer cette histoire.

Les chapitres sont assez courts globalement et tendent à se raccourcir plus on approche du terme de l’histoire, et ça apporte beaucoup de rythme au roman. On vibre en même temps que les personnages, on rit au fil des punchlines, souvent dites par Mado qui ne manque pas de tranchant. Je suis passé par toutes les émotions avec cette histoire et elle est vraiment très humaine. L’écriture est franche et directe, on ne s’ennuie pas et encore moins avec les personnages que l’auteur a crée.

Pour conclure, c’est un roman contemporain que je conseille vivement, avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture. C’est une histoire simple, touchante, assez réaliste et qui ne laissera pas grand monde insensible à mon avis.

3 bis rue Riquet de Frédérique Le Romancer

7.40€
9.4

La plume

9.0/10

Les personnages

9.0/10

L'histoire

10.0/10

L’intérêt du lecteur

9.5/10

On aime :

  • Des personnages touchants
  • Une histoire rythmée
Publicités
Tags
Voir Plus

Littlepadfoot

Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :