Didier JeunesseLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANS JEUNESSE

Elyssa de Eric Senabre

 

Nombre de pages : 256 pages
Éditeur : Didier Jeunesse
Collection : Fiction
Date de sortie : 03 Avril 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2278089943
ISBN-13: 978-2278089949
Prix éditeur : 15.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 11.99€

De quoi ça parle ?

Elyssa, ancienne esclave carthaginoise, devient romaine en se mariant avec Marcellus. Tout s’effondre lorsque ce dernier, de retour d’une mission secrète à Carthage, est assassiné. Accablée de chagrin, Elyssa accepte de reprendre la mission de son époux et embarque pour sa cité natale, afin de déjouer un complot contre Rome. Mais elle a aussi un autre objectif : venger coûte que coûte la mort de Marcellus. Revenue sur sa terre natale, ses convictions et sa soif de vengeance vont-elles vaciller ?

Mon avis : 

Je ne suis pas une grande habituée des romans jeunesse, mais j’avoue avoir été tentée par ce roman, parfait pour des jeunes de 14 ans voire plus. Il contient tout ce qu’il faut pour emballer un jeune public, de l’aventure et de l’espionnage sous fond d’antiquité.

Ancienne esclave depuis son plus jeune âge, Elyssa est désormais libre et mariée depuis ses 14 ans à son ancien maître, Marcellus, un Romain. Mais son bonheur est de courte durée, en effet, son mari va se faire assassiner devant ses yeux et la jeune femme qui jusque-là ignorait certaines parts de son mari, va se retrouver impliquée dans une histoire de complot dont elle ne connaît pas tous les tenants et aboutissants. Des suites de cela, la jeune femme accepte de se rendre à Carthage, son ancienne patrie, en qualité d’espionne pour démasquer les assassins de son mari et se venger. Elle part donc pour Carthage accompagnée de Ganymède, son fidèle esclave, qui raconte leur périple de Rome à Carthage sous forme de mémoires.

J’ai rapidement accroché à l’histoire, car l’auteur nous plonge au cœur d’une Rome antique en s’inspirant de personnages et de fait réels, ce qui rend cette histoire d’autant plus crédible et passionnante à lire, malgré l’uchronie dans le roman. De plus, j’ai trouvé très original que ce récit soit raconté du point de vue de Ganymède, car même si on suit les aventures d’Alyssa, l’auteur, nous permet d’être dans sa tête et nous donne l’impression d’être Ganymède, cet esclave qui choisit de suivre Elyssa, plutôt que de profiter de sa liberté récemment acquise.

La plume d’Eric Senabre est entraînante, dynamique et fluide, le livre est donc facile à comprendre malgré le contexte et l’époque. J’ai adoré le personnage d’Elyssa, car c’est une jeune femme forte et intelligente qui n’a pas été épargnée par la vie et qui va devoir faire face à certains choix. Et même si elle souhaite venger son mari qu’elle aimait, elle souhaite aussi et surtout la paix. En ce qui concerne Ganymède, j’ai eu mal pour lui à certains moments, car c’est un homme fort et intelligent qui n’a malheureusement pas eu la vie qu’il aurait mérité.

Eric Senabre s’inspire avec brio de certains faits historiques et nous livre ici un roman qui nous plonge dans une succession de complots, trahisons, manipulations mais aussi dans une belle romance.

Elyssa de Eric Senabre

11.99€ - 15.00€
8

La plume de l'auteur

8.0/10

Les personnages

8.0/10

L'histoire

8.0/10

L'intérêt du lecteur

8.0/10

On aime :

  • La plume de l'auteur
  • Le développement de l'intrigue
  • Le contexte historique
  • La narration
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :