LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMXM BookmarkROMANCE HISTORIQUE

Prophétie d’automne de Sarah M. Carr

 

Nombre de pages : 350 pages
Editeur : MxM BookMark
Collection : Infinity – Romance historique
Date de sortie : 24 Avril 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2375747550
ISBN-13: 978-2375747551
Prix éditeur : 18.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 5.99€

De quoi ça parle ?

Ailsa, du clan Cameron, est une jeune femme passionnée et rebelle qui se retrouve malgré elle porteuse d’une prophétie qui va bouleverser son existence. Duncan MacLean, futur héritier du clan MacLean, a toujours été rejeté par un père rongé par la jalousie car convaincu, à tort, que son fils était le fruit d’un adultère. La mort du patriarche délivrera le jeune laird de ses démons et lui ouvrira les portes d’une rédemption dont il se croyait proscrit. Deux êtres que tout oppose, un guerrier sombre et une jeune femme solaire, se retrouvent à jamais liés par le destin, lorsque leurs chemins se croisent par hasard, un jour d’automne sur les bords du Loch Linnhe.

Mon avis : 

Même une âme torturée et malheureuse peut trouver le bonheur en son ennemie…

Le pourquoi j’ai choisi de lire ce livre, c’est avant tout à cause de la couverture que je trouve magnifique, puis la lecture du résumé a fini de me convaincre. J’adore les romances historiques et tout particulièrement si cela a rapport avec tout ce qui touche aux Highlands, alors ce livre m’a clairement tapé dans l’œil.

Ailsa est une jeune femme pleine de vie, rebelle et dévouée aussi bien à sa famille qu’à son clan. Elle veut la paix entre les Cameron et les MacLean et c’est une prophétie entendue au détour du Loch qui va la convaincre dans les choix qui vont se présenter à elle et définir son avenir. En effet, le nouveau chef du clan MacLean souhaite mettre de côté les vieilles rancœurs et ne plus se battre contre le clan de la jeune femme, un traité est donc signé, mais à cela s’ajoute une demande inattendue, un mariage. Duncan MacLean veut épouser Ailsa et pour assurer la paix à son clan, elle accepte, alors que son frère la défend d’accepter, car qui aimerait épouser Duncan, un homme détestable et cynique, connu dans tous les Highlands pour ses nombreuses frasques.

Duncan MacLean vient de succéder à la tête de son clan suite à la mort de son père, un homme qui loin de lui avoir donné de l’amour, lui a fait découvrir la haine et la rancœur, deux choses qu’il garde profondément ancrées en lui comme une seconde peau. Son ascension à la tête de son clan en plus de certaines révélations que son père va lui faire sur son lit de mort, vont l’ébranler et faire voler en éclats certaines de ses certitudes. L’homme froid et dur dont le clan garde une bien piètre opinion, va prouver qu’il n’est pas cet incapable qu’on pense qu’il est et qu’il est digne de diriger son clan.

Entre Ailsa et Duncan, l’alchimie n’est pas immédiate, mais on sent une forte attirance entre eux et leur relation va avoir beaucoup de hauts et de bas par la suite, car Duncan qui n’est pas habitué à la succession de sentiments qu’il ressent pour sa femme, va à de nombreuses reprises être déstabilisé et avoir un comportement pour le moins excessif et colérique. En effet, il est terrifié à l’aider d’aimer et de ne pas être aimé en retour, ce que l’on peut comprendre quand on sait que le jeune homme a vécu face au rejet constant de son père. Il est meurtri par des années de querelle incessante, de colère et de rancune. Pour beaucoup, Ailsa est un espoir, l’espoir qui pourrait permettre au laird d’être enfin heureux.

Ailsa parviendra-t-elle à chasser les démons du jeune homme et se faire aimer de lui ? Ou finira-t-elle par abandonner sous la froideur de cet époux dont elle est amoureuse ?

L’intrigue est bien montée, Sarah M. Carr nous entraîne dans une Ecosse en pleine guerre d’indépendance face à la royauté anglaise. L’auteure s’est permis certains écarts quant au déroulement de certains faits et j’ai trouvé cela très original, car elle s’est appropriée l’histoire de deux familles pour en faire quelque chose bien à elle. J’ai adoré le personnage d’Ailsa, c’est une jeune femme forte qui ne faiblit pas face à l’adversité et qui fera son possible pour faire fonctionner son mariage et maintenir la paix entre les clans. Mais comme beaucoup, elle va atteindre ses propres limites et finira par prendre certaines décisions qui pourraient lui coûter l’avenir qu’elle espère mener. En ce qui concerne Duncan, j’ai beaucoup apprécié son personnage, même s’il a tendance à s’emporter trop rapidement et avoir des conclusions souvent trop hâtives. Des conclusions qui mèneront à de nombreux malentendus qu’heureusement Ailsa résoudra pour la plupart. Il n’empêche que Duncan est un Highlander tout ce qu’il y a de plus vrai. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et ont chacun un rôle à jouer. J’ai craqué pour Rory, cet homme qui n’a pas eu la chance de connaître le bonheur conjugal, qui sait, peut-être aura-t-il droit à son histoire ?

La plume de Sarah M. Carr est entraînante, légère et m’a plongée dans la relation aussi tendre que passionnelle de Duncan et Ailsa, un couple qui n’était à la base pas destiné à se rencontrer. Je finirai par ces mots « mon unique amour a jailli de mon unique haine « , une phrase que Sarah M. Carr met en introduction de son roman, une phrase qui pour moi résume à elle seule Prophétie d’automne.

Prophétie d'automne de Sarah M. Carr

5.99€ - 18.00€
8

La plume de l'auteure

8.0/10

Les personnages

8.0/10

L'histoire

8.0/10

La romance

8.0/10

L'intérêt du lecteur

8.0/10

On aime :

  • La plume de l'auteure
  • Le développement de l'intrigue
  • La relation entre Ailsa et Duncan
  • Les personnages secondaires
  • Le contexte historique
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :