LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE PARANORMALE

Le temps du Labyrinthe de Pauline Libersart


Broché: 400 pages
Editeur : Bookelis
Date de sortie : 4 février 2019
Collection : BO.MONDE VF
Langue : Français
ISBN-13: 979-1022795111
ASIN: B07NHR5Y18
Prix éditeur : 16€
Disponible sur liseuse : Oui – 4,99€

De quoi ça parle ?

Je m’appelle Clothilde… ou, je m’appelais ?
Je ne sais pas.
Je ne sais plus.
Je suis morte, mais j’ai l’impression d’être si vivante. Mon corps est là, mon cœur bat, mon esprit réfléchit. Je crève de trouille à en avoir mal au ventre.
Dieu, la Bible et tout ça, me faisaient bien rire. J’étais trop occupée à mener ma vie sans me soucier d’autre chose. Le paradis, l’enfer, les anges, les démons… Ce n’était que des mots, un fatras pour les esprits faibles.
Enfin, c’est ce que je croyais.
Maintenant, je sais que le purgatoire existe. On peut s’y faire des amis sincères, des ennemis impitoyables et même y rencontrer son âme sœur.
Ici, nous l’appelons juste le Labyrinthe.

Mon avis

Je connais Pauline Libersart pour ses superbes romances suspenses ou bien encore historiques et contemporaines. Cette fois, l’autrice change complètement de style et de genre avec une romance fantastique narrée à la première personne. Le pari dans son ensemble est vraiment des plus réussis et elle arrive à nous offrir une histoire innovante tout en  incorporant des idées déjà utilisées auparavant.

J’avais peur de ne pas aimer Clothilde, le personnage principal. Une jeune femme capricieuse qui croit que dans la vie tout lui est acquis. Après un terrible accident, elle se retrouve dans un lieu étrange. Sa vanité est mise à rude épreuve. Elle va devoir assumer ce qu’elle a toujours détesté chez les autres !

Enfermée dans un labyrinthe magique en compagnie d’autres personnes plus ou moins recommandables, Clo va devoir s’affirmer et apprendre à survivre. Tandis que pour d’autres, survie rime avec tyrannie, elle va faire la connaissance d’un jeune garçon qu’elle va prendre sous son aile. Clo ne s’en rend pas compte, mais elle va montrer son moi profond et mes ressentiments à son égard s’envolent au rythme de ses bonnes actions.

Alors ici, pas de loup-garou, de vampire ou de zombie, juste quelques lépreux assoiffés de sexe et un démon à qui elle sera souvent confrontée. Étrangement ce ne sont pas les créatures les plus repoussantes qui sont les pires dans cet univers déroutant.

Concernant la romance, elle arrive doucement, et de manière étonnante, je dirais. Si elle est présente, elle n’en reste pas moins mise de côté au profit de rêves moites et torrides que fait l’héroïne quand elle dort. C’est sans doute ce qui m’a le moins plu dans cette histoire, c’est le surplus de scènes de sexe. Plus on avance et plus il y en a. En soi, j’aime bien, mais point trop n’en faut et j’ai trouvé que ça avait tendance à empiéter sur la partie plus « romantique ». Toutefois, la fin, que j’aime énormément, et que j’applaudis à deux mains (j’allais dire quatre, mais vous m’auriez prise pour une déesse hindoue) relève et révèle le tout.

Pauline Libersart, a une plume addictive et surtout réfléchie. En général, je suis rarement déçue par ses récits et ses personnages. J’étais curieuse de la découvrir dans un autre genre et je ne regrette pas de lui avoir une nouvelle fois fait confiance. Dans l’ensemble, Le temps du labyrinthe est une excellente surprise. Elle a su planter un décor riche, anxiogène et prenant. Le lecteur est happé avec Clo dans ce lieu étrange et tout comme elle, il ne sait pas où cela va mener. L’autrice tisse sa toile jusqu’au dénouement qui est juste parfait à mon sens.

Franchement, je n’en attendais pas moins de sa part ! Fan de romance fantastique/paranormale avec des personnages bien campés et une héroïne qui évolue face aux épreuves qu’elle endure, je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus sans tarder ! 

Le temps du Labyrinthe de Pauline Libersart

16€
8.6

La plume de l'autrice

9.0/10

L'histoire

8.5/10

Les personnages

8.5/10

La romance

8.0/10

L'intérêt des lecteurs

8.9/10

On aime :

  • L'idée du labyrinthe très bien pensée
  • Le personnage de Clothilde qui évolue au fur et à mesure des épreuves qu'il affronte
  • La fin, très bien pensée (et qui m'a fait couiner)

On aime moins :

  • Un peu trop de scènes de sexe à mon goût
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils