BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Dead Mount Death Play T01 de Ryohgo Narita (Auteur) & Shinta Fujimoto (Dessins)


Tankobon broché
Editeur : Ki-oon
Date de sortie : 21 mars 2019
Collection : Seinen/Dead Mount
Langue : Français
ISBN-13: 979-1032704431
ASIN: B07MJMC3WF
Prix éditeur : 8,65€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Les magiciens démoniaques aussi ont le droit de se réincarner !

Le monde est au bord de l’abîme. Le Maître des corps, un démon nécromancien, a accumulé une puissance incommensurable. Pour les humains, il ne subsiste qu’un seul espoir : la victoire du légendaire chevalier sacré. La confrontation finale s’annonce titanesque ! Mais, au dernier moment, le monstre use d’un mystérieux arcane magique qui enveloppe le héros d’une étrange lumière…

Tout à coup, changement de décor. Un jeune garçon se réveille dans une ruelle sombre de Shinjuku, en plein Tokyo contemporain… Désorienté, il s’étonne de ne rien reconnaître et, surtout, d’être poursuivi par une jeune fille qui cherche à le tuer ! En un instant, il la terrasse grâce à… ses pouvoirs de nécromancien !

Mon avis

Ce premier tome introduit l’histoire et donne le ton. Au programme magie noire et intrigue à suspense sont au rendez-vous. Bon, je dois dire que j’ai refermé ce premier tome avec frustration. J’aime bien savoir vers où je vais. Ce n’est pas le cas ici.

Le récit commence dans un univers fantasy pour se poursuivre, suite à la réincarnation de celui qui semblait être le « méchant », dans notre monde contemporain à Tokyo. Celui qu’on appelait le Maître des corps se retrouve dans la peau d’un jeune ado du nom de Polka Shinoyama. Ce dernier vient d’être tué par une mystérieuse jeune fille qui ne semble pas tout à fait saine d’esprit.

Un peu contre notre gré et celui du jeune homme, le lecteur embarque dans une espèce de jeu de piste et de course poursuite entre mafieux et tueurs à gages à la solde de Clarissa, une femme étrange aussi sexy que mystérieuse.

C’est ainsi que magie noire et modernisme vont cohabiter pour une histoire qui se construit petit à petit. Si on ne situe pas trop bien la trame, hormis l’envie de paix du protagoniste, on ne peut s’empêcher de se demander si les personnages de l’autre monde reviendront sur les devants de la scène.

Tout comme on se pose des questions sur Polka/ Le nécromancien. Est-il finalement gentil ? Que va-t-il faire ? Continuer à aider Clarisse et ses sbires ?

Pour le moment, avouons-le, tout semble un peu flou et obscur. Toutefois, je gage que la suite nous aidera à mieux comprendre. En tout cas, les dessins et la mise en pages sont sublimes tout comme le travail des éditions Ki-Oon qui me bluffent toujours devant la qualité de leurs ouvrages.

Bref, si vous aimez les récits sombres et tortueux servis dans un bel écrin avec un beau graphisme, Dead Mount Death Play est fait pour vous !

Dead Mount Death Play T01 de Ryohgo Narita (Auteur) & Shinta Fujimoto (Dessins)

8.65€
8.4

Dessins et mise en pages

9.0/10

L'histoire

7.9/10

Les personnages

8.0/10

L'intérêt des lecteurs

8.5/10

On aime :

  • Le dessin et la mise en pages
  • Le personnage du nécromancien

On aime moins :

  • Une trame complexe où on ne sait pas trop où l'on va pour le moment
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :