LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMilan JeunesseROMANS JEUNESSE

Rois de cendres de K. Ancrum

Nombre de pages : 336 pages
Editeur : Editions Milan
Date de sortie : 20 février 2019
Collection : Littérature ado
Langue : Français
ISBN-10 : 2745997564
ISBN-13 : 978-2745997562
Prix éditeur : 16,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 11,99€

De quoi ça parle ?

August et Jack n’ont jamais fait partie du même monde.
August est discret, alors que Jack est la star du lycée.
Pourtant, tous deux partagent bien des secrets, à commencer par leur amitié qui remonte à l’enfance.
Quand Jack semble envahi par des hallucinations inquiétantes, c’est le monde d’August qui s’effondre.Il réagit alors de la seule façon qui lui semble envisageable : en plongeant dans la folie de Jack.

Mon avis

Par son résumé quelque peu laconique et sa couverture aux motifs dorés complètement fascinants, Rois de cendres est un livre qui intrigue beaucoup. Les chapitres à la pagination si troublante et les pages qui se teintent de noir au fur et à mesure que l’on progresse dans l’histoire et que l’on dégringole avec les personnages renforcent cette impression. Il me tardait donc de découvrir de quoi il retournait.

Ainsi donc, nous faisons la connaissance de Jack Rossi et August Bateman, deux lycéens aux caractères fondamentalement opposés. Jack, très populaire, fait partie des meneurs et parvient toujours à faire plier le discret August à ses moindres désirs, ce qui n’est pas franchement pour déplaire à ce dernier, même s’il a du mal à se l’avouer. C’est d’ailleurs lui qui s’occupe principalement de Jack, qui le materne et lui fait à manger, les parents de celui-ci étant constamment absents. Victimes de négligence de la part de toutes les figures d’autorité qui les entourent, ils ne peuvent que se raccrocher l’un à l’autre.
Il y a quelque chose de réellement intrigant et d’ambigu dans la relation qu’ils entretiennent tous les deux et qui va bien au-delà d’une forte amitié, quelque chose de l’ordre du malsain, de la domination, du toxique, de la codépendance mais aussi de l’amour. Forcément, cela pique un peu la curiosité.

Petit à petit, Jack commence à voir des choses, des gens, des créatures étranges, tout un univers parallèle. Un peu comme Abby dans My best friend’s exorcism de Grady Hendrix, August essaie de comprendre et d’aider son ami en pénétrant dans ce monde que Jack est le seul à percevoir. Ce dernier n’est toutefois pas le seul à devoir composer avec son propre chaos intérieur.

Au départ, on ne sait pas très bien où ce livre cherche à nous emmener. Le lecteur est un peu à l’image de Jack et August, perdu dans quelque chose qu’il a du mal à comprendre et à maîtriser, et il lui arrive parfois d’être un peu noyé par des éléments, à mon sens, un peu superflus.
Toutefois, alors que je m’attendais plutôt à une histoire axée sur de la fantasy, j’ai été complètement et agréablement surprise et prise au dépourvu par le sujet de ce roman et ses personnages très adultes et matures pour leur âge. Voila une histoire qui donne à réfléchir, tout en informant son lectorat sur une thématique pas toujours évidente à aborder mais qui est ici très bien traitée, puisqu’il est question des troubles psychiques.

Petit plus, il y a une playlist pour chacun des personnages, même les personnages secondaires. J’aime beaucoup les petites attentions de ce genre, parce qu’elles permettent au lecteur d’entrer un peu plus en connexion avec les protagonistes qu’il est amené à côtoyer au cours de l’histoire. La musique a tendance à révéler beaucoup de choses sur le caractère et la personnalité des personnages et dévoilent des éléments qui ne sont pas forcément développés à l’écrit.

En définitive, ce roman est une bouée pour les jeunes en difficulté qui ne savent pas forcément comment appeler à l’aide. Il y a d’ailleurs au début du livre un avertissement et les adresses de divers sites sur lesquels se rendre (comme celui de Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger) en cas de détresse. Comme le dit l’auteure elle-même dans une note en fin de roman, il faut savoir demander de l’aide quand le fardeau à porter devient trop lourd, il n’y a pas de honte à ça, chacun et chacune mérite d’être aidé(e).

Rois de cendres de K. Ancrum

16,90€
7.9

La plume de l'auteure

6.8/10

Les personnages

8.0/10

L'intrigue

8.3/10

L’intérêt des lecteurs

8.4/10

Les points positifs

  • Une mise en page sublime
  • Des personnages bouleversants
  • Un message fort

Les points négatifs

  • Quelques passages un peu superflus qui n'apportent pas forcément grand chose à l'histoire
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils